Contre le féminisme | Mon hommage à Heinrich Himmler

Poster un commentaire

avril 9, 2016 par Julie Couronne


Julie Couronne

Il n’y a rien de plus anti-féminin que ces associations, du MLF aux « Chiennes de garde », ne trouvent pour « libérer » et « émanciper » la femme que la solution de la masculiniser – n’y a t-il pas là, déjà, contradiction intrinsèque, que de vouloir imiter son oppresseur supposé? L’actuelle hystérie féministe – et qui n’a donc rien de féminine – contre les prostituées est de même obédience. Elle est principalement le fait de femmes « de gauche », donc de mentalité protestante, qui ont sécularisé le « pour nous il n’y a qu’un seul Dieu«  de la Bible¹ en « il n’y a qu’une seule vérité » — vérité qui est, bien évidemment, la leur et la leur seule : gagner se vie grâce à son sexe est nécessairement une forme d’oppression. une indignité. C’est comme les femmes voilées: il est impossible qu’elles aient choisi ça d’elle-même, elles y ont forcément été contraintes…

View original post 818 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :