D’un sémitisme séparatiste l’autre…

4

novembre 12, 2016 par Angela Sprang


par Angela Sprang

Monter les immigrés les uns contre les autres peut être une bonne stratégie; ainsi, rappeler sans cesse aux Africains que leurs ancêtres furent déportés en grand nombre par les Arabes, ou aux Algériens qu’ils furent pendant plus de trois siècles sous la férule des Turcs*, pour amener ces catégories d’immigrés à s’afronter entre eux et à se causer des pertes mutuelles, est tout bénéfice pour les Blancs; mais ceci doit être fait avec discernement, et ne peut en tous cas constituer qu’une mesure accessoire.

afficheLe Front National présente depuis des années comme tête de liste des Noirs et des Maghrébins de diverses teintes marronnasses, dans l’idée de jouer les « bons immigrés intégrés » contre les « mauvais immigrés inassimilables ». L’idée avait déjà fleuri en 1940 lors de la mise à l’index des avocats juifs par l’Etat Français. Jacques Helbronner, alors président du Consistoire Israélite, adressa au Maréchal Pétain une « Note sur la question juive en France » où il tenait, à propos de l’immigration qui avait commencé en 1933, les propos suivants :

« L’invasion a pris des proportions de plus en plus inquiétantes au fur et à mesure du développement et des conquêtes du nazisme en Europe. Malgré les avertissements du judaïsme français, les gouvernements de la France n’ont rien fait (au contraire) pour parer au danger. La réaction contre l’invasion des étrangers s’est traduite par un normal antisémitisme dont les victimes sont aujourd’hui les vieilles familles françaises de religion israélite« , ce qui « a abouti à frapper des citoyens français excellents patriotes, dont les familles avaient, depuis de longues générations, prouvé leur attachement à la France, leur patrie » , rappelant que « dès la fin di XIXème siècle, un danger apparaissait aux yeux des Français israélites qui ne voyaient pas sans inquiétude les gouvernements qui se succédaient ouvrir, aux étrangers persécutés dans leur pays, les frontières de la France et leur donner des facilités de plus en plus grandes pour accéder à la nationalité française. Or, dans ces réfugiés chassés de leurs pays par un nationalisme ombrageux, les Juifs constituaient la majeure partie de ceux qui se réfugiaient en France »

gabriel-malglaive-juif-ou-francais

Cartes du pamphlet de Gabriel Malglaive « Juif ou français » paru en 1942

gabriel-malglaive-juif-ou-francais

Le juif Helbronner omet soigneusement de préciser que ces naturalisations selon lui abusives se faisaient sur l’insistance de la Ligue internationale contre l’antisémitisme fondée en 1929 par son coreligionnaire Bernard Abraham Lecache (fils de Moussi Jack et de Joseph Lecache, émigrés russes) tout comme les juifs actuels qui se plaignent de l’antisémitisme musulman se gardent bien de mentionner l’origine juive des fondateurs de SOS-Racisme qui a tant fait pour le maintien de la présence des Africains et Maghrébins sur le sol national. La solution qu’il propose est la suivante : « Si l’on voulait réserver les postes importants de l’Etat ou l’exercice de professions ayant une influence sur l’opinion publique, il était facile d’exiger des conditions particulières d’ancienneté nationale des titulaires de ces emplois, sans recourir à la fausse idéologie allemande de la race » En d’autres termes, le président du Consistoire Israélite suggérait d’expulser les juifs récemment arrivés pour que ceux issus de parents nés sur le territoire national puissent rester, tout comme veulent le faire les candidats afro-maghrébins du Front National avec leurs congénères turbulents : un séparatisme endogène chronologique.

C’est là qu’on voit qu’une discrimination fondée sur la culture ou la religion, comme l’entreprit Xavier Vallat de 1940 à 1942 — même si le Maréchal ne fit aucune réponse à Helbronner — et comme l’envisagent certains groupes et partis « identitaires », est nettement insuffisante. C’est vider la poubelle à moitié. Le tri sélectif des déchets ne signifie pas qu’on doive en garder une partie à la maison! Seule une misoxénie biologique intégrale est en mesure de sauver la race blanche de l’infection raciale, physique et mentale. En France, la loi bioéthique de 2004 interdit tout examen ADN de caractère ethnique sauf à des fins médicales et judiciaires, ce qui prouve qu’on peut déterminer la race d’une personne (voir https://www.huyghe.fr/actu_546.htm ) par l’analyse de son ADN — donc que les races humaines existent, leurs ADB étant bien distincts : toute idéologie basée sur la race biologique est donc fondée sur une indiscutable vérité, une indéniable authenticité, exquisement confirmée par le très politiquement correct Wikipedia qui dans cet article https://en.wikipedia.org/wiki/Derrick_Todd_Lee écrit sans fard que les analyses raciales ADN sont si précises qu’elles permettent même de déterminer l’exact degré de métissage d’un individu!

derrick-todd-lee

* de 1530 à 1830

4 réflexions sur “D’un sémitisme séparatiste l’autre…

  1. Le cas Derrick Todd Lee n’a pu être résolu que par la reconnaissance scientifique des différences raciales d’ADN : en sachant que le meurtrier était 85% africain et 15% amérindien, les enquêteurs ont pu établir un génotype qui a singulièrement restreint le panel de suspects potentiels, et donc permis de hâter l’arrestation du meurtrier.

    En refusant, au nom d’un dogme égalitaire arbitraire et irrationnel qui nie l’existence des races humaines, de reconnaître les différences raciales mise en évidence par l’analyse de l’ADN, la loi française permet à des assassins d’agir avec davantage d’impunité.

  2. « C’est vider la poubelle à moitié. » Ah, ah, ah ! Dans des textes sérieux et élaborés, vous parvenez toujours à me faire rire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :