Magna Europa est Patria Nostra

Poster un commentaire

juillet 30, 2014 par Julie Couronne


A un Occident qui se réclame d’une tradition chrétienne mais dont les églises ne servent quasiment plus que de permanences politiques aux « sans-papiers » et aux agitateurs mondialistes les encadrant, nous opposons désormais une Europe Intégrale, de Gibraltar aux Monts Oural et de Reykjavik à Rostov-sur-le-Don, en tant que communauté humaine installée dans la même aire planétaire et désireuse de se lier indissolublement de façon historique, économique et politique. Notre conception géopolitique de la Magna Europa repose donc sur une vision intégraliste, et cet intégralisme est une philosophie s’inscrivant au cœur des problèmes actuels.

Essentiel, l’Intégralisme européen le sera triplement car s’imposant sur les plans historique, spéculatif et existentiel : tout d’abord, parce qu’il fera renaître la question raciale des cendres du IIIème Reich en la fondant comme base d’une nouvelle approche historique ; ensuite, parce qu’il médite et résout les problèmes les plus profonds : anthropologie, métaphysique, éthique, Art ; enfin, parce qu’il énonce une méthode et des principes capables de gouverner l’existence de chaque Européenne, de chaque Européen, sans préjuger de sa nationalité.

Sororité Aryenne

par Julie Couronne

A la Sororité Aryenne, nous avons une vision bien précise de l’Europe que nous voulons : à l’époque de la métissolâtrie, qui mobilise des immigrationistes repentants dans les grandes capitales, nous op­posons le concept d’une Grande Europe  à celui, dégradé et amputée, d’une Europe Occidentale limitée au territoire des pays aliénés à l’OTAN ou adhérents de la CEE. L’Occident n’est pas toute l’Europe et celle-ci et ne doit pas lui être restreinte. Nous voulons l’avènement d’une “Magna Europa”, ne serait-ce que parce que les discussions stratégiques des années quatre-vingt ont montré que l’Europe ne faisait plus qu’un seul espace stratégique et qu’une conflagration universelle sur son territoire signifierait sa disparition définitive par la transformation en photons de tous ses habitants.

Le président Poutine, en dépit de ce que la « communauté internationale » peut lui reprocher aujourd’hui,  a au moins le mérite d’avoir suggéré l’idée d’une “maison commune européenne”…

View original post 1 470 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :