Nationalismes et Empire Européen

Poster un commentaire

septembre 18, 2014 par Julie Couronne


Sororité Aryenne

par Julie Couronne

Que le terme “nationalisme” embrasse différentes aspirations politiques, voila qui est évident, mais ce sur quoi il faut mettre l’accent avant tout, c’est qu’elles peuvent parfois être bien dissemblables : le « nationalitarisme », notamment, s’oppose au « nationalisme biologique » (ou « nationalisme culturel & populaire » ). Explications :

Le « nationalisme biologique », fruit charnel d’une maturation millénaire, se fonde principalement sur l’ethnicité en tant qu’utérus historique de valeurs précises non transposables dans un autre substrat humain;  le « nationalitarisme », subit et artificiel,  met cette ethnicité au service du pouvoir administratif, dynastique ou militaire d’un territoire, où elle n’est plus perçue en tant que matrice de valeurs, mais comme une sorte de combustible que l’on brûle pour faire avancer la machine. L’État n’est plus alors une instance dynamisant les forces émanant de la race, mais un moteur les consommant jusqu’à épuisement, et n’hésitant…

View original post 1 025 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :