Esprit de sacrifice et appétence doloriste

Poster un commentaire

décembre 15, 2016 par Julie Couronne


Je constate (tardivement!) qu’en début de cette année, une certaine « résistante » a copié une partie de cet article du 7 Juin 2014 pour le laisser en commentaire sur http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2016/01/la-responsabilit%C3%A9-des-catholiques-face-aux-politiciens-quils-d%C3%A9crient.html sans m’en créditer. Peu importe; un des administrateurs du blog y répond en affirmant l’inexistence de cette « appétence doloriste chrétienne ». Je soutiens, moi qu’elle existe et que sa nocivité est considérable. Un exemple : en 1951, le juif Léon Poliakov fit paraître la première grande étude consacrée au sort historique des Juifs dans les territoires contrôlée par le régime national-socialiste : « Bréviaire de la haine. Le IIIe Reich et les Juifs ». Aussitôt le catholique François Mauriac s’empressa d’en rédiger une préface où il enjoint aux Allemands de « se frapper la poitrine pour répéter ‘acte de contrition qu’Ernst Wiechert invitait la jeunesse allemande à réciter avec lui en 1945 : que notre faute nous fasse comprendre que nous devons expier durement et longtemps, que nous n’avons pas besoin de bonheur, de foyer et de paix alors que les autres ont perdu, à cause de nous, leur bonheur, leur foyer et leur paix… »

En bon judéo-chrétien, Mauriac se délecte dans la mortification et la pénitence : « ce bréviaire a été écrit pour nous aussi Français, dont l’antisémitisme traditionnel a survécu à cet excès d’horreur dans lesquels Vichy a eu sa timide et ignoble part — pour nous surtout, catholiques (…) à nous chrétiens héritiers d’une tradition de haine contre « la race déicide » il appartient d’y substituer une tradition nouvelle fondée sur l’Histoire : la première Eglise, celle de Jérusalem, était juive, Juifs les premiers martyrs et cet Etienne dont le visage était pareil à celui d’un ange, Juives, la mère du Seigneur, et cette Madeleine qui préfigure à jamais toutes les grandes âmes à qui il sera beaucoup pardonné parce qu’elles ont beaucoup aimé, Juifs, les deux disciples au crépuscule sur le chemin d’Emmaüs écoutant cet inconnu qui leur expliquait les Ecritures. C’est de communauté juive en communauté juive que, grâce à Paul de Tarse le feu s’est communiqué à travers le monde romain » avant d’entonner les louanges du « peuple élu » et de rappeler, fort justement cette fois, la responsabilité et la primauté juives dans l’éclosion et la diffusion du christianisme.

Le livre du juif Poliakov a été réédité plusieurs fois avec des ajouts ou des modifications, et sa préface catholique a toujours été reconduite.

Sororité Aryenne

par Julie Couronne

Il faut se garder de confondre l’esprit de sacrifice fasciste, qui considère le sacrifice comme un moyen, et l’appétence doloriste chrétienne, qui en fait une finalité. On peut efficacement servir une cause en se sacrifiant, mais ce n’est pas parce que l’on se sacrifie qu’on la sert nécessairement.

S’il peut arriver au fasciste de servir une cause perdue, et de se laisser tuer pour elle de façon apparemment inutile, en vérité il le fait pour assurer l’immortalité à une Idée, un But, supérieurs. Le chrétien en revanche, lorsqu’il fait le sacrifice de sa vie, n’y consent que par égoïsme, car par là il n’a que l’intention de se rapprocher de son dieu par l’affliction. La valeur intrinsèque d’une doctrine devant être jugée en soi, en faisant abstraction des plans pratique et historique, il peut survenir qu’une idéologie discutable au niveau théorique fonctionne de manière satisfaisante: ainsi du…

View original post 512 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :