Contre la superstition surnaturaliste

Poster un commentaire

février 19, 2015 par Leyla de Aragón


Leyla de Aragón

Dans le chapitre XVII intitulé « Les centres initiatiques et l’histoire » de son recueil « L’arc et la massue« , Julius Evola s’émeut de ce que, face au processus dissolvant et involutif auquel est actuellement soumise l’humanité, des « organisations initiatiques » détentrices « de possibilités attribuées à des influences supérieures aux plans humains et matériels » n’interviennent pas « par des voies surnaturelles » pour le contrecarrer (tous les passages entre guillemets sont de l’auteur)

l-arc-et-la-massueS’il considère que « l’Occident, qui a emprunté depuis longtemps la route de l’anti-Tradition » n’a que ce qu’il mérite, il constate amèrement qu’ « Il y a des civilisations qui n’ont pas suivi la même voie, qui n’ont pas fait les mêmes choix erronés, mais qui subissant des influences extérieures, auraient du être défendues. Or cela, semble t-il ne s’est pas vérifié. Par exemple, il est certain qu’existent en Islam des organisations initiatiques (celles…

View original post 879 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :