Psychopathologie du judaïsme et de l’islam

Poster un commentaire

avril 9, 2015 par Sororité Aryenne


Sororité Aryenne

par Julie Couronne

Avant tout, il importe de préciser qu’il n’y a pas de conflit d’ordre théologique entre le judaïsme et l’islam. Un tel antagonisme n’existe pas, et l’appui juif à l’immigration musulmane en Europe en est une preuve éclatante : depuis toujours, l’islam est compris par les juifs comme un monothéisme strict, d’une pureté parfaite, l’antithèse par excellence de tout paganisme ; mais si le judaïsme a toujours su distinguer christianisme et paganisme, l’idée de l’Incarnation Divine est profondément étrangère à leur tradition – d’où leur aversion convulsive pour le personnage représenté par Jésus-Christ – et détermine un fossé infranchissable, alors qu’un tel problème – ou d’autres analogues – n’existent pas dans leurs relations avec l’islam. Par ailleurs, la culture s’est dans la société occidentale façonnée selon les champs linguistiques hébreu, grec et latin – qui ont engendré les valeurs de justice et d’égalité inscrites dans les Évangiles –…

View original post 1 712 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :