Un exemple artistique: Fritz Klimsch (1870-1946) sculpteur officiel du Reich

1

septembre 18, 2013 par Sororité Aryenne


par Carole Ravereaud

 

Sur les sculptures de femmes nues des artistes allemands on rencontrait toujours un sourire énigmatique et aristocratique ainsi que le profond sens du tragique sur les visages, ce qui reflétait le pessimisme de toute une nation à la recherche de son identité géopolitique. Avec l’accession au pouvoir d’Adolf Hitler – loué soit Son Nom! – l’Allemagne se donna un destin héroïque, ce que devait tout naturellement refléter son Art. Fritz Klimsch fut, avec Arno Breker et Josef Thorak, l’un des trois sculpteurs officiels du IIIème Reich. Né le 10 février 1870 à Francfort-sur-le-Main et mort le 30 mars 1960 à Fribourg-en-Brisgau, Il reçut en 1940 la médaille de Goethe pour son soixante-dixième anniversaire, et en Juillet 1944 fut inscrit sur la Gottbegnadeten-Liste parmi les douze artistes les plus significatifs de son ère.1

2

La sculpture et la gravure de Fritz Klimsch, c’est la reprise systématique des valeurs nobles de la race blanche : enthousiasme pour l’art de l’Antiquité et la Renaissance, mise en valeur du corps, de la beauté plastique, de la créativité, de la sexualité, quête d’un perfectionnement de soi et d’un bonheur terrestre, indépendance d’esprit, etc… et parmi ces valeurs nobles qui affirment la vie , le sculpteur allemand accordait une importance particulière à la métamorphose entendue comme recréation de soi. L’éthique national-socialiste interprétait la capacité de métamorphose, dans le sens de devenir tout ce que nous voulons être, comme la marque de la noblesse humaine. La puissance de changer de perspectives, d’habitudes intellectuelles et pratiques, favorisait selon la morale fasciste une vie supérieure, et reposait sur une grande santé. Cette « grande santé » était non seulement la souplesse, mais aussi la surabondance, l’excès de force, qui permettait de ne pas se ménager, d’accepter le risque de tel ou tel changement de régime… son principal aspect devait donc être la capacité de se dépenser sans ménagement, en ayant confiance dans ses propres ressources.
3

4

5

6

C’est que contrairement aux autres créatures, l’homme peut conquérir par lui-même sa propre forme, il est à la fois la matière à sculpter et le sculpteur de cette matière. Le fait d’unir en lui créature et créateur constitue pour l’homme aryen un atout, un avantage, un privilège par rapport aux autres races : seul l’aryen peut remodeler, aménager sans cesse cette glaise qui lui a été impartie, et dans toute son œuvre, Fritz Klimsch envisage la métamorphose, c’est-à-dire la puissance d’adopter telle ou telle forme de vie, comme une simple capacité ou possibilité proprement humaine : la Femme, surtout, y atteint sa suprême dignité dans l’exploration de diverses formes de vie, tandis que le mâle lui est subordonné.
7

8

Comme puissance de toutes les métamorphoses, l’imagination artistique est la force de l’âme qui met en cause la promotion d’un idéal ou d’une norme unique de vie humaine. Ce qui caractérise l’époque actuelle par rapport aux diverses Renaissances Fascistes des années 30, c’est le projet de normaliser la conduite humaine, d’ériger une norme universelle de bonne conduite, reliée à une eschatologie singulière. Que nous sommes loin des paradigmes racialistes, qui valorisaient en les différentes races humaines une pluralité des formes de vie cultivables! Ériger une forme de l’humanité, quelle qu’elle soit, en norme de ce que l’humanité doit être, c’est faire violence à l’humanité comme telle, qui se définit avant tout par sa plasticité – et c’est le but du mondialisme franc-maçon d’aujourd’hui.

Une réflexion sur “Un exemple artistique: Fritz Klimsch (1870-1946) sculpteur officiel du Reich

  1. A reblogué ceci sur Sororité Aryenneet a ajouté:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :