Le phénomène de l’autocolonisation chez les chromatodermes

Poster un commentaire

septembre 4, 2014 par Carole Ravereaud


Saviez-vous que, bien avant l’indépendance des colonies africaines de la France, les travailleurs blancs de la métropole devaient déjà payer les allocations de Noirs oisifs?

Le blog de Carole Ravereaud

C’est une litote que de dire qu’existe un gigantesque décalage entre les niveaux de vie matériels des nations occidentales et celles de l’Afrique ou de l’Asie du Sud. Mais jusqu’au milieu du vingtième siècle cet écart ne causait pas de malaise, car régnait un équilibre entre la mentalité de ces population chromatodermes et leur style de vie : elles en avaient l’orgueil, le jugeaient excellent et professaient mépris pour ceux qui ne la partageaient pas. Cette fierté civilisationnelle était basée sur leurs croyances religieuses et la foi dans la supériorité de leurs coutumes. Le mahatma Gandhi fut certainement le dernier représentant de cette idiosyncrasie : selon lui, la libération de l’Inde consistait à la purifier de tous les apports étrangers et à revenir à l’ère de la frugalité et du spiritualisme, tant il désestimait l’industrie et le style de vie occidental.

Mais dès les années cinquante un fait nouveau changea…

View original post 1 258 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :