Le dogme de l’indicible

2

mars 12, 2015 par Julie Couronne


Julie Couronne

Le point de départ de l’intelligence conceptuelle n’est pas la conscience, mais le langage. Nul ne peut élaborer de pensée abstraite sans les mots. La pensée se constitue dans et par le discours car le logos (λόγος) est indissociablement pensée et parole, concept et langage. La liberté d’expression présuppose donc le rejet de tout enfermement dans l’indicible, ainsi que l’acception de la dialectique qui est la marche de la pensée procédant par contradictions surmontées, allant de l’affirmation à la négation puis de la négation à la négation de la négation — la traditionnelle trilogie thèse, antithèse, synthèse. Tout doit donc pouvoir être dit. L’évolution d’une civilisation s’opère par dépassements successifs des contradictions, car dépasser, c’est nier, mais en conservant, sans anéantir. Ainsi, le papillon nie la chenille mais en même temps le conserve puisqu’il en est le prolongement. Donc la liberté d’expression n’est pas seulement licence de s’exprimer, mais également…

View original post 873 mots de plus

2 réflexions sur “Le dogme de l’indicible

  1. valdorf44 dit :

    La liberté d’expression n’est pas seulement licence de s’exprimer, mais également liberté de nier.

    Je trouve cette phrase si belle, à l’ image de sa créatrice, que je vais l’ apprendre par coeur…
    Ainsi que l’ ensemble du texte dont elle émane…

  2. eduardo motta dit :

    Julie Mon Reine.
    Si bon, très intéressant votre éditeur. Si claire, la pensée abstraite développe langue Mais cela doit être accompagné d’un concept imaginaire ou images poétiques. Puisque dans ce cas une langue comme l’anglais par exemple mathématicien américain .Il absolument. Effrayant. Tandis que que les langues comme l’espagnol El Frances, italien Si vous développez que des abstractions de la pensée. Déni en tant que telle doit nécessairement exister simplement parce De our pensées et idées impositions répondent pas nécessairement à une réalité concrète invariable immuable. Il est impératif de refuser de trouver la vérité .La dialectique. Héraclite d’Ephèse, Platon, Aristote mer est dans la trilogie se produisant également l’aspect extérieur du dialogue et couvercles tous les aspects. Fichte et Hegel. Exposée par Héraclite d’Éphèse est absolument correct. Il est et ne est pas, par exemple Y sur le concept de Rio La rivière est toujours le même, mais ses eaux pas. Osseuse reste identique dans la forme, mais modifie sa structure.
    Tout doit être discuté et refusé dans le monde. Puisque ce est une récréation entier. Que les gens avec le pouvoir ont créé à son image et à la ressemblance de leurs intérêts et chaque époque. Puis l’historique ne est que partiellement vrai. Et si une demi-vérité est un mensonge.
    Et cela facilite aussi la notion de race. Idées humanistes. etc. Mais cette situation rhétorique est tombé ou montre avec ce qu’on appelle la réalité. Ce est aussi simple que de voir ce que le comportement psychologique et sociale dans la nature humaine. .étnico Chaque groupe social, etc. Pour voir ce que la rhétorique humaniste Un .Beaucoup parfois être une erreur. Bien que ce concept humaniste doit exister évidemment, mais peut ne pas être romantique, doit être objective. D’une certaine manière je ai exposé par Charles Richet. Bien que pas nécessairement les extrémités sont les réalités .mais si vous êtes dans un pourcentage significatif
    Mes baisers d’amour ;))❤❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :