Robert Dun (1920-2002) valeureux combattant de la liberté raciale

2

septembre 19, 2012 par Sororité Aryenne


par Brigid Trismegiste

Né Maurice Martin en 1920 et décédé le 8 mars 2002), Robert Dun fut écrivain et militant français de la Mouvance Identitaire ainsi que d’un certain néopaganisme.

Jeune travailleur résidant à Saint-Étienne avant-guerre, Robert Dun était tout d’abord militant communiste avant de devenir anarchiste : c’est à ce titre qu’il sera volontaire dans les Brigades internationales et participa à la guerre d’Espagne dans le camp républicain . Lord de la deuxième guerre mondiale en revanche il s’engagera dans la Brigade Frankreich puis la Waffen SS Charlemagne – ce qui lui vaudra, à son retour en France en 1948, un an de prison à Lyon. A partir de la fin des années 1960, s’affirmant « anarchiste individualiste » et nietzschéen, Robert Dun collaborera à de nombreuses revues publiées soit par une frange marginale du courant anarchiste comme L’Or vert, L’Anarchie, L’Homme libre, soit par des courants proches de la Nouvelle droite comme Argad, L’Ile verte, Vouloir ou Le Partisan européen, mais aussi du nationalisme traditionnel comme Militant ou de la mouvance identitaire comme Réfléchir et agir.

Il coopérera également à la maintenance national-socialisme en écrivant dans des revues comme Le Devenir européen, organe ethniste-socialiste de doctrine et d’information animé par le Nantais Yves Jeanne – lui aussi ancien de la Division Charlemagne – ou encore Le Courrier du Continent, mais désavouera le culte du chef du national-socialisme comme d’essnce romaine et non germanique. Il demeurera cependant un inflexible combattant de la liberté raciale; ainsi en 2001, dans sa « Lettre aux Canadiens français » il écrira : « Alors, gardez bien votre conscience de Français, d’Européens, de Blancs et soyez si vous le pouvez une partie de notre race, de notre sang, de notre âme, qui continuerait à vivre quand tout croulera autour de nous »

Franc-maçon à partir de 1969 (et cela jusqu’en 1974, peut-être davantage) dans une petite obédience, Robert Dun tenta aussi de créer un ordre chevaleresque « d’essence germanique et païen », lié au Groupe druidique des Gaules dont il était membre sous le titre de Druide Gwawd. Il créa aussi une langue, l’europo, dont il espérait qu’elle pourrait être utilisée dans le cadre de la construction européenne, et en proposait des manuels d’apprentissage et des cassettes audios.

Un personnage controversable donc, mais dont l’honnêteté de l’engagement ne peut être mise en doute : considérant que chaque pays est un foyer racial, un territoire appartenant à une race ou un peuple particulier à l’exclusion de tous les autres, il a toujours mené combat contre le métissage imposé et pour l’indépendance raciale, la séparation et l’isolation reproductive comme conditions nécessaires à la vie et l’existence raciales – la race étant plus importante que n’importe quelle quantité de terre ou de territoire, dont la valeur est seulement définie par la race qui l’habite et l’entretient. Il estimait que le salut racial est la condition préalable au salut individuel : la perpétuation de la vie de l’individu par sa reproduction ne pouvant réussir sur le long terme si sa race n’est pas sauvée et ne continue pas à exister, il ne saurait y avoir de salut individuel sans salut racial. L’individu fait partie du tout, est relié au reste de sa race, ses traits génétiques, ses caractéristiques et son essence vitale de l’individu ne peuvent continuer que si sa race perdure, ne peuvent exister que comme partie de sa race, et ne peuvent être en étant séparés d’elle. C’est un message d’amour que Robert Dun envoyait à l’humanité, car celles et ceux qui s’opposent au salut de leur race s’opposent à leur propre salut – au salut à long terme de leurs traits génétiques et de leur essence vitale.

Autodidacte comme moi, Robert Dun a toujours doublé son engagement intellectuel d’actions telles que conférences, lettres, lectures, etc… Pierre Vial, Président de l’association Terre et peuple qu’il a fondée en 1994, parle ainsi de lui : « C’est un sûr compagnon de route et de combat. C’est aussi un homme habité par cette flamme intérieure qui fait vivre quelques-uns d’entre nous » (Message n° 12, 1989).

Robert Dun fut l’auteur de nombreux ouvrages, pour la plupart disponibles aux éditions Les Amis de la culture européenne :

– Les Confidences d’un Loup-Garou, chez l’Auteur, 1971 ; 2° édition, sous le titre de Confidences d’un Loup-Garou, Éditions du Crève-Tabous, 2003 ; 3° édition, Les Amis de la culture européenne, 2005.

– Le Message du Verseau, chez l’Auteur, 1977.

– Nietzsche (Frédéric), Ainsi parlait Zarathoustra, Éditions du Labyrinthe, 1983 ; 2° édition, AHE, 1988.

– Manifeste de l’Art sacerdotal et le Rosier sur la cendre, chez l’Auteur, 1984.

– Le Grand Suicide, Éditions du Crève-Tabous, 1984 et 2001.

– Bojorix, Woher ? Wohin ? Wozu ? Antworten an die heutige Sphynx, snde, 1986.

– Liberté, Vérité, Santé ou les Catacombes de la Libre Pensée, chez l’Auteur, 1990 ; 2° édition, sous le titre Les Catacombes de la Libre Pensée, Liberté, Vérité, Santé, Éditions du Crève-tabous, 1999 ; 3° édition, Les Amis de la Culture Européenne, 2005.

– L’Âme Européenne, Réponses à Bernard-Henri Lévy, L’Anneau, 1993 ; 2° édition, chez l’Auteur, 1994.

– Neues Licht über « Also sprach Zarathustra », Tempelhof, 1995.

– Vers l’Europe retrouvée ou la mort !, Les Amis de la Culture Européenne, 2000.

– Une vie de combat, Cartouches intellectuelles, Éditions du Crève-Tabous, 2000. Également une partie en CD et CD-Rom : Une vie de combat. Recueil d’entretiens enregistrés, Éditions du Crève-Tabous, 2000.

– Lo Sage om Vanda og Romuald, chez l’Auteur, sd (roman écrit en europo).

Et 5 ans après son décès parut « Rencontres avec Robert Dun » recueil où lui rendent hommage Pierre Vial, Pierre Krebs, Edwige Thibault, Maurice Rollet, etc…




2 réflexions sur “Robert Dun (1920-2002) valeureux combattant de la liberté raciale

  1. Marc dit :

    RACIALISTE, NORDICISTE, EUGENISTE, et FIER de l’être!!! SALUT à vous, Soeurs de Race!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :