De l’inconséquence des « antifas » et autres néo-conformistes

38

mai 4, 2014 par Sororité Aryenne


par Brigid Trismegiste

 

Le ‘faf » et l' »antifa », pour reprendre les abréviations usitées, ont ceci en commun de se trouver chacun dans un coin opposé de l’échiquier politique. Cependant, les premiers sont philosophiquement et politiquement plus cohérents que les seconds. En effet, étant pour l’inégalité des hommes et leur hiérarchisation, il est logique que le « faf » moyen suive  celles ou ceux q’il reconnaît plus cultivé et intelligent que lui. Les « antifas » en revanche se veulent « rebelles », individualistes, et vont partout proclamant leur « liberté de penser », mais au final ça se résume à quoi?  Dans la vie quotidienne eux aussi portent tous les mêmes habits et écoutent les mêmes musiques, et sur le Net colportent les mêmes photomontages faits par d’autres sans jamais la moindre touche d’originalité; leur soi-disant « anticonformisme » ne se révèle être qu’on conformisme inverse, un négatif de ce qu’ils prétendent critiquer.

Si le « faf » sur le Net interdit la liberté d’expression sur ses blogs ou forums, ou dans la vie quotidienne fait appel à la police, il demeure cohérent avec lui-même, puisqu’il est pour « l’ordre et la sécurité » . Mais l' »antifa » fait exactement pareil!  Il censure tout ce qui ne lui plaît pas au nom de sa liberté d’expression – et uniquement la sienne! – ce qui en fait le client le plus assidu de https://www.internet-signalement.gouv.fr/PortailWeb/planets/Accueil!input.action  où il dénonce à tour de bras!  Il entre là en totale contradiction avec sa soi-disant « rébellion »,  ainsi qu’avec les valeurs  de tolérance qu’il prétend défendre mais ne sait qu’imposer, en en appellant aux représentants d’un ordre qu’il prétend combattre. En cela l’antifa se présente comme un néo-conformiste, dans la même acception que les néo-conservateurs américains, ces juifs gauchistes passés à droite dès lors que leur création, le communisme soviétique, se retourna contre leurs coreligionnaires.

Inconsciemment toutefois,  l' »antifa » ressent douloureusement  son inconséquence, ce qui explique son recours extrêmement fréquent aux drogues et à l’alcool, ainsi que sa glorification de la déchéance: dans le fond, « l’antifa » ne s’aime pas, et déteste donc tout ce qui est beau, grand et sain.

antifa2

Quant aux antiracistes, il en existe deux sortes : l’imbécile, et le menteur.

L’imbécile contemple la bigarrerie de la population d’une ville française et vous déclare « Il n’y a pas de races » alors que la preuve du contraire défile sous ses yeux au même moment; si demain ses maîtres à décérébrer lui affirmaient qu’il fait nuit en plein jour, il vous le proclamera avec la même béatitude ravie.

Inutile de perdre son temps avec cette catégorie de crétin, sauf si l’on est d’un tempérament quelque peu joueur et cruel: dans ce cas, il suffit de le questionner sur ce qu’il pense du métissage. Il va répondre avec une promptitude de réflexe conditionné d’animal de laboratoire que c’est l’avenir; et là,  lui demander comment il va s’y prendre pour métisser des choses qui selon ses propres dires n’existent pas…

Le menteur, un peu plus intelligent mais de façon retorse, finit au bout de quelques passes discursives par admettre que les races humaines existent bel et bien, mais explique en se tordant les mains qu’il ne faut pas le dire, car reconnaître leur existence conduit nécessairement à les hiérarchiser, et les hiérarchiser au racisme, donc à Auschwitz-les chambres à gaz-les six millions de morts-etc etc…

Donc, les races humaines existent, mais il faut mentir effrontément au bon peuple en affirmant haut et fort le contraire. Or l’antiraciste, de même que l' »antifa », se proclamera par ailleurs démocrate, sans avoir une seule seconde le sentiment de la contradiction intrinsèque à sa position.

Car on ne peut, d’une part proclamer que le peuple est souverain et que lui seul a le droit de décider de son avenir, et d’autre part estimer que toute vérité n’est pas bonne à lui dire, ce qui revient à penser qu’il en est incapable!

L’antiraciste menteur dévoile donc, à son coprs défendant, le véritable esprit de la démocratie moderne, qui applique à merveille l’aphorisme de Sainte-Beuve « L’individu ne raisonne pas nécessairement faux sur des bases exactes, il raisonne juste sur des bases fausses »

Le simple fait que ce soient toujours des sites et des comptes (twitter et facebook) d' »extrême-droite » qui sautent, et jamais ceux d' »extrême-gauche », devrait pourtant faire réfléchir les « antifas », dont tous ne sont pas bêtes… de même, que leur littérature soi-disant « dissidente » soit en vente libre partout, alors que celle du « faf » ne se trouve que chez quelques vendeurs par correspondance, devraient leur faire soupçonner le caractère illusoire de leur combat.  S’ils sont ainsi tolérés, c’est bien parce qu’ils servent le Système qu’ils croient combattre, car s’ils le gênaient vraiment, ils subiraient le même sort que les « fafs »: suppression de comptes et blogs, traçage d’adresse IP pouvant aller jusqu’à perquisition, etc… or c’est loin d’être le cas. Il faut vraiment que « l’antifa » se rende publiquement nuisible pour être poursuivi judiciairement, alors que pour le « faf », ou supposé tel, une simple réflexion un peu vive sur le Net peut lui valoir une convocation policière.

antiraciste2

En résumé, « antifas » et antiracistes, non seulement sont embourbés dans des schémas de pensée illogiques et incohérents, mais de surcroît se croient libres penseurs alors qu’ils ne font que perpétuer et répéter des idées instillées dans les inconscients  depuis des décennies par différents médias (télévision, rock, BD etc…) contrôlés par la ploutocratie mondialiste affairiste. Du fait des contradictions inhérentes à leurs paradigmes, ils ne peuvent que se réfugier dans un systématisme dogmatique, et on les reconnaît bien dans cette phrase de Maurice Barrès issue de « Scènes et doctrines du nationalisme» : « les gens à système sont puérils et malsains; ils s’obstinent à maudire ce qui ne plaît pas à leur imagination« 

38 réflexions sur “De l’inconséquence des « antifas » et autres néo-conformistes

  1. geoffrey dit :

    bon-jouir, bonsoir,
    je ne sais pas si j’aurai une réponse…
    un bon texte du « comité invisible » (pdf téléchargeable) explique très bien le double tendance « subversive » des gauchistes : les pacifistes à la Gandhi et les « black blocks » qui cassent des abris-bus. Un peu léger sur les causes profondes de ces genres de névroses. Néanmoins, s’il y a fascisme chez les anti-fa, il y en a eu aussi « chez vous ». Le commentaire sur la guerre de libération du Vietnam, c’est de la merde, soyons sérieux !
    Vous ne convaincrez personne si à moyen terme, vous ne tenez pas la distance en terme de rigueur intellectuelle. Je suis communiste, et je ne dis pas que les races n’existent pas ni qu’elles sont égales en mode relatif (dans l’absolu, toutes les parallèles se croisent, non ?). Je ne connais pas la défaite en terme de doctrine !!!!
    Geof’, le communiste belge

    • Quelle force de conviction! Pour persuader, il te manque juste la méthode, la rigueur et la hauteur de vue. Et ça, ce n’est pas dans les milieux où tu évolues que tu les trouveras – bien au contraire!

  2. valdorf44 dit :

    Heureusement que vous êtes là, Antithèses Absolues, de ces crevardes, chiennes à Soros, orifices à boucaques lubriques
    Gloire à Vous !

  3. dany47270 dit :

    Heureusement que vous êtes là !!!

  4. valdorf44 dit :

    Aux grands maux, grands remèdes :

  5. valdorf44 dit :

    Agnès Marion, Conseillère d’arrondissement FN dans le 7ème arrondissement de Lyon, et colistière de Jean-Marie le Pen pour les élections européennes 2014, a été convoquée par la police pour une plainte de Manuel Valls en personne concernant un autocollant parodique.

    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2014/05/nouvelle-convocation-pour-un-photomontage.html

  6. valdorf44 dit :

    C’ est bien dommage…
    Car, quand par exemple le mot — ploutocratie– apparaît en rouge dans votre texte, en copier-collé, il apparaît également sur de Souche, ce qui renvoit à Vous Les Augustes, sans éveiller la défiance.
    Je vulgarise vos théses en langue profane mais rends toujours à César ce qui lui revient de droit.
    Votre savoir m’ enrichit, que ne serait-ce le cas pour d’ autres ?
    J’ ai noté moins d’ agressivité et chaque fois qu’ un compliment trop direct salue la qualité de votre travail, j’ en signale l’ origine et l’ auteur, quoiqu’ il m’ en coûta…

    Freiwillige Valdorf44…
    A votre service…

  7. valdorf44 dit :

    Carole, Carole… Femme de peu de foi, je viens à l’ instant même de me connecter sur mon lien, puis sur — tous les commentaires–, et si tant est que tu te sois préalablement inscrite sur de Souche, il doit apparaître…!

    Permets moi de te livrer une ultime version :

    Il y a 60 ans des hommes ne hissaient pas de drapeau blanc face à l’ ennemi qui venait pourtant de le vaincre. La mort dans l’ âme et dans les corps puis dans d’ ignobles bagnes où s’extirpaient l’ âme à mains nues, des Boudarel torturaient au nom du communisme et de ses miasmes mortels négateurs de libertés, le courage et la gloire contre la lie jaune-multitude, vagues fanatisées contre rage de vaincre, honneur contre asservissement, commissaire politique contre héroïsme et don de soi…Il y a 60 ans nos morts rejoignaient le panthéon militaire qui de Bayard à Bigeart, de Berlin en flammes à cette maudite cuvette détrempée luttent et meurent pour une idée de l’ homme empreinte du respect d’ elle même où les camps 113 ne hantent que les pires cauchemars…Aux vagues xantodermes succédent au coeur de nos patries les déferlantes migratoires mélanodermes du chaudron Africain, les leucodermes n’ ont qu’ à bien se tenir, l’ arme du ventre et du nombre est lente indolore inéluctable en toutes saisons, sous toutes latitudes, cosmopolitisme apatride contre race et nation, toxines des déserts contre pureté aryenne, pour que raisonnent longtemps encore à travers les âges les noms de nos héros…

  8. valdorf44 dit :

    Diên Biên Phu…

    Il y a 60 ans des hommes ne hissaient pas de drapeau blanc face à l’ ennemi qui venait pourtant de le vaincre.
    La mort dans l’ âme et dans les corps puis dans d’ ignobles bagnes où s’extirpaient l’ âme à mains nues, des Boudarel torturaient au nom du communisme et de ses miasmes mortels négateurs de libertés, le courage et la gloire contre la lie jaune-multitude, vagues fanatisées contre rage de vaincre, honneur contre asservissement, commissaire politique dans la raie du cul contre héroïsme et don de soi…

    Il y a soixante nos morts rejoignaient le panthéon militaire qui de Bayard à Bigeart, de Berlin en flammes à cette maudite cuvette détrempée luttent et meurent pour une idée de l’ homme empreinte du respect d’ elle même où les camps 113 ne hantent que les pires cauchemars…

    Aux vagues xantodermes succédent au coeur de nos patries les déferlantes migratoires mélanodermes du chaudron Africain, les leucodermes n’ ont qu’ à bien se tenir, l’ arme du ventre et du nombre est lente indolore inéluctable en toutes saisons, sous toutes latitudes, en toutes positions, cosmopolitisme apatride contre race et nation, toxines des déserts contre pureté aryenne, pour que raisonnent longtemps encore à travers les âges les noms de nos héros…

  9. valdorf44 dit :

    J’ avoue avoir été quelque peu surpris pour ne pas dire décontenancé par la réponse de Carole…
    Modeste et trés imparfait contributeur de feu — Boulevard Hitler–, mes condoléances étaient sincéres…J’ attribue, mais ce n’ est qu’ une hypothése, sa désaffection et sa lente agonie, à l’apparition de scories sémites dans l’ en-tête du site, comme si, à la soral, la pêche aux bougnes devenait essentielle…
    Cordialement…

  10. valdorf44 dit :

    Ta seule paire d’ aficionados sur Pornhub ?

  11. le brebis galleux blog dit :

    BH, c’est eux qui se sont sabrés eux-mêmes !

  12. valdorf44 dit :

    Ton syndrome prémenstruel resurgit-il à l’ improviste ô Carole ?
    Sont- ce règles hémorragiques ou oligoménorrhées ?
    Maux de ventres et diarrhées ?
    N’ aie crainte :
    — 1goutte d’ huile essentielle de ciste
    — 1 goutte d’ huile essentielle de géranium rosat
    Si tout ne rentre pas dans l’ ordre très vite, il faut consulter. Il est par exemple possible qu’ une carence en fer soit manifeste . Dans ce cas il faut te recharger en prenant du fer amino-complexé.
    Et mange du boudin NOIR une fois par semaine, c’ est l’ aliment le plus riche en fer…

    P.S :
    Sur la photo-montage, ne serait-ce pas l’avatar pubére de ton idole, la fiotte Ernst Röhm ?

  13. valdorf44 dit :

    Sincères condoléances…
    La mort au combat de– Boulevard Hitler —dont la page s’ est dissoute dans les limbes du web m’ attriste…
    Il est vrai que des souillures graphiques d’ origines sémitiques préludèrent à son agonie…
    Ce fut un vrai espace de liberté…
    SIEG!
    Heil!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :