Le combat fasciste contre la pornographie

34

novembre 4, 2012 par Sororité Aryenne


par Julie Couronne

L’industrie pornographique prospère du simple fait que pour beaucoup d’Occidentaux, le sexe reste un sujet tabou, que la plupart n’abordent ouvertement que parce qu’ils ne veulent pas paraître « coincés »,  mais qui entraîne très souvent une gêne manifeste dans les conversations. Dans certains milieux dits « traditionnels » et qui ne sont souvent que rétrogrades, toute conversation sexuelle est tout simplement inenvisageable – et, naturellement, ce sont ces gens-là qui sont les principaux clients de l’industrie pornographique, puisque l’activité sexuelle est aussi indispensable aux femmes et aux hommes que la respiration et l’alimentation. Or, l’industrie pornographique est principalement aux mains des ju!fs, et donc finance le sionisme international. Cette industrie prospère sur le poison biblique, qui a empoisonné l’inconscient collectif aryen depuis l’avènement du christianisme et surtout depuis la Réforme, en définissant   le concept de « péché de chair » qui voit dans le plaisir sexuel en soi un péché (Psaume 51:7 « Voici, je suis né dans l’iniquité, et ma mère m’a conçu dans le péché») De nos jours, le christianisme mourant est relayé par son rejeton l’islam dans la pérennité de cette notion contre-nature.

 

La pornographie d’aujourd’hui, loin d’encourager – comme on veut nous le faire croire – la libération sexuelle, présente au contraire l’acte sexuel comme quelque chose de vulgaire, ou prend soin de mettre en exergue ses aspects les plus odieux. C’est que les nababs de l’industrie pornographique n’ont aucun intérêt à ce que la sexualité devienne chose courante, car alors ils perdraient leur fond de commerce! Et toute tentative d’interdiction les ravit, car alors ils peuvent faire comme les revendeurs de drogue, c’est-à-dire prendre prétexte de cette prohibition pour augmenter le prix de leurs produits!

 

De cela, il ressort que la seule façon de combattre efficacement la pornographie est de supprimer le besoin qu’ont certaines personnes d’en consommer. Ce besoin étant engendré par la frustration sexuelle , il convient d’éliminer tout obstacle physique, matériel, légal et moral à la libre copulation entre personnes de mêmes races. Cette frustration étant née de la diabolisation de l’acte sexuel par les monothéismes abrahamiques, le premier stade du processus est d’en finir avec ce summum de l’hypocrisie qu’on nomme la pudeur*, et donc de reprendre là où les puritains yankees, outrageusement autoproclamés « libérateurs », ont brutalement interrompu en 1945 : la nudité comme moyen d’affirmer la santé de la race, tel que pratiqué dans l’Allemagne nationale-socialiste.

 

C’est en effet une nudité glorieuse et triomphante qui va être un des apanages de la révolution culturelle nationale-socialiste. Les hymnes à la beauté du corps aryen, tant féminin que masculin, vont se décliner dans toutes les formes d’art, classiques mais aussi modernes : la célèbre cinéaste Leni Riefenstahl n’hésitera pas à poser nue dans ses propres films, avec l’assentiment du Führer lui-même, et une importante littérature sans limitation d’âge fleurira afin de redonner au corps humain ses lettres de noblesse.

Ensuite, comme dans l’Antiquité païenne et pré-chrétienne, les activités sportives se pratiquèrent dans la plus complète nudité, mais le génie du Troisème Reich fut de promouvoir la mixité dans certains sports :

Tout naturellement, les activités sexuelles ne tardaient pas à leur succéder. La liberté sexuelle était grande aussi dans la HitlerJugend et le Bund der Deutschen Mädel, ce qui explique que leurs directions aient accordé une attention particulière à l’hygiène : le personnel sanitaire masculin et féminin, qui y regroupait 40 000 membres, était formé par environ 400 médecins pour tenter par la persuasion d’obtenir que la jeunesse évite le tabac et l’alcool. L’activité sexuelle était donc, en toute logique, considérée comme extrêmement bénéfique tant sur le plan psychique que physique; de surcroît, elle tendait à resserrer les liens entre futurs citoyens des deux sexes pour la tâche grandiose qui les attendait, alors que l’abstinence sexuelle ne sait engendrer que rancoeur des garçons vis-à-vis des filles, et plus tard se mue chez eux en homosexualité ou viol. Mais comme il fallait s’y attendre, lorsque le 8 juillet 1933 Baldur von Schirach rassembla toutes les organisations de jeunes au sein de la Hitlerjugend, seule l’Église Catholique voulut s’y opposer!

 

La révolution sexuelle eut donc lieu dans l’Allemagne nationale-socialiste des années 30, et celle des hippies américains des années 60 n’en est qu’une risible parodie, une pâle caricature, où les mâles devaient se gaver de psychotropes pour oublier leurs inhibitions judéo-chrétiennes afin de parvenir à une improbable érection, puis se perdre dans des volutes de chanvre maghrébin pour s’en remettre! Quelle déchéance, de Nuremberg à Woodstock! Qu’on est loin des corps vigoureux, à la musculature implacable et ciselée, aux pénis alertes et vigoureux, des jeunes aryens européens d’avant-guerre  à la nudité victorieuse et assumée! C’est qu’ainsi que l’avait écrit le Führer, un « État raciste n’a pas vocation à former une colonie d’esthètes pacifistes ou de dégénérés physiques  »

 

Le nu fasciste constitua donc un manifeste esthétique historique, celui de la beauté du corps aryen, et une contribution active à la culture européenne par la redécouverte de l’harmonieuse proportion de leurs corps, résultat d’une politique corporelle et sanitaire étatique : la promotion du sport et de l’hygiène alimentaire et sexuelle, la politique eugénique du Reich permirent l’épiphanie du  nu féminin, aux courbes bien dessinées et à l’irréprochable symétrie mammaire,  qui était le symbole de cette nouvelle Allemagne de la santé physique et de l’hygiène raciale. Et on n’annihilera pas la pornographie par la chasteté ou par la continence sexuelle, mais par la réconciliation des deux sexes en favorisant la pratique intensive de l’érotisme dès le plus jeune âge. C’est fasciste, donc c’est bien.

 

* la pudeur est considérée comme « une branche de la foi » dans la culture musulmane,  et le terme awra y désigne toute chose restée à découvert ou toute partie du corps que l’être humain cache par pudeur car faisant partie de sa vie privée.

34 réflexions sur “Le combat fasciste contre la pornographie

  1. jeanmonnot dit :

    ARTICLE TRES INTERESSANT Le corps a été trés valorisé par le passé mais il a été nié par le judeo christanisme En allemagne et dans les pays de langue allemande il était trés valorisé sutout dans des  » utopies » naturalistes et végetaro esoterique » comme MONTE VERITA

    Ensuite la guerre et la mecanisme ont tout gommé au 20eme siecle .

  2. En harmonie avec ce texte à 80 pour 100.
    – Non, l’homosexualité n’est pas le résultat d’une frustration, je ne comprends pas cette assertion ici de la part de bissexuelles ???
    – Non, le sexe n’est pas indispensable comme la respiration !!! Je suis extrêmement exigeant, et les personnes qui me plaisent : femmes asiatiques (eh oui) ou blanches à très grosses poitrines, ou hommes très virils, et uniquement aux yeux bleus, et tous supérieurement intelligents/ Ils sont rarissimes. Ce qui fait que je ne baise quasiment jamais. je n’ai jamais eu de partenaire. Et maintenant, avec mes idées, tout le monde me fuit ! De plus, j’ai rencontré 2 personnes qui avaient ces atouts mais elles ne m’ont pas aimé. Ce fut un chagrin qui me pèse encore, car baiser sans aimer m’est très difficile.
    – Jeune, j’avais horreur d me faire draguer, c’est moi qui draguais, si qq me draguait, c’était cuit pour lui ou elle. Et comme aujourd’hui, draguer ne m’intéresse pas.
    Si, ce qui est très rare, j’ai vraiment envie de baiser, je me paie un ou une prostitué(e).
    Cela dit, merci de nous avoir montré ces photos, Adolf était un génie, et grandiose !

    • Tu commets un sophisme de l’opposition : je n’ai pas dit que l’homosexualité était toujours le résultat d’une frustration sexuelle, mais que la frustration sexuelle pouvait conduire à l’homosexualité. C’est cette catégorie d’homosexuels mâles qui est violemment misogyne.

    • baiser sans aimer m’est très difficile

      N’oublie jamais que l’amour rend faible et vulnérable, alors que l’acte sexuel tonifie et revigore!

  3. Sarah Prieux dit :

    A reblogué ceci sur Sororité Aryenneet a ajouté:

  4. Fraternité pédérastique blanche dit :

    Bonjour, pouvez-vous prouver svp que l’homosexualité masculine résulte de la rancœur des garçons envers les filles, celle-ci résultant de l’abstinence sexuelle ?
    Merci

    • Non, car ce n’est pas toujours le cas. Comme toute forme de comportement chez les mammifères, elle peut être due tant à des causes génétiques, donc être inné, que provoquée par un vécu dans l’enfance ou l’adolescence, donc être acquis. Il y a également une troisième cause qui nous a été rapportée par certains jeunes adultes : le passage à l’acte sexuel est beaucoup plus aisé entre homosexuels car ils ne s’embarrassent pas de tout ce que j’ai critiqué dans mon texte http://sororite-aryenne.com/psychanalyse-de-la-drague , et une quatrième qui est, à l’âge mûr, la recherche d’un plus grande variété de stimuli sexuel* pour relancer une libido défaillante. La preuve en est que certains homosexuels détestent les femmes alors que d’autres les adulent.

      * bisexualité et fétichisme complètent alors une sexualité jusqu’alors plus conventionnelle.

    • Fraternité pédérastique blanche !
      ah, ah, ah, ! qu’est-ce que c’est que ce truc, enfin si c’est un groupe d’homos qui change des LGBT, c’est déjà ça !

  5. valdorf44 dit :

    Leyla… C’ est votre force !…
    Termites ceci, termites cela, c’ est vrai, au bout d’ un moment, ça gave comme disent les djeunes…
    Ces haines rancies d’ impuissance, mènent où ?…
    A un onanisme débilitant, une précieuse perte d’ énergie, rage de roquet stérile…
    Surtout ne changez rien…
    L’ ennemi principal, en nos rangs et en nous…
    Sur F.D.S, déclaration du Mamére, l’ étron pseudo- écolo, à l’ occasion — des 100 ans après la naissance d’ Aimé Césaire (sic) —: Nous devons tous nous considérer comme des nègres—!!!…Pas mal, non ?!!!
    A bientôt de vous lire…
    Respectueusement…

  6. valdorf44 dit :

    Les seules et les plus étincelantes décorations dont tu peux légitimement t’ enorgueillir,( à mon sens), sont ces admirables textes, dont regorge ton site…Je ne me lasse pas de les parcourir…
    —De l’ importance des fleuves dans le processus d’ émergence et le destin des Etats—, tel un enfant isolé au milieu d’ une ronde guerrière, me touche particulièrement…
    Tous, sont des armes redoutablement affutées, précises, meurtrières, dont tu fais don à la multitude et,… à la postérité.
    Las ! Même ce concept de vaginocratie que je te promettais de pourfendre, me laisse coi, tant l’ érudition qui innerve l’ ensemble du site, semble ici concentrée, virevoltante, solaire, absolue, dyonisiaque, ivre de son incomparable éclat…sans pitié aucune pour les phallus vaincus, sourde au glas lugubre de leurs affaissements, dont s’ emplissent les siècles à venir…
    —L’ ardeur s’ accroît et la blessure redonne du courage—( Furius Antias, 1er siècle, avJ.-C).
    Aussi, ne désespère-je pas d’ y parvenir, ne serait-ce que pour l’ honneur…
    Respectueusement…

  7. valdorf44 dit :

    Et pan sur mon casque…! S’ auto- décorer, ( en toute légitimité ), ne peut pas être équivalent à la reconnaissance de ses pairs…ou même, à celle du plus humble de ses vélites…
    Pensez-vous que la valeur combative des divisions Waffen-SS était véritablement supérieure, comme j’ ai tendance à le croire à celles de la Wermacht, ( par rapport à des unités d’élite comme la Grossdeutschland, dont 9 compagnies du Wacht-Regiment participèrent à la bataille de Berlin,) ou seule une meilleure dotation en matériels ainsi qu’ une formation politique ad hoc, justifient cette supériorité et l’ expliquent ?

    • Ces décorations nous ont été dessinées par un admirateur et nous ne nous les sommes pas autodécernées! De fait elles ne sont pour l’instant que ces deux dessins, comme nos uniformes dont tu as du voir les planches.

      Les ϟϟ (de même que les Fallschirmjägern) avaient souvent des armes et des tenues futuristes, on le voit aux camouflages et à la forme du casque OTAN d’aujourd’hui; le Sturmgewehr44 a été le premier fusil d’assaut du monde; etc…

  8. valdorf44 dit :

    Très estimées soeurs…—… une absence totale d’ imagination quant aux remèdes à y apporter..—.Encore une fois et au risque de faire le béni oui-oui, je ne peux que souscrire à cette évidence…Guionnet, Soral, Reynouard, Faurisson, Bob,( prop-inf), Shumule, s’ étaient retrouvés, à titre divers et variés, épinglés sous vos talons, comme des insectes, sur une planche d’ entomologiste. Joli tableau !…
    J’ aime et admire beaucoup cette position d’ éclaireuses, de défricheuses, sur les terrains les plus exposés au danger qui soient…
    Si j’ en avais le pouvoir, je vous attribuerais, à toutes, la Croix de Chevalier de la Croix de fer, avec feuilles de chênes, glaives, et brillants en or !…( Un seul récipiendaire, à ce jour, H.U Rudel)…
    Il n’ existe pas de juste louange sans blâme,( qui n’ en est pas un véritable),mais seul ,le concept de vaginocratie, me froisse un peu…
    J’ espère avoir l’ occasion de vous en reparlez…
    Prenez soins de vous…

    • Avec plaisir. Que rares soient les personnes douées de génie créatif est dans l’ordre des choses, et aussi – hélas – que celles-ci soient parfois les plus acharnées à nous décrier. Mais tous, ou presque, ont reçu châtiment. Nous n’avons, en revanche, rien contre MM.Faurisson et Reynouard, mais avons déjà les décorations que tu nous décernes si gracieusement!

    • Il y a quelque chose de profondément lassant dans la judéomanie de sites ou forums comme propagande-infos, Stormfront France etc… il est tout de même sommaire de tout mettre sur le dos des juifs, car si c’est ceux que l’on voit le plus, c’est tout simplement qu’ils sont les derniers arrivés; et s’ils ont actuellement cet ascendant, c’est grâce aux francs-maçons, et si la franc-maçonnerie existe, c’est le fait du protestantisme – or les protestants n’étaient pas juifs, du moins pas dans le sens biologique du terme, et les francs-maçons du début pas davantage, ou fort peu.

      En résumé: si les juifs ont actuellement cette emprise sur le monde, c’est bien grâce à des goïm : si ceux-ci ne les avaient pas fait émanciper aux XVIII et XIXème siècles, ils seraient encore dans des quartiers limitrophes des grandes villes à marmonner absurdement dans leurs barbes nauséabondes et à suer de peur dans leurs caftans fétides. L’ennemi principal est donc bien dans nos rangs et non en-dehors, et aussi en nous-même, notamment sous la forme de la paresse intellectuelle, affection de plus en plus répandue actuellement. Notre devoir premier est donc un combat spirituel personnel.

      (Et, comme tu peux t’y attendre, lorsque nous exprimons ce point de vue, les prosélytes des sites précités, avides de simplisme intellectuel, se mettent à braire à l’unisson « Elles défendent les juifs, donc elles en sont!! » et hop! la messe est dite, ils peuvent retourner à la quiétude de leur rudimentarisme intellectuel… c’est tellement plus facile que de se remettre en question!)

      • Ce n’est pas faux ! Néanmoins, le danger Juif doit être exposé sans cesse, car si vous êtes une avant-garde, la majorité silencieuse, elle, n’a encore rien compris, car, hélas, il y avait de grosses failles chez l’Aryen !!! Cela me fait de la peine de voir des aryens antisémites comme Livernette ou Le Lay, défendre le christianisme, c’est à dire la Juiverie. Pour moi, c’est insensé. La Bretagne peut, par exemple, tout à fait retourner à la spiritualité druidique !!

    • elles ne m’ont jamais égratigné, la,la,la,la,lère, mais elles savent que je les aime !

  9. valdorf44 dit :

    Chères soeurs..Ryssen Hervé, a lui aussi dénoncé les véritables maîtres de l’ industrie pornographique…Sauf erreur de ma part, son nom n’ apparaît pas, pour l’ instant, dans vos articles…Le considérez-vous, comme un élément de valeur dans ce combat contre la ploutocratie apatride, ( mêmes ennemis), nonobstant les buts à atteindre, qui évidemment ne peuvent que diverger, les vôtres étant sanctifiés par la légitime vénération de A.HITLER, la sienne, par des relents de catholicisme ?
    Amitiés sincères.

    • Nous ne citons pas Hervé Ryssen tout simplement parce que nous considérons que le personnage est connu de nos liseurs : ce n’est pas nous qui les amènerons à lui, mais plutôt ses lecteurs qui finissent par tomber sur notre blog. Ceci étant tu es bien inspirée de parler de ces « relents de catholicisme » car, à l’instar d’un autre livre fort prisé des réactionnaires, le fameux « Camp des Saints » de Jean Raspail, ses « Espérances Planétariennes » – je cite celui-ci car c’est quand-même son ouvrage majeur – suintent, en fin de compte, la résignation chrétienne.

      Hervé Ryssen est un excellent dénonciateur et démonstrateur des maux actuels, mais ses livres ressemblent par trop à ces nombreux forums et blogs de ce qu’on appelle la « réacosphère » : une litanie sans fin de la dégénérescence de l’Occident, mais une absence totale d’imagination quant aux remèdes à y apporter (hormis parfois un très pétainiste retour en arrière). Comme par hasard la plupart de ces gens se réclament du christianisme, or s’il est absolument certain que le catholicisme fut la spiritualité de notre Occident, il l’est tout autant qu’il est totalement inadapté aux guerres à venir : les guerres raciales*. Mais il y a pire : le chrétien aime le martyre, la souffrance : or où mieux que dans la défaite, dans la renonciation au combat, les trouverait-il ? C’est pourquoi aussi bien ces livres que ces blogs précités donnent à toute Sœur Aryenne l’impression que leurs auteurs se complaisent dans cette ambiance de destruction de nos cultures, de déliquescence, qu’ils la voient comme une épreuve à subir pour se rapprocher de leur Christ par la douleur, et donc que consciemment ou inconsciemment, ils s’y trouvent finalement fort bien.

      Nous ne nous retrouvons donc pas dans cette mouvance dite réactionnaire, nous n’avons rien à voir avec ces personnes même si nous reconnaissons les qualités de celles qui le méritent. Nous sommes résolument tournées vers l’Avenir, un avenir fasciste, raciste et vaginocrate : rien à voir donc avec un quelconque traditionalisme !

      * Et là encore on voit quel génie visionnaire fut Notre Führer Adolf Hitler – loué soit Son Nom – lui qui, alors que la situation était mille fois plus bénigne qu’aujourd’hui, l’avait pressenti et a tout fait pour en prévenir les peuples aryens !

      • Hervé est un sacré bonhomme, que j’ai eu plusieurs fois au téléphone, je m’estime beaucoup, mais j’ai découvert que j’étais plus antimite que lui. Il m’a dit que Zemmour était sorti du Judaïsme, je lui réponds que c’est impossible pour des raisons génétiques, tout comme Lustiger se fait sa messe à Notre Dame et kaddish après en dehors, ce n’était qu’une taupe. Sur j’apprends que le Juif Copé a été surpris de voir combien Zemmour vivait cachère à demeure, bouffe, mœurs, etc. Zemmour, c’est le Juif par excellence qui se fait un max de blé sur la naïveté des goyim, même Hervé tombe dans le piège. Zemmour n’est nullement sorti de sa matrice pourrie, car il y a bien quelque chose de pourri chez eux ! Je ne vois que l’épreuve du feu et du sang pour sortir les goyim de leur niaiserie.

      • Hervé est un sacré bonhomme

        Quelques échanges épistolaires que nous eûmes avec lui nous laissèrent effectivement cette impression.

      • Oh le lapsus, pas « je m’estime », mais je L’estime ! Ce n’est pas de ma faute si le L est près du M ! Grosses léchouilles sur vos lèvres d’en haut et d’en bas !

    • Dans sa dernière vidéo en date http://www.dailymotion.com/video/x11egdx_ryssen-4-retour-a-la-normale_news#.UdRSHW1lYbg il emploie exactement le langage qu’il faut tenir aux masses: simple et accessible à tous, selon le principe en trois parties énoncé par Gustave Le Bon: affirmation – répétition – contagion.

  10. Julien dit :

    Les endormeurs de corps sont aussi les endormeurs de l’esprit !

  11. éric dit :

    L’apologie de la sexualité est à mon sens, un chemin droit bafoué par le Christianisme; Hieros Gamos qui était païen ( union sacrée) montrait en quelque sorte le chemin vers la plénitude. Bref! la pornographie, et vous avez raison, malgré leur volonté d’être sous la bannière de la libération sexualité fait voir le sexe comme une mécanique, quelque chose de machinal que l’aspect spirituel que ça peut avoir.

  12. LG dit :

    Freya, comment conçois-tu la bisexualité aryenne ?

  13. N.C dit :

    Très intéressant cet article. Freya je vous envoi mon numéro sur votre adresse mail, j’aimerai en savoir un peu plus sur vous et nos idées communes. Vous pourrez faire passer mon numéro aux autres frauleins de la sororité Aryenne si vous le souhaitez.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :