Harmonie intérieure de la Race

Poster un commentaire

juin 25, 2015 par Brigid Trismegiste


Sororité Aryenne

par Brigid Trismegiste

Dans l’essai du Pr Philippe Rushton paru en 1995, et que j’ai déjà évoqué ici, figure ce tableau : tab

D’aucuns vont y découvrir avec stupéfaction que la race blanche apparaît non pas comme « supérieure », mais comme « intermédiaire ». Comment se fait-il alors qu’elle soit la race humaine dominante, si elle n’est pas meilleure en tout? Pour expliquer cela, je vais tout d’abord recourir à une analogie automobile.

Imaginez une course de voitures dans laquelle se trouve quatre véhicules : l’un est doté d’un V8 à injection électronique à réglage très pointu, mais de piètres freins et d’une suspension aléatoire. Le second, d’une excellent freinage mais d’une suspension molle et d’un moteur tournant lentement (mais sûrement). Le troisième, d’une suspension très élaborée mais de freins médiocres et d’un moteur si petit qu’on est obligé de le faire toujours tourner en sur-régime (genre les petites italiennes). Le dernier enfin…

View original post 676 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :