Georges Simenon, Maria Poumier : deux visions des Africains

Poster un commentaire

juillet 2, 2015 par Carole Ravereaud


Sororité Aryenne

par Brigid Trismegiste


Bien connu pour ses romans policiers et créateur du fameux Commissaire Maigret , l’écrivain belge francophone Georges Simenon ( 1903-1989 ) se proposa en 1932 de gagner le coeur de l’Afrique avec l’idée de s’y comporter non point tant en touriste qu’en journaliste, et se fit pour cela financer par l’hebdomadaire Voilà, lancé l’année précédente par Gaston Gallimard et alors dirigé par Georges Kessel, frère de l’écrivain Joseph Kessel .

La description qu’il donne de sa visite de Conakry , en Guinée et trente-six ans avant son indépendance officielle, donne froid dans le dos tant elle annonce le comportement des Africains immigrés massivement en France depuis lors; jugez-en vous-même :

« La première personne qui vous bouscule est un nègre, que vous retrouverez tout à l’heure au guichet des chèques de la banque. Il vous bouscule parce qu’il est votre égal : il est en effet…

View original post 747 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :