Babillages

482

Zone de libre expression!

482 réflexions sur “Babillages

  1. valdorf44 dit :

    Échecs : le Norvégien Carlsen reste champion du monde.
    » se rapproche donc un petit peu des grandes légendes des échecs comme le
    Russe Garry Kasparov, qui domina l’échiquier mondial 15 ans durant.
    https://fr.news.yahoo.com/echecs-lheure-vérité-carlsen-kariakine-163737516.html
    —————————————————————————————————————

    Curieusement pas de mention de Bobby Fisher. Pourtant si il y UNE légende des échecs c’est bien lui.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Bobby_Fischer#

    Seulement
    voilà, cet ancien juif -pour le coup un vrai génie- a énoncé quelques
    vérités inadmissibles sur sa communauté d’origine:

    Voici quelques unes de ses citations :

    J’ai montré que la Shoah n’avait jamais existée. C’est du
    toc. Les Juifs sont de foutus menteurs. Il n’y a pas un gramme de
    vérité dans l’histoire de l’Holocauste.

    Les Juifs ont combattu le Christ et la décence durant des milliers d’années. Il va falloir les anéantir.

    Aucun mensonge n’est trop gros pour un Juif, et aucun
    n’est trop petit. Les Juifs vivent par le mensonge et meurent au contact
    de la vérité.

    Apparemment, le caractère pervers des Juifs est génétique. Les Juifs sont des destructeurs par nature.

    Les Juifs ne sont pas des battants, ils ont des corps rachitiques, mais ils sont fourbes comme des rats.

    Les Juifs détestent l’ordre naturel, parce qu’il est pur
    et beau, mais aussi parce qu’il est plus grand et plus fort qu’eux, et
    qu’ils savent qu’ils ne peuvent le contrôler.

    Quand j’étais en Israël, il m’est arrivé de me trouver
    dans des vestiaires. J’ai vu les sexes des hommes juifs… ils sont
    petits, malingres, ils paraissent juste… secs. Tous circoncis. C’est
    triste. Je comprends qu’ils soient jaloux.

  2. Angela Sprang dit :

    L’hiver il neige et fait froid!

  3. valdorf44 dit :

    Madison Grant, eugéniste (1865-1937) et auteur de travaux scientifiques racialistes très connus (La déclin de la grande race, 1916), a joué un rôle-clé dans le renforcement des restrictions sur l’immigration hors Europe du Nord-est dans l’entre-deux-guerres. Il correspondait avec Adolf Hitler.
    ——————
    L’artiste et inventeur Thomas Morse qui nous a donné son code, installé dans l’État de New York, était passionnément raciste et esclavagiste.

    —————–

  4. Nouvelles réalisations graphiques :

  5. L’hiver approche, gaz et mazout sont de plus en plus onéreux…

  6. Angela Sprang dit :

    .Bientôt célèbrerons l’antique fête païenne celte automnale de Samain!
    hh
    Boirons
    et baiserons
    donc
    à foison!

  7. valdorf44 dit :

    Migrants, migrons, migraines, briguants, briguons, bistres bougnes, c’ est le cloud du grand dispersement, le mondialiste logiciel de la submersion finale, l’ épandage fécal d’ ouverture compassionnelle et d’ enfumage à l’ Autre, noirâtre myriade de nausées sur fond de béance béate, le serpentin de files mélanodermes aux faciès hideux, s’ insinue au plus profond de nos provinces, dans l’ intimité de notre être autochtone, comme une souillure abominable, comme un crime de lèse-peuple, de lèse-race.

  8. valdorf44 dit :

    Pourquoi « Le Monde » ne publie pas de tribune de Marine Le Pen/….
    —————————————————————————————–

    Quelle logorrhée d’ anthologie, quelle ligne éditoriale digne d’ une Pravda des années trente, quelle «bolchevikisation» des plumitifs de la bien-vivance, du Big Other tous azimuts, sous une luxuriante floraison de pompe morale, de dorures vertueuses, d’ affects pontifiants, il faut dénier à l’ Autre le droit à la parole, à la visibilité institutionnelle, à l’ existence même, en lui refusant en tant qu’ adversaire le droit de se défendre tout en le combattant, on économise une balle dans la nuque, similarité du leitmotiv…

  9. valdorf44 dit :

    « Démantèlement de jungle» est une locution incorrecte et apocryphe.

    « Percer l’ empyème »,« crever l’ apostume »,« réséquer le scrofule », serait plus à même de restituer à la fois l’ impression de dégoût dont nous submerge la simple vue de ce mélanoderme vulgum pecus, marée haute nègre, lugubre bistre plèbe, mais également la sensation sinistre, de propagation inéluctable, par essaimage ubiquitaire dans l’ ensemble des parties saines du tissu vivant, de cette infection sans fin, lie saumâtre, émétique flux.

    • valdorf44 dit :

      Migrants, migrons, migraines, briguants, briguons, bistres bougnes, c’ est le cloud du grand dispersement, le mondialiste logiciel de la submersion finale, l’ épandage fécal d’ ouverture compassionnelle et d’ enfumage à l’ Autre, noirâtre myriade de nausées sur fond de béance béate, le serpentin de files mélanodermes aux faciès hideux, s’ insinue au plus profond de nos provinces, dans l’ intimité de notre être autochtone, comme une souillure abominable, comme un crime de lèse-peuple, de lèse-race.

  10. Le quart de juif Sarkozy prétend que s’il est élu à nouveau Président de la République Française, il proposera incontinent aux Français une paire de référendums, portant respectivement sur les questions du regroupement familial et des « fichés S » les plus dangereux.*

    Or selon la Constitution de 1958, un référendum ne peut être organisé que pour trois cas bien précis :
    – le vote d’une loi
    – la révision constitutionnelle
    – l’entrée d’un état dans l’Union européenne.

    Les référendums promis par Sarkozy sont donc juridiquement et constitutionnellement impossibles! Encore lors de l’extension du champ référendaire de 2008, les parlementaires ont rejeté l’idée de référendum sur les sujets de société!
    Et puis, n’oubliez pas https://caroleravereaud.wordpress.com/2014/09/27/le-retour-de-sarkozy-en-politique-au-secours-la-droite-revient/

    * Abréviation de « sûreté de l’État », « S » désigne une fiche signalétique du fichier des personnes recherchées. Principalement émises par la Direction générale de la Sécurité intérieure, elles vont de « S1 » à « S16 », ces niveaux de chiffres correspondant, non pas à la dangerosité du fiché, mais aux actions à entreprendre par le membre des forces de l’ordre amené à contrôler l’individu. Mohammed Merah était classé S5; l’an dernier, 850 combattants djihadistes revenant d’Irak ou de Syrie, dont 140 ayant résidé ou résidant encore en France, furent fichés S14. Attendons les chiffres de 2016!

    • valdorf44 dit :

      La transgression majeure, que cela plaise ou pas, c’ est l’ identité nationale. La crise identitaire est au coeur du mal-être populaire. Personne ne te le dit, mais c’ est la première souffrance sociale. C’ est la souffrance de la sous-France. Elle n’ est pas, contrairement à ce que raconte la gauche, rejet de l’ autre, mais refus d’ une dépossession de soi et de devenir autre chez soi. Les Français ont le sentiment que l’ intégration des immigrés confine à une désintégration de l’ identité nationale. Pour permettre au migrant de conserver ses racines, on somme le pays d’ accueil de renoncer aux siennes, à un art de vivre, à une mémoire collective, à une histoire commune.
      (Buisson à Sarkozy )

      La cause du peuple

      • valdorf44 dit :

        Le collectif reprend le pas sur le connectif.Voici que le XXIe siècle qui devait marquer l’ avénement d’ un monde post-national s’ ouvre sur une demande de réenracinement. Voici que le nomadisme, promu valeur sociétale montante par une écrasante croisade médiatique et publicitaire, est rejeté pour ce qu’ il est : un esclavage plus inflexible que toutes les anciennes aliénations. Voici que contre toute attente, la terre, l’ attachement au territoire reprend place dans l’ imaginaire politique et affectif des Français. Voici que les«prolos», les«péquenauds», les« ploucs», et autres «bouseux», toutes les figures moquées et méprisées par le turbo-capitalisme et la gauche kérosène, renouent avec les vertus de la solidarité communautaire, se réapproprient l’ art de vivre qui constituait encore, dans un passé pas si lointain, le seul et authentique «capital des pauvres», avant que l’ assommoir de la culture mainsteam ne s’ emploie à les éradiquer. Voici que sonne l’ heure de la revanche pour les« imbéciles heureux qui sont nés quelques part» et auxquels on ne cessait de faire payer le crime de nativisme : savoir d’ où l’ on vient et ce que l’ on doit aux siens. Voici que le révolte point contre cette barbarie aussi douce qu’ implacabledont ils pressentent qu’ elle menace leur plus simple humanité.

        (idem)

  11. valdorf44 dit :

    rien n’est plus fluctuant que le passé ————
    (Gaulois, Clovis, Jeanne d’Arc … François Reynaert : « La France doit s’inventer une histoire qui lui ressemble »)
    ———————

    Fluctuat nec mergitur, et pourtant il ne sombre pas dans l’ âme des Français, le passé…Des liquéfactions de l’ identité charnelle surgit la réification des racines, du magma métissôlatre de l’ indistinction émane soudain le corps de la nation, jamais les Français de souche ne se sont sentis aussi fier de leur Histoire et de leur mémoire, qu’ en ces temps troubles, abjects, de l’ injonction à l’ accueil, de hordes toujours plus bigarrées, toujours plus pullulantes, toujours plus terroristes….Qu’ importe l’ attentat pourvu qu’ on ait le migrant…Se ressembler implique quelque équivalence, je n’ en distingue aucune entre l’ hôte et l’ Autre, entre la fiction falsifiée d’ un roman pluri-national et le souffle des siècles qui s’ engouffre de gloire et de fureur sur les pas de rois et de saintes qui en firent l’ unicité, qu’ importe l’ altération pourvu qu’ on ait l’hallarité….
    In hoc signo vinces, ce signe des Soeurs Aryennes, maîtresses des Temps et de la Race !

    • valdorf44 dit :

      L’ ombre de la visière du heaume à l’ aplomb des braises d’ un regard exhausteur d’ absolu, volonté d’ airain sublimée dans le vermillon en un coeur de lèvres, tout le visage qui s’ embrase de clarté et de race sous l’ audace des traits, sous la majesté pure…

  12. valdorf44 dit :

    La bataille de Bautzen est une des dernières batailles du front de l’ Est à la fin de la seconde guerre mondiale. Elle se déroule du 21 au 26 avril 1945 autour de Bautzen en Saxe et des combats sporadiques ont lieu encore en ville et dans les environs, jusqu’au 30 avril…( Wiki)
    —————————————————————————————————————————-

    C’ est l’ une des dernières victoires tactiques Allemandes du front de l’Est, ce signe n’ est pas un hasard, jusqu’ à la dernière heure des combattants en runes luttèrent contre l’ hydre asiate, stalino-bolchevik, c’ est également sous ces éclairs de résistance, dans cette guerre raciale qui renaît, l’ islam étant un grouillement de races infecté de pestilence totalitaire, qu’ils luisent de nouveau et qui liront encore…A l’impératif catégorique de l’absolu moral de Kant, le fasc!!sme ra!!ste répond que la seule action humaine qui peut être érigée en loi universelle de la nature est le devoir de conservation et d’amélioration de sa r!ce.
    Le moteur de l’Histoire ne se trouvant donc pas dans les limbes de la transcendance, il réside dans le monde matériel, seule réalité : c’est la dialectique rac!ale.
    —————————————————————————————————————————–http://img0023.psstatic.com/125101752_-german-ww2-military-division-hermann-goring-mouse-pad-.jpg

    • valdorf44 dit :

      C’ est l’ une des dernières victoires tactiques Allemandes du front de l’Est, ce signe n’ est pas un hasard, jusqu’ à la dernière heure des combattants en runes luttèrent contre l’ hydre asiate, stalino-bolchevik, c’ est également sous ces éclairs de résistance, dans cette guerre raciale qui renaît, l’ islam étant un grouillement de races infecté de pestilence totalitaire, qu’ils luisent de nouveau et qui luiront encore…A l’impératif catégorique de l’absolu moral de Kant, le fasc!!sme ra!!ste répond que la seule action humaine qui peut être érigée en loi universelle de la nature est le devoir de conservation et d’amélioration de sa r!ce.
      Le moteur de l’Histoire ne se trouvant donc pas dans les limbes de la transcendance, il réside dans le monde matériel, seule réalité : c’est la dialectique rac!ale.

      • valdorf44 dit :

        Mode/beauté : « Nappy », la revanche du cheveu afro, crépu et frisé
        ——————————————————————————-
        Cette touffe buissonnière aussi hermétique qu’ obscure, aussi impénétrable qu’ absconse, cette canopée inextricable, cette jungle ubéreuse en labyrinthe, en squames, en sombre peu reluisant, constitue comme un négatif de l’ éclat solaire d’ une blondeur soyeuse, parsemée d’ éclairs et d’ éclats, plein du volume de ses mille nuances jusqu’ au châtain dans le moindre souffle, ivre de liberté et d’ indépendance, sous l’ haleine du vent…

  13. A son retour du Maroc, le négrophile et immigrationiste Jacques Chirac a été hospitalisé à la Pitié-Salpêtrière pour le traitement d’une infection pulmonaire, et le restera dans les prochains jours. La Sororité Aryenne au grand complet lui souhaite donc une lente et douloureuse agonie!

  14. valdorf44 dit :

    Beurk-ini !

    Il y a les attentats qui ensanglantent et les autres qui n’ ensanglantent pas.

    Les seconds sont les plus graves, ils nous privent de l’ héritage de nos pères en inscrivant dans la norme sociale et juridique une subjugation par le nombre d’ autant plus pernicieuse à combattre qu’ elle est agréée par ceux qui sont censés nous en préserver.I

    ls répondront désormais aux premiers, échos savamment orchestrés sur l’ air de la discrimination victimaire, sanglot néo-colonial ou prurit droit-de-lomesque, après l’ effet sidèrateur l’ exigence chariatique ad-hoc explosera, jusqu’ à la soumission finale des aborigènes, avec la criminelle complicité d’ une partie d’ entre-eux.

    En réaction et par voie de conséquence naturelle, nous prononçons l’ interdiction pure et simple de ce culte archaïque sur l’ ensemble du territoire Français, véritable régression anthropologique ses symboles prépotents seront extirpés partout où ils souillent le paysage, ses séides expulsés où serviront de banques d’ organes vivantes à destination de la chirurgie animale.

  15. Angela Sprang dit :

  16. Quelquefois au cours des deux dernière années, nous fûmes contactées par des organisations, et parfois même moralisées par certains lecteurs, au sujet de notre judéophobie. Nous n’étions pas pragmatiques, nous reprochaient-ils : le vrai danger était maintenant l’islam, et il fallait ranger au placard ce vieil antisémitisme hérité de l’hitlérisme car les temps avaient bien changé; les premiers nous proposaient une alliance que les seconds nous conseillaient.

    Notre point de vue fut alors porté à la connaissance de tous avec http://sororite-aryenne.com/zemmour-et-les-anaryens/ . Pour autant, en bonnes empiristes organisatrices, il nous fallait aller au bout de notre logique : après tout, comme disait le Maréchal, on choisit d’être marxiste ou franc-maçon, mais pas d’être juif. Nous fîmes donc savoir à tous ces braves gens qu’avant d’envisager quoi que ce soit, nous voulions qu’en gage de bonne foi ils dénoncent publiquement, en leurs site ou blog, l’écrasante responsabilité de leurs congénères/coreligionnaires dans le délitement de l’Europe (Ecole de Francfort ) et dans la pérennisation de l’immigration extra-européenne en France (organisations anti-racistes, action de Badinter à la tête du Conseil Constitutionnel etc…)

    Pas un seul ne répondit — preuve supplémentaire, si besoin en était, de la duplicité et la perversité intrinsèque du peuple juif. Il nous semble important de rapporter cette anecdote car en ces temps troublés, et qui sont partis pour l’être de plus en plus, certains pourraient se laisser aller à l’affolement et envisager de funestes alliances. Qu’ils s’en gardent en se rappelant sans cesse que sur nos terres, le sémite est notre ennemi sous toutes ses formes : maghrébine, juive ou musulmane.

  17. Aucune compassion naturellement pour le prêtre égorgé de Saint-Étienne-du-Rouvray, vu l’islamophilie et la boucaquophilie de son église. Juste un petit rappel qu’il y a cinq ans j’avais fait ce photomontage à propos d’un autre fait d’actualité, et que celui-ci n’en est que la continuité dans l’accentuation.

  18. valdorf44 dit :

    Valls et l’ Etat d’ urgence.

    Cet empourpré fulminant, aux origines Françaises récentes, nous invitent à laisser massacrer nos enfants en allumant des bougies, nous invitent aux noms de principes criminels dévoyés en moralisme de posture pour ne pas dire d’ imposture à ne surtout pas nommer l’ ennemi intérieur, nous invitent aux noms de valeurs démocratiques immarcescibles, létales par essence, à un véritable désarmement institutionnel par excès de judiciarisation procédurale, nous invitent à la contemplation de feux d’ artifices dont le bouquet se clôt par une boucherie d’ innocents par pneumaticide, nous invitent à prendre l’ apéritif dans les estaminets en sirotant l’ élixir a-amalgamique sous le feu des kalachnikovs, nous invitent à des concerts où le sang gicle sur les murs avec vos propres testicules dans la bouche par correction pour les auteurs…
    Cette sollicitude en forme d’ hécatombe bienveillante non-discrimante, gnose de l’ ignoble, signée Robespierre l’ Ibèrique :« que Empire périsse pourvu que les principes demeurent » ,( remplacez Empire par Français…) le condamne sans ,possibilité d’ appel à une peine en vogue sous l’ Empereur Théodore 1er Lascaris,( 1174-1221 ), la «lconstupration» le coupable étant pénétré en public par un bataillon de volontaires en rut «l sans préliminaires, sans escarmouches, sans passe-temps charmant », jusqu’ à ce que mort s’ ensuive…

    Gloire Aryenne Sororale.

  19. Hier les Niçois ont été « culturellement enrichi » par « l’ouverture à l’autre ».

    Bien entendu, le fait que le meurtrier soit une fois de plus un 2xM (musulman&maghrébin) n’est que pure coïncidence : surtout, pas d’amalgame! Sinon c’est faire le jeu du Front National et ça va finir en Auschwitz-de-la-mort-qui-tue!

  20. Trois ans déjà que je confectionnai ce photomontage :

    • Mariam la Marocaine dit :

      Bonjour les filles !
      J’ai une question que je n’arrive toujours pas à lui trouver une réponse

      Pourquoi ce new féminisme (caroline Forest et compagnie ) font du lèche botte aux musulmans sous prétexte du vivre ensemble le multiculturalisme bla bla bla
      elles sont connes à ce point là pour ne pas avoir lu le coran etle danger de l’islam sur les femmes en Europe ???


  21. Il y a 76 ans aujourd’hui, le Maréchal Pétain faisait don de sa personne à la France


    « >

  22. valdorf44 dit :

    Rutilius Namatianus, [1ère moitié Ve siècle], Membre de l’aristocratie païenne du Bas-Empire, originaire de Narbonnaise, Rutilius compose un journal versifié retraçant un voyage effectué le long des côtes toscanes, poème entrecoupé de divers développements : éloges de parents, invectives contre les Lépides ou les juifs, contre les fonctionnaires…
    Sur son retour, 383-398 : le Juif, une créature qui cherche querelle à la bonne nourriture [le porc] ; […] race dégoûtante qui pratique la circoncision : cette race est la racine de la bêtise […] leur cœur est plus froid que leur croyance.

  23. valdorf44 dit :

    La mort d’ un seul de ces animaux m’ émeut davantage que le trépas d’ un migrant et même des millions qui purulent de toutes parts tels une abomination biblique…Comme si ce type de clôture était en mesure d’ entraver la diarrhée incommensurable, le déferlement de péril fécal, la morbidité invasive sous- orientale, mi-humaine, mi-amibienne, toute ce foutre infect de races bien ignobles sur lequel l’ apitoiement est de rigueur…Ces agonies lentes dans des mailles en fer je les souhaite à tous ceux qui les trouvent d’ une quelconque utilité, à tous ceux s’ en gaussent ou en minorent la cruauté révulsante…

      • valdorf44 dit :

        Rappelons que l’Allemagne nationale-socialiste a ainsi interdit les crimes rituels juifs et musulmans contre les animaux. La protection animale fut une priorité pour les autorités du Reich. Dès avril 1933, le Parlement allemand adopta les premières lois encadrant l’abattage des animaux.

        Le 24 novembre 1933, une loi nationale est adoptée : la Reichstierschutzgesetz (Loi du Reich pour la protection animale). Elle criminalisait toutes les souffrances infligées aux animaux. L’appareil juridique sera encore renforcé par diverses lois et politiques publiques : sensibilisation à la protection animale à l’école, mise en œuvre de politique de reboisement et de protection de la vie sauvage, organisation d’une conférence internationale sur ce thème, etc…

  24. La Sororité Aryenne au grand complet se réjouit de la salutaire exécution de la députée immigrationniste et boucaquophile Jo Cox en Angleterre ( http://www.20minutes.fr/monde/1867395-20160616-deputee-britannique-tuee-jo-cox ) !!!

    • valdorf44 dit :

      On peut s’ en réjouir comme le déplorer pour autant que l’ exérèse de cette tumeur thalassocratique du sein de l’ Europe continentale soit opportune, Babel de chaos racial, de promiscuité mahométane et de rapacité bancaire endémique…
      Inspirons nous du modèle Angolais !
      Pour commencer …

      http://mali-web.org/afrique/incroyable-mais-vrai-langola-interdit-lislam-sur-son-sol-et-detruit-les-mosquees

    • valdorf44 dit :

      Brexit :

      L’Écluse, Crécy, Poitiers, Azincourt pendant la guerre de Cent Ans (1337-1453), Jeanne d’Arc brûlée vive à Rouen en 1429, le tout partiellement compensé par la défaite du connétable Talbot à Castillon (1453) ; Marlborough écrasant les Français à Blenheim (1704) ; Fontenoy et la « guerre en dentelles » (1745) ; Dupleix battu par Clive à Plassay (1757) ; les Plaines d’Abraham et la perte du Québec (1759) ; Nelson à Trafalgar (1805) et Wellington à Waterloo (1815) ; Kitchener forçant Marchand à rebrousser chemin à Fachoda (1898) ; Churchill faisant envoyer la flotte française par le fond à Mers el-Kebir (1940) ; le lâchage des Français par les Britanniques à Suez (1956)….

      OUT !

    • valdorf44 dit :

      C’ est le leitmotiv du jour !

      Le Brexit est une opportunité pour l’ U.E dont la cohésion se verrait ainsi opportunément renforcée, un peu comme une ampoule rectale après l’ expulsion d’ un sournois fécalome…Mais d’ autres référendums conchieront les instances vassales, l’ ire des peuples Européens n’ a plus de limites…

  25. valdorf44 dit :

    L’Antiquité fournit de bien curieux parallèles avec notre temps et avec les polémiques qui, dans le monde du football, ont accompagné la non-sélection de tel ou tel joueur. En 390 après J.-C., à Thessalonique, capitale de la province d’Illyricum, allait se donner une course de chars attendue par tous. Le cocher le plus populaire de l’époque devait conduire un attelage soutenu par une grande partie de la plèbe de cette cité populeuse. Las! Peu de temps avant l’épreuve, le maître de la police locale fit emprisonner la vedette au motif qu’elle avait tenté de séduire un jeune esclave de sa maisonnée. Tout commence donc par une affaire de mœurs. Les partisans du cocher réclament alors en vain sa libération et l’incident tourne au vinaigre. L’officier de police doit faire face à une véritable émeute et l’empereur en personne, Théodose, est contraint de prendre les choses en main. Pris de colère, il donne l’ordre de réunir les rebelles dans l’amphithéâtre et de les massacrer. On débat encore du chiffre des victimes, plusieurs milliers assurément. Cette fois, c’est le régime lui-même qui est ébranlé. À des centaines de kilomètres de Thessalonique, à Milan, l’évêque du lieu, saint Ambroise, apprend les événements et met son autorité de religieux dans la balance. Il tance par écrit l’empereur, lui reproche sa cruelle décision et lui demande de faire pénitence. Ce que Théodose fit, venant à résipiscence, en tenue de pénitent, dans la cathédrale de Milan. Moralité de l’histoire: l’Empire romain, à cette date, en raison d’une affaire sportive et de non-sélection d’une vedette des stades, entra dans une ère nouvelle qui désormais verrait établie pour longtemps la suprématie politique de l’évêque sur le prince, de l’Église sur le trône. Et l’empereur Théodose, sans s’en rendre compte, avait fait d’un sportif une idole – un comble sous un régime chrétien. Toute ressemblance avec aujourd’hui n’est pas à exclure.

  26. valdorf44 dit :

    Les races point n’ existent ?….

    Le mot « race »,figure pourtant dans la Constitution de 1958 (article premier, 1er alinéa), dans le Préambule de 1946 (alinéas 1 et 16), dans 14 articles du Code pénal, dans cinq articles (13-1, 24, 32, 33 et 48 ; 48-1 pour l’adjectif raciale) de la loi sur la liberté de la presse de 1881, enfin huit fois dans la Décision-cadre 2008/913/JAI du Conseil de l’Union européenne du 28 novembre 2008 « sur la lutte contre certaines formes et manifestations de racisme et de xénophobie au moyen du droit pénal…
    En 2013, l’Assemblée nationale a adopté une proposition de loi supprimant le mot « race » de la législation, mais ce texte n’a pas encore passé l’étape du Sénat où il est en instance depuis le 16 mai 2013.

    Mais qu’ attendent-ils ?!

  27. valdorf44 dit :

    L’apoliteia, c’est l’irrévocable distance intérieure à l’égard de la société moderne et de ses « valeurs » ; c’est le refus de s’unir à celle-ci par le moindre lien spirituel ou moral »

    Julius Evola, « Chevaucher le Tigre »

  28. valdorf44 dit :

    Si son maître flasque, Hé Oh, figure le genre batracien sournois, le sien relève de l’ infra-classe des hyènes rosâtres pour ne pas dire rouges, Beria plutôt que Clemenceau, Français depuis 1982, imprécateur ibérique d’ origine plus que confuse, il essentialise sa haine des Français de souche à coups de mentons face caméra, la préférence étrangère dictamen de toute bonne conscience bolchevik, l’ ouverture à Autrui surtout s’ il migre, le partage des différences au détriment systématique de l’ hôte, ainsi que le principe de «non-discrimination» empêchant l’État de protéger et de défendre son propre peuple menacé d’éviction par des hordes pouilleuses semi-asiatiques, comme en plein troisième siècle, voilà les valeurs de sa prêtrise idéologique internationaliste, de son action et bilan politique proche de la cessation de nuisance d’ ailleurs puisque dans quelques mois il aura tout loisir d’ écouter le violon de sa conjointe à la table de Joey Starr dans un apartheid doré à Barcelone en compagnie de ses séides apatrides…Ou ailleurs peu nous chaut !…

    • valdorf44 dit :

      Hé Oh !

      Boursouflure triste et désopilante des fatuités ultimes, ce batracien visqueux affublé d’ une exogène cour de parvenues, semble demonétisé, en proie au courroux populaire, à la vindicte de tous, aux répulsions de chacun…C’ est méconnaître la virulence de l’ origine marécageuse de cette amibe semi-aquatique, milieu où l’ âcre musc du moindre pouilleux enivre nos élites, submerge d’ apostolique tendresse nos frontières, culpabilise nos identités souveraines, jette l’ opprobre sur l’ appartenance fût-elle de genre, souille à la corrompre d’ infects apports hématiques la Race, substitue à la promesse d’ une perfection sociale réclamant la suppression de toute propriété, la répulsive négation finale de toute différence entre humains, le combat communiste pour la destruction des bourgeoisies par le combat pour la destruction des nations européennes, qui veut le programme croasse l’ infâme entre deux Hé-eaux !

  29. valdorf44 dit :

    Le chanteur de rap Black M doit clôturer par un concert la cérémonie commémorative de la bataille de Verdun, le 29 mai 2016 qui réunira le président de la République et la chancelière Merkel.http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/05/11/31001-20160511ARTFIG00111-concert-de-rap-aux-ceremonies-de-verdun-la-france-humiliee.php
    ———————————————————————–

    Infâme pantomime par la présence de l’islamophile teutonne truie oeuvrant à rendre béante de compassion luthérienne toute l’ Europe sous le joug vénal d’ un grand mamamouchi turco-mongol exsudé des tourbes asiatiques, invité à subjuguer les nations Européennes par sa pestilence démographique en toute innocence, infâme pantomime de régression civilisationnelle sur les cadavres et les exploits des héros de notre histoire au son d’ un hymne à l’ éructation primitive, au borborygme tribal, aux pulsions du rut nègre, au trémoussement obscène de l’ extase mondialiste…

    • valdorf44 dit :

      « L’amour ne veut pas la durée. Il veut l’instant et l’éternité. »

      [Friedrich Nietzsche]

      • valdorf44 dit :

        « Nietzsche au cours de cette promenade, fut subjugué par le mystère de l’amour, et ces heures restèrent dans son souvenir comme le « mystère du Monte Sacro ». (…). A une question qui lui sera faite en ce sens, Lou répondra par la suite : « Ai-je embrassé Nietzsche sur le Monte Sacro ?… Je ne le sais plus. » Bien sûr qu’elle le savait, mais elle ne pouvait faire à une telle question que la réponse de Tristan. »
        Curt Paul Janz, « Nietzsche. Biographie tome II », ed. Gallimard.

  30. En 1984 paraissait en France le roman « 1984-1985 » du britannique Anthony Burgess, auteur du fameux « Orange Mécanique ». Dystopie-hommage au célèbre « 1984 » de Georges Orwell, il décrivait l’islamisation de la Grande-Bretagne en raison, non seulement d’une immigration à grande échelle en provenance du Moyen-Orient, mais encore du libéralisme économique qui avait permis aux capitaux de riches Arabes de prendre le contrôle d’une Angleterre dont Londres était désormais infestée de mosquées.

    Depuis hier a réalité concrétise le cauchemar : http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/05/06/elections-au-royaume-uni-sadiq-khan-s-apprete-a-arracher-la-mairie-de-londres_4915042_3214.html

  31. Vient d’être rajouté dans la colonne de droite le lien vers ce fameux texte de l’excellent Cattos https://www.johndenugent.com/images/Origines-musicales-nord-am%C3%A9ricaines-jazz-pas-africain-2016.pdf qui vise, non seulement à démontrer les origines aryennes (ou tout du moins blanches) du jazz puis du rock en passant par le blues, mais encore la totale absence de génie créatif des Noirs en matière musicale. Nous tenons cependant à préciser que nous ne sommes pas en accord avec cette dernière assertion.

    Dénier absolument tout génie créatif à tous les individus d’une grand’race nous paraît aberrant, mais surtout mesquin : c’est vouloir prouver sa supériorité en rabaissant à tout prix l’autre, et quand on ne peut la démontrer qu’ainsi, c’est qu’elle ne vaut pas grand’chose. En ce qui concerne les races aryennes c’est de surcroît tout à fait inutile : leurs réalisations artistiques, techniques et philosophiques surpassent tellement, tant en quantité qu’en qualité, celles de toutes les autres races confondues qu’aucun débat à ce sujet n’a lieu d’être.

    Le fascisme raciste est essentialiste, il raisonne en terme de peuples, de races, et de civilisations, pas en terme d’individus autres qu’exceptionnels, et dans ce cas n’en fait jamais une généralité. Reconnaître qu’un chromatoderme, un sémite ou un métis fut excellent dans tel domaine n’est pas admettre la supériorité, ni même l’égalité, de telle race sombre ou tel peuple hybride avec les nations blanches. Celles-ci, nous le répétons, ont fourni un nombre si incomparablement écrasant, par rapport aux autres races, de génies, qu’elle n’ont nul besoin de les écraser de leur mépris. La seule chose que prouvent un Joseph Bologne de Saint-George, un Félix Mendelssohn ou un Tommy Bolin, musiciens et compositeurs fort plaisant à l’écoute, c’est que leur rareté par rapport aux ethnies dont ils sont issus démontre la piètre valeur de celles-ci.

    L’auteur du texte nous dit en substance que les Noirs n’ont pas pu inventer le jazz etc… parce que sinon, ils l’auraient déjà fait en Afrique… ce à quoi le premier Nègre venu leur rétorquera la même chose quant aux Blancs européens! L’auteur du texte affirme en passant que

    Des spécialistes de la ville de Lyon en France, grands amateurs et collectionneurs de jazz new orleans, affirment que cette musique est née en réalité en Europe et tout particulièrement en Grande-Bretagne dans un kiosque à musique pour fanfares. Pas moins de 2300 orchestres ont existé dans ce pays.

    mais rien de tangible ne vient étayer ce propos, contrairement aux innombrables photos et références concernant des groupes blancs en Amérique. On écrivait pour ensembles à vents dès le dix-huitième siècle (voir les sextuors et octuors pour vent de Beethoven, pour citer le plus connu ) et ce n’était pas plus du jazz que les musiques militaires, pourtant bien plus cadencées.

    Hormis ce passage vite expédié tout dans l’article crie que le jazz et ses musiques conséquentes sont bel et bien nées en Amérique, terre d’acculturation par excellence. Or l’acculturation est l’ensemble des phénomènes résultant d’un contact continu et direct entre des groupes d’individus de cultures différentes, et entraînant des modifications dans les modèles culturels initiaux desdits groupes. Comme il est dit dans cet article, les premiers esclaves noirs qui furent déportés en Amérique ont recréé leur musique avec des objets européens , souvent ménagers, improvisant une contrebasse avec une bassine , un manche à balai et une corde à linge , raclant une planche à laver , soufflant dans une cruche vide , frottant des peignes contre du papier… ce qui ne permet pas de déduire que les Noirs n’avaient jamais eu ni su faire d’instruments de musique!

    Contrairement à ce que croient beaucoup de gens, les instruments de musique traditionnels africains ne se limitaient pas aux seules percussions et étaient aussi variés que les instruments issus de la culture européenne; les Africains connaissaient et fabriquaient des instruments à corde frottée, frappée, pincée, à anche double ou simple etc… à ceci près qu’ils ne se présentaient pas sous la même forme que leurs homologues européens ; il n’en reste pas moins que techniquement, un groupe de musiciens africains du XVIII° siècle aurait tout à fait été en mesure de jouer une symphonie de Mozart.

    Or aucun musicien africain n’a composé semblable symphonie ! Pourquoi? Parce que leur race de l’âme ne les y prédisposait pas, et non pas par relative infériorité technologique ou culturelle : les musiques africaines sont presque toujours des créations anonymes, populaires, collectives, ne se réfèrent à aucune théorie, se dispensent de toute notation et subissent des altérations d’une exécution à une autre car leur transmission est fondé sur la seule mémorisation. Et elles sont ainsi parce qu’elles ne peuvent être autrement, car elles sont l’expression du paradigme d’une race.

    La conception du son diffère aussi racialement; pendant que l’Occident, par une facture toujours plus poussée de ses instruments, s’efforçait d’obtenir un son toujours plus pur, simple, sans mélange, l’Afrique préférait un son complexe et brouillé. Ainsi ses musiciens mettaient-ils des graines sèches dans leurs caisses de résonance, et prolongeaient-ils les manches de leurs luths de tiges de métal garnies d’anneaux vibrants. Le souci du timbre existait donc chez les deux races, mais de manière totalement différente; là encore, la cause en revient à des psychismes raciaux distincts, il n’y a pas de supériorité absolue d’une méthode sur l’autre.

    Toute l’histoire du jazz, puis du rock, se résume donc à une série de chocs entre des concepts artistiques venant de peuples différents ; un peu comme le choc entre deux noyaux atomiques provoque leur fusion et une importante émission d’énergie , chacun de ces heurts culturels donnait lieu à une nouvelle forme d’art . Dans les années cinquante l’âme noire rencontra le génie technique blanc : les guitares s’électrifièrent ! On ne compte plus, depuis lors, le nombre de variantes et d’embranchements que connait le rock, fort justement désignés sous le nom de fusion , chacune représentative du choc culturel entre deux formes raciales d’art.

    Que le rôle des Noirs dans l’éclosion de ces genres musicaux soit survalorisé par les médias judaïques pour amoindrir la fierté raciale des Blancs est indubitable, et là-dessus nous sommes fort en accord avec la substance de l’article, à défaut de son ton. Mais il faut se garder de tomber dans l’excès inverse et de ne renvoyer qu’une sorte de comportement-miroir à la subversion juive. Un fasciste raciste doit avoir avant tout le sens de la Hauteur, allié à une vaste intelligence* politique et artistique qui lui permet d’agir toujours de façon pro-active et pas seulement réactive : se définir uniquement en étant contre quelque chose est négatif par essence.

    * dans le sens latin d’intelligere, comprendre

    • valdorf44 dit :

      (Tout ça pour dire que techniquement, un groupe de musiciens africains du XVIII° siècle aurait tout à fait été en mesure de jouer une symphonie de Mozart.)

      Cette affirmation m’ avait quelque peu décontenancé en toute première lecture avant que sa pertinence ne m ‘apparaisse impériale…

      • Oui, ce sont comme les Asiatiques qui se montrent tout à fait capable de construire des automobiles et des avions… à condition que les Blancs les aient inventés auparavant!

    • Snapdragon dit :

      J ai vu un reportage ou des scientifiques on fait une étude sur les différences musicales entre l occident et l Afrique .
      Ce dont je me souvient c est qu ils leurs ont fait écouter genre du Mozart et les Africains ont dit qu ils n aimaient pas cette musique .
      Et la conclusion des scientifiques est que nous n avons pas les mêmes goûts dû à une différence physiologique et non pas pour une histoire d habitude ou de culture .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :