La prostituée comme agent fondateur de la civilisation

6

octobre 2, 2012 par Sororité Aryenne


par Yoo Mee Shin

En la lointaine préhistoire, à l’aube de l’humanité, dans les hordes primitives les hommes se comportaient comme dans les meutes d’animaux organisés : le ou les plus fort s’appropriai(en)t les femmes de son(leur) choix et les autres devaient s’en passer. Ceci était du au fait que, la survie et l’évolution de la horde passant par un accroissement qualitatif et quantitatif de sa population, il était estimé que seul le ou les homme(s) le(s) plus fort(s) était à même de produire des enfants toujours plus robustes et nombreux: c’était la Loi du Sperme, plus tard appelée Loi du Sang.
Ce principe avait deux défauts majeurs:

– basé sur la force brute, il entraînait un instabilité sociale chronique car l’ordre social était constamment remis en cause par un incessant combat pour les femmes et le pouvoir ( chez les lions, lorsqu’un nouveau mâle destitue l’ancien, il tue tous ses lionceaux et saille toute les femelles pour en faire d’autre de son sperme – ou de son sang, si vous préferez)

– les autres mâles du clan était privés de sexualité ce qui, même si cette abstinence sexuelle était sublimée pour d’autres tâches indispensables à la survie de la communauté, les frustrait au point de les dérégler mentalement. Il fallut donc, pour l’équilibre psychique du clan, qu’apparaisse une personnage féminin n’ayant pas à s’acquitter du rôle social de la maternité, et consacré uniquement à la jouissance sexuelle des mâles : la Prostituée.

fantasy_girlPour autant, ne bénéficiant pas de la force physique indispensable au respect en ces ères primitives, la Prostituée dut chercher protection auprès du Chef de clan. Celui-ci la lui accorda bien volontiers car l’activité de la Prostituée se révéla un élément stabilisateur de l’ordre social. De son coté, elle avait tout intérêt à asseoir l’autorité du Chef de clan, son protecteur, le plus longtemps possible. Elle utilisa toutes ses ressources dans ce sens , et pour pérenniser cette protection, fut à l’origine de la transmission de pouvoir héréditaire: en effet, son rôle était aussi devenu d’initier les adolescents aux joies du sexe, et bien evidemment les fils du Chef étaient passés par sa couche! On peut donc dire que la Prostituée fut à l’origine du passage de l’humanité de l’état sauvage à la Civilisation.

En effet, plus tard appelée Courtisanes, ces femmes qui n’étaient point assujetties à la maternité purent se consacrer aux Arts, aux Lettres, bref à l’apparition de la culture qui est l’apanage de l’humanité. Les exemples historiques abondent de ces femmes admirables qui furent à l’origine des grandes avancées sociales de l’humanité: la Pompadour, la du Barry, Ninon de Lenclos, Liane de Pougy, Diane de Poitiers et Madame de Maintenon ,etc…

sexychairPar son rôle sexuel éducatif, la Prostituée enseigne aux jeunes gens comment satisfaire une femme, ce qui, dans le couple qu’ils bâtiront parvenus à l’âge d’homme, sera un élément important d’harmonie. La Prostituée est donc un agent stabilisateur de la société, non seulement pour ce rôle didactique mais aussi parce que son activité contribue à diminuer la frustration sexuelle mâle et par cela, le nombre de viols. La Prostituée devrait donc être honorée, et son rôle réhabilité et porté au pinacle .

La condamnation prohibitionniste de la prostitution est apparue dès les premiers temps du judaïsme , et cette interdiction s’est imposée dans l’Empire romain en parallèle de l’adoption du christianisme. Et tout cela n’a rien d’étonnant, quand on sait que c’est en Israël que la prostitution sacrée sera persécutée pour la première fois : le roi Asa ( -944 à -904 ) fit expulser d’Israël les prostituées sacrées ; Juda ordonna que sa belle-fille (c’était une princesse royale) fût conduite au bûcher parce qu’elle s’était prostituée dans un temple ; dans la Torah  fut écrit « Il n’y aura pas de prostituées sacrées parmi les filles d’Israël ni de prostitués sacrés parmi ses fils. Tu n’apporteras pas à la maison de Yahvé le salaire d’une prostituée ni le paiement d’un sodomite quel que soit le vœu que tu auras fait : car tous deux sont en abomination à Yahvé ton Dieu »( Deutéronome, XXIII, 17 ) . Le christianisme et l’islam furent ensuite les vecteurs par lesquels l’infection du puritanisme sémite s’infiltra en Europe , puis après la Renaissance dans le reste du monde . Une preuve irréfutable autant qu’absolue que rigorisme et abstinence sexuels sont spirituellement sémites .

6 réflexions sur “La prostituée comme agent fondateur de la civilisation

  1. valdorf44 dit :

    « Que signifient les idéaux ascétiques ? », § 21 : « Je ne vois pas que l’on puisse rien faire entrer en ligne de compte qui ait eu un effet aussi destructeur sur la santé et la robustesse des races, notamment chez les Européens, que cet idéal [l’idéal ascétique] ; on peut l’appeler sans exagérer la véritable catastrophe de l’histoire de la santé de l’homme européen.

    III. La Généalogie de la morale. -1887-

  2. Jean Allemand dit :

    Fort bien vu madame Yoo !
    À l’époque des petites bandes errantes du paléolithique , les mâles soumis et interdit de reproduction n’avait d’autre choix à part l’homosexualité que d’acheter le corps de la prostituée en échange d’avantages matériels ou de protection .
    À partir de la sédentarisation du néolithique tout a changé car le mâle dominant a perdu son pouvoir absolu dans une société organisée où chacun avait besoin de tous .
    Chaque mâle lambda a alors pu se payer sa prostituée personnelle en échange de la sécurité et constituer alors sa propre famille s’il n’avait pas choppé le gène de l’homosexualité lors de milliers d’années de pratique sodomite contrainte .
    C’est alors qu’au milieu de toutes ses prostituées apparaît une femme nouvelle , l’Amazone , qui , elle , ne baise que pour son plaisir …

  3. DaVinci dit :

    Il y a comme une petite exagération à comparer l’homme, même très très primitif avec un lion, dont l’évolution nous a séparés depuis quelques centaines de millions d’années. Plus proches de nous, la hiérarchie des gorilles ne s’établit pas sur la force, mais sur l’âge, quelque chose qu’on retrouve dans les sociétés humaines, en tous cas les plus primitives, ça ne tend à disparaître qu’à l’époque moderne; les chimpanzés, eux, conquièrent le pouvoir par des stratégies un peu complexes, impliquant des alliances, comme pour faire un putsch. Et aucun ne va conquérir le groupe de femelles du voisin, pratique franchement peu commode. Il n’y a pas non plus d’exclusivité des mâles alpha sur les femelles, sauf dans des groupes de singes des plaines, violents, comme les babouins. Bref la prostituée n’est en rien une nécessité physique, c’est une nécessité spirituelle et elle n’apparait qu’avec le developpement des civilisations, de l’intelligence, de la culture de la beauté et du raffinement, etc. Ceci dit, s’il existe encore de grandes courtisanes, notre époque a bousillé ça comme tout le reste en le réduisant à une vision sordide, et en en faisant un commerce tenu par les éternels trafiquants non Aryens.

  4. Yoo Mee Shin dit :

    A reblogué ceci sur Sororité Aryenneet a ajouté:

    hétaïreDans la Grèce Antique, l’hétaïre était une Prostituée de haut rang tenant salon où se retrouvaient tous les notables et philosophes de la Cité. Naturellement très experte en services sexuels , elle avait également reçu une éducation soignée lui permettant d’initier des conversations entre gens cultivés lors de banquets. Seule entre toutes les femmes de Grèce (hormis Sparte) elle était indépendantes et pouvait gérer ses biens. La plus connue reste Aspasie, maîtresse de Périclès, qui dominait les hommes politiques et attira chez elle Sophocle, Phidias, Socrate et ses disciples, inspirant « aux philosophes un intérêt qui n’ est ni mince ni négligeable » (Plutarque, Vie de Périclès, XXIV, 2)

     

    __miisuuEt dans l’Ancien Orient, avant l’irruption des musulmans et des chrétiens avec leur prêtraille pneumosémite, les courtisanes éblouissaient non seulement par leur pratiques sexuelles de très haut niveau, mais aussi par leurs créations culturelles : poésie, musique, danse. Elles étaient adorées car considérées comme hypostases des divinités féminines des mythologies asiatiques.

  5. albert dit :

    Il y a lieu de nuancer les affirmations de la splendide courtisane coréenne .
    L’ascétisme est une attitude valorisée par l’élite dans pratiquement toutes les grandes civilisations . Il est au coeur du code des guerriers .
    L’exaltation d’ une saine sexualité est une étape indispensable à tout accomplissement spirituel . Même au sein du christianisme , nombre de mystiques ont proclamé cette vérité .
    Procréer et tuer , ce sont des aspects de la vie ascendante à laquelle aspire l’Aryen .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :