Babillages

559

Zone de libre expression!

Publicités

559 réflexions sur “Babillages

  1. valdorf44 dit :

    Alexander Gauland, 76 ans vice-président de l’ AfD et co-tête de liste pour les élections législatives :
    «Si les Français ont le droit d’être fiers de leur empereur [Napoléon] et les Britanniques de l’amiral Nelson et de Churchill, alors nous avons le droit d’être fiers des performances des soldats allemands durant la Seconde Guerre mondiale», a-t-il dit lors d’un meeting électoral de l’AfD le 2 septembre – la vidéo n’a été diffusée dans les médias allemands qu’à partir de jeudi soir.
    Gauland s’était déjà distingué à la fin du mois d’août en disant de la secrétaire d’Etat allemande à l’Intégration, Aydan Özoguz, qu’on devrait pouvoir «s’en débarrasser en Anatolie».
    ——-
    Björn Hörg, président de la fédération du Thuringe et du groupe AfD au Landtag,évoquant le mémorial de l’Holocauste à Berlin
    «Nous, les Allemands, […] sommes le seul peuple au monde à avoir implanté un mémorial de la honte au cœur de sa capitale. [L’Allemagne devrait pratiquer] un virage à 180 degrés pour ce qui concerne la mémoire.»
    ——-
    «Si l’AfD devait effectivement entrer au Bundestag, ce serait la première fois depuis soixante-dix ans qu’il y aurait des nazis au Parlement.»

  2. valdorf44 dit :

    Wauquiez déclare ne pas avoir voté Marine Le Pen le 7 mai mais refuse de dire s’il a voté Macron.( BFM TV, 6 septembre 2017, 19h43).
    ———-

    Se contrefoutre de ce que ce lâche jean-foutre pourrait voter me vient si naturellement à l’ esprit que je tenais à en souligner l’ incommensurable ampleur.
    Comment peut-il prétendre accéder sans alliance à la place qu’ il convoite ? Comme avant lui tous ses prédécesseurs faillis dont l’ unique préoccupation consistait à faire élire leurs adversaires, comment ose t-il plastronner de sa mâle pugnacité à terrasser l’ insane Jupiter quand sa couardise lui bave des commissures, l’ ignoble poltronnerie, la bouffonne imposture !…
    Il vote tous les jours macrobik, chaque fois qu’ il se permet l’ anathème, l’ oukase et la césure à droite, comme le lui ordonne son rival, hilare.
    Pauvre petit escroc opposant aux cheveux teints ton être nourrit l’ insignifiance des flatulences.

  3. valdorf44 dit :

    Oulianov, chien visqueux.

    «Des millions de projectiles destructeurs ont été tirés pendant la guerre mondiale, écrit Stefan Zweig dans “Le Wagon plombé”, mais aucun n’a tiré à plus longue distance, aucun n’a joué un rôle plus décisif dans toute l’histoire récente que ce train qui, chargé des révolutionnaires les plus dangereux, les plus déterminés du siècle, quitte la frontière suisse et fonce au-dessus de toute l’Allemagne pour atterrir à Saint-Pétersbourg et y faire éclater l’ordre du temps.»

  4. valdorf44 dit :

    « -Cet ignoble acte terroriste doit renforcer tous ceux qui luttent contre l’obscurantisme et le radicalisme dans leur détermination à éradiquer les ferments qui nourrissent cette dérive- »

    De l’ humanisme des Lumières, cette perversion de nos valeurs les plus précieuses, cette soumission à l’ obscène préséance du Mal et de la laideur, tant morphologie qu’ eschatologique, torves tronches scrofuleuses, plus perte d’ élan vital voué à la mort d’ autrui, supra-nihilisme de races circoncises, que nous allons extirper expressément de l’ aire civilisationnelle Européenne, à la « Philippine », version « Pershing-Trump », où elle n’ est plus admise à répandre ses miasmes soumissifs haineux de maronasse coranico-mahométame sous-humanisée, juste bonnes a être elles-mêmes soumises à la plus extrême expurgation.

  5. valdorf44 dit :

    L’ instant Sororal

    L’euthénique est la théorie selon laquelle une personne, et plus précisément un enfant, s’améliorera assurément dès lors qu’il sera placé dans un milieu favorable. Par cet aspect elle se rapproche dangereusement du behaviorisme, en ce sens qu’elle fait fi de l’acquis racial avec lequel naît chaque individu. C-G. Jung a assez mis l’accent sur le danger qu’il y avait à inculquer le paradigme d’une culture à une personne possédant déjà l’inconscient collectif d’une ethnie très différente.

    Parvenu à l’âge adulte, et dès l’adolescence, celle-ci encourt le risque de se trouver déchirée entre son inné et cet acquis inconciliable; en résulte de graves troubles comportementaux, et la maronnasse maghrébine coranico-mahométane en Europe y est, comme chacun le sait, particulièrement sujette.

    Seule l’ interdiction de cette fiente existentielle, léguée au subconscient par leur hérédité hybride, nous permettra de jouir à nouveau de nos us, de nos femmes, de nos arts, de notre art de vivre en toute liberté.

  6. valdorf44 dit :

    Mot Blanc de l’ instant : ciron .

    La langue française compte quelques joyaux, parmi lesquels l’admirable expression « se soucier ou se moquer de telle chose ou de quelqu’un comme de l’an quarante »

    L’an quarante n’a rien à voir avec quelque date que ce soit. Il ne désigne pas l’an XL de la République, ni l’an 1040 de l’ère chrétienne. Il est étranger à tout calendrier ou comput. Ces deux mots sont une déformation de l’Alcoran ou d’Al Coran, le livre saint de merde des mahométans. Celui qui dit « je me soucie du ciron comme de l’an quarante » signifie qu’il n’attache aucune importance au ciron, exactement comme s’il était Alcoran,( de merdiasse maudite) comme on disait jadis en français, ou le Coran, comme on doit dire depuis que les savants ont francisé en « le » l’article arabe « al ».

    « S’en moquer comme de l’an quarante » n’est pas la seule expression française dans laquelle se trouve employé, déformé ou non, le mot Alcoran.
    Littré relève, à Alcoran, l’expression « je n’y entends pas plus qu’à l’Alcoran », avec la signification « je n’y entends rien », l’Alcoran étant dans les mentalités populaires le comble de l’obscurité.

    Il ne croyait pas si bien dire.

  7. Angela Sprang dit :

    Meilleur été à toutes et à tous!

  8. valdorf44 dit :

    Être raciste ou mourir, il faut choisir.

    A la minute où les Européens décident de rompre ce pouvoir en reprenant le terme raciste pour en faire un titre de gloire, le charme s’effondre. L’homme blanc cesse de s’enfoncer dans le cycle infernal de l’autodestruction pour celui de la contre-offensive, de l’affirmation, de la volonté.

    http://democratieparticipative.biz/index.php/2017/05/17/briser-le-pouvoir-magique-de-lennemi-etre-raciste-ou-mourir-il-faut-choisir/
    ———————————————–
    Il ne suffit pas de se proclamer  » raciste », tout en s’ en défendant peu ou prou l’ instant d’ après, à l’ instar de beaucoup des nôtres, il faut également pour neutraliser l’ infamie du stigmate, faire usage de “discursivité” sémantique, en transformant la “haine” de l’ « Autre »et du métissage, en “amour” des “Siens” et de l’ intégrité de chaque race, la moraline mute en contre-poison, l’ arme se retourne contre son détenteur :

    “Notre racisme n’est pas haineux, bien au contraire : notre Racisme est Amour, amour du Beau et du Sain.
    -Car être raciste , c’est estimer que chaque race a créé sa culture propre, que toutes ces cultures font la richesse de l’humanité, et que les mélanger serait la fin de cette diversité : le métissage anarchique tel que prôné actuellement ne vise qu’à anéantir toutes ces cultures, c’est une idéologie de haine et de destruction.
    Car être raciste, c’est respecter toutes les races — et la sienne en priorité, bien sûr — avec leurs spécificités propres, et pour leur donner la meilleure chance de se développer, veiller à ce que chacune reste dans le biotope qui l’a façonné au cours des millénaires.”

  9. valdorf44 dit :

    Robert Schneider ancien journaliste. auteur de “Premières Dames (Pocket, 2016)” :

    (…) Il faut savoir qu’elles reçoivent un courrier important composé pour beaucoup de suppliques. Elles ont besoin a minima de secrétaires qui trient ce courrier et répondent parfois pour elles. Pour l’anecdote, il arrivait à Mme Giscard d’Estaing de répondre en glissant un billet de 500 francs dans l’enveloppe, c’était complètement hors cadres! (…)

    La plus dépensière était sans nul doute Madame Chirac qui avait jusqu’à 18 collaborateurs. La plus discrète était son doute Madame de Gaulle, dont on ne connaît même pas le son de sa voix, car elle n’a jamais donné d’interview! La plus politique était Madame Mitterrand, qui s’octroya un rôle diplomatique, devenant une icône tiers-mondiste, ce qui avait tendance à gêner son mari. (…)

    Il ajoute : « Carla Bruni fut étrangement silencieuse se contentant de tresser les louanges de son mari sans jouer de rôle politique »

    Faux, il suffit d’ ouvrir à la page 183, le livre de P. Buisson « La cause du peuple »pour s’ en convaincre, avec un haut-le coeur :

     » Au moins ce diner en ville, si déplaisant fût-il sous bien des aspects, avait eu le mérite de me donner à réfléchir sur le nouveau biotope présidentiel, la faune, la flore et la fonge qui allaient composer son écosystème affectif durant les quatre années à venir. (…) Comment ignorer désormais que les conseils que nous prodiguerions dans la journée au chef de l’ Etat trouverait, dans son intimité, un contrepoids qui en modifierait ou en neutraliserait les effets ?

    En 2007 l’ amendement déposé par le député UMP Thierry Mariani prévoyait le recours aux tests génétiques lors de la délivrance des visas de plus de trois mois au titre du regroupement familial, en cas de doutes sérieux sur l’ authenticité de l’ acte civil fourni par le demandeur.(…)

    C’ était le temps où Carla Bruni disputait à son ami Philippe Val le titre de premier indigné de l’ an I du sarkozysme, ainsi qu’ elle s’ en était ouverte dans les pages du magazine Elle, avec des accents auxquels aucun homme de coeur ne pouvait rester insensible : “l’ amendement Mariani, même édulcoré , me semble d’ une telle violence !..° On crée une loi qui signe la suspicion de la France à l’ égard de tous les migrants ; ils seraient tous des fraudeurs potentiels, avec un état civil bidon ! Je déteste le “tri” qu’ implique l’ immigration choisie (…) La sélection des postulants rappelle de très mauvais souvenirs. Je suis une immigrée extrêmement privilégiée tout de même… Qu’ est-ce qui qui serait arrivé si on avait imposé à mes parents des tests ADN ?”.

  10. valdorf44 dit :

    La justice, ne consiste pas à traiter tous les êtres également, mais à traiter également les égaux et inégalement les inégaux.

    Aristote

  11. valdorf44 dit :

    On sacrifiait impérativement à Jupiter des animaux de couleur blanche : il est le seul des dieux romains dont les victimes sacrificielles sont caractérisées par cette spécificité…

  12. Blabla dit :

    Un aveugle qui, venant d’être admis au paradis, avait retrouvé la vue et perdu l’angoisse de l’inconnu, demanda à St Pierre comment il devrait aimer la vierge Marie quand il la rencontrerait, comme une mère, comme une soeur ou d’un amour platonique. St Pierre répondit « Tout cela à la fois, mais rien d’autre, car ce serait indigne ». Évangiles de Julien, livre 1, chapitre 4

  13. Marthe Öblij dit :

    Ce n’est pas au taureau de décider quand s’achève la corrida, néanmoins un torero qui ferait tellement durer le plaisir qu’il laisserait au taureau le temps de deviner l’issue ne vaudrait guère mieux que le plus sadique des égorgeurs halal

  14. Le combat contre le voile est un non sens dans un pays de liberté comme la France, néanmoins, dans un monde où l’on porterait tout le temps niqab, sauf peut être pour les ouranies, il ne pourrait y avoir qu’amitiés d’ambassadeur. Fukuyama triomphant.

  15. valdorf44 dit :

    (Alors directrice de Business France, la ministre du Travail aurait été informée en amont de problèmes budgétaires en lien avec une soirée organisée pour Emmanuel Macron à Las Vegas en janvier 2016.)

    À chaque fois qu’ un ministre pond sa réforme, il explose en plein vol tel un vulgaire pigeon de boue, malédiction qui frappe un pharaon en marche vers l’ immobilisme, qui bloque les horloges sur le temps judiciaire, qui fait au détour d’ un « mail », d’ une sémillante « coworker », une « loser » parjure, à chaque fois que les tables s’ offrent à la loi, sous la férule de Jupiter, elles se brisent en mille poussières bien puantes et bouffonnes en « même temps », la verticalité descend d’ une marche dans l’ hagiographie, d’ épopée à farce, toutes les incarnations de « cellzéseux », d’ “helpers”, »de communities managers » s’ horizontalisent aplaties par le « feedback », le « retour d’expérience », qui n’ est que le retour du réel en plein dans l’ auguste figure de l’ imposture Macrobique !…

  16. valdorf44 dit :

    Le pays ne sera sauvé que provisoirement par les seules frontières armées ; il ne peut l’être définitivement que par la race française, et nous sommes pleinement d’accord avec Hitler pour proclamer qu’une politique n’atteint sa forme supérieure que si elle est raciale, car c’était aussi la pensée de Colbert ou de Richelieu.

    (Jean Giraudoux, Pleins pouvoirs (1939), II ; dans De Pleins pouvoirs à Sans pouvoirs, Gallimard, 1950, p. 52).

  17. valdorf44 dit :

    « Les ennemis les plus à craindre sont ceux qui, sous un air riant, cachent un cœur perfide, et que l’on ne peut ni perdre, ni éviter.  » (Aulu-Gelle, « Nuits Attiques », XV – 9.)

  18. valdorf44 dit :

    « Alors que le kamikaze implique la fusion complète du corps du combattant avec son arme, le drone assure leur séparation radicale. Kamikaze : le corps est une arme. Drone : mon arme est sans corps. Le premier implique la mort de l’agent. Le second l’exclut de manière absolue. Les kamikazes sont des hommes de la mort certaine, les pilotes de drones sont les hommes de la mort impossible. En ce sens, ils représentent les deux pôles opposés sur le spectre de l’exposition à la mort. Entre les deux, il y a les combattants classiques, les hommes de la mort risquée »

    (Grégoire Chamayou, Théorie du drone, Paris, La Fabrique, 2013).(…)

    • valdorf44 dit :

      « La souveraineté n’étant plus plane, mais volumétrique et tridimensionnelle, ses remises en cause le sont] aussi »
      Les anciennes cartes d’état-major doivent laisser la place à une « géopolitique du volume ».

      • Odinson dit :

        Au grand dam des évangelistes, il semblerait qu’une météore soit à l’origine de la vie. Si quelques vents stellaires n’avaient pas perturbés sa course, tout ne serait que rocaille.

      • Odinson dit :

        Pardon Valdorf, je ne voulais pas vous répondre

      • Odinson dit :

        Pour vous répondre du coup : La radicalité n’étant pas viable et les mutations étant rares, elle relève presque toujours d’un conditionnement. De quelque chose dont aucun poète ne voudrait donc.

  19. valdorf44 dit :

    Savoir que la France n’est pas seulement un enchaînement de plaines et de montagnes, faisant de nous, selon le mot de Bernard de Chartres, « des nains sur des épaules de géants » — nani gigantum humeris insidentes, comme on dit vulgairement, mais un paysage sculpté par des générations, légué aux générations à venir comme une œuvre collective qu’il convient de reconnaître, posséder, célébrer.

  20. valdorf44 dit :

    …) Toute la question est de savoir si, avec la présidence Macron, on sera en présence, pour le dire avec les mots de son maître Paul Ricœur, d’une «identité narrative» ou d’une «identité substantielle» (…)
    ————

    Non seulement elle narre mais elle bégaie puisque dés demain, la population d’Oradour-sur-Glane, 642 âmes le 10 juin 1944, sera de nouveau prise en otage par le bellâtre banquier et son «conseiller discours et mémoire», (d » autres chantiers mémoriels, dont celui de la colonisation vont s’ ouvrir), comme à chaque échéance électorale pourrait-on dire, l ’empathie douloureuse d’hier occultant le souci qu’il conviendrait d’avoir à l’égard d’un présent en proie au terrorisme coranique.
    Il faut se souvenir de l’irritation de Ricœur contre les détournements du «devoir de mémoire, trop souvent convoquée pour court-circuiter le travail de l’histoire». Qu’est-ce que l’histoire, sinon «de corriger, de critiquer, voire de démentir la mémoire d’une communauté déterminée, lorsqu’elle se replie et se referme sur ses souffrances propres au point de se rendre aveugle et sourde aux souffrances des autres communautés». En l’occurrence, les doléances de la communauté algérienne ne valent pas une telle concession à la vérité historique. Non, le colonialisme, entreprise de conquête rude et dominatrice, n’a jamais donné lieu à des «crimes contre l’humanité».

  21. valdorf44 dit :

    Donald Trump, lui voue un inquiétant culte. « C’est une figure historique extraordinaire », s’enthousiasme-t-il quand il parle d’Andrew Jackson, le septième président des Etats-Unis. Il est venu lui rendre hommage mercredi dans sa maison à Nashville dans le Tennessee, à l’occasion du 250e anniversaire de sa naissance, (ancien général d’armée qui, le premier, a été élu à la Maison-Blanche au suffrage universel (c’est-à-dire, à l’époque, ouvert à tous les hommes blancs) et qui, le premier, a dénoncé la corruption à Washington)…

    Au lendemain de son élection, son conseiller spécial, Steve Bannon, a déclaré : « A l’instar du populisme de Jackson, nous allons bâtir un mouvement politique entièrement nouveau. »

    Propriétaire d’une plantation de coton, Jackson était un fervent esclavagiste. C’est la raison pour laquelle Barack Obama a ordonné que son portrait sur les billets de 20 dollars soit remplacé par celui de l’ex-esclave devenue ardente militante abolitionniste, Harriet Tubman. Trump a dénoncé ce changement qui devrait avoir lieu en 2020 et on ne sait s’il va l’annuler. S’il le fait, ce serait une déclaration de guerre à la communauté afro-américaine.

  22. valdorf44 dit :

    Un système où l’économie commande l’organisation de la société est incapable de produire du sens. Sous couvert d’émancipation des individus, l’économisme a surtout œuvré à leur soumission croissante au règne de la marchandise et de l’ego consacrant, selon la formule d’Emmanuel Mounier, la «dissolution de la personne dans la matière». La crise morale que nous traversons montre que l’homme réduit à l’économie ne souffre pas simplement d’un mal-être mais d’un manque à être. Elle est le fruit amer d’une malsociété, excroissance maligne de l’incomplétude d’une société exclusivement consumériste et marchande. «On ne tombe pas amoureux d’une courbe de croissance», proclamait l’un des rares slogans pertinents de 68. N’en déplaise aux médiagogues, il y a de moins en moins de monde pour croire que l’identité d’un pays se ramène à son PIB et que la croissance peut opérer le réenchantement du monde.

      • valdorf44 dit :

        A sa création en 2005, la petite grenouille « Pepe The Frog » est un personnage sympathique d’une BD, « Boy’s club », dessinée par Matt Furie. Il représente un jeune adepte de jeux vidéo, de pizzas et de joints. Ce mème (élément propagé par internet) très populaire a été récemment récupéré puis détourné par l’extrême droite américaine qui l’affuble d’un uniforme nazi, d’une robe du Ku Klux Klan ou d’une étoile jaune. En septembre « Pepe the Frog » a été désigné comme « symbole de haine » par la grande organisation antiraciste américaine, ADL.

  23. valdorf44 dit :

    « Je suis lourdement affecté par l’isolement, et la radicalité est peut-être la séquelle la plus grave de mon isolement », avait insisté M. Breivik à la barre.

    En prison, Breivik dispose de trois cellules de plus de 10 m2 chacune, toutes richement équipées. Des conditions « douillettes » dignes d’un « prisonnier VIP », avait pourtant souligné le représentant de l’Etat.

    Le 22 juillet 2011, déguisé en policier, il avait traqué pendant plus d’une heure les participants à un camp d’été de la Jeunesse travailliste, piégés sur l’île d’Utøya, et abattu 69 d’entre eux, pour la plupart des adolescents. Un peu plus tôt, il avait tué huit personnes en faisant exploser une bombe près du siège du gouvernement à Oslo.
    N’ayant jamais exprimé de remords, il avait justifié ses crimes, les plus graves de l’histoire d’après-guerre en Norvège, par le fait que ses victimes embrassaient le multiculturalisme.

    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/06/08/la-norvege-refuse-un-nouveau-proces-au-terroriste-anders-behring-breivik_5140676_3214.html#ejWTLYjmX1tKk1jM.99

  24. valdorf44 dit :

    Le numéro quatre du gouvernement dans l’ ordre protocolaire, garde des sceaux, sous le coup d’ une mise en examen automatique pour diffamation, dont le pseudopode ridé comme deux vieilles fesses, ministre des Affaires européennes est visée par une enquête préliminaire, à l’ instar du bellâtre mutualiste de la « Cohésion des territoires », ( numéro 6 ), s’ apprêtant à présenter une  » loi de moralisation » de la vie publique, c’ est toute la pataphysique de la « tolérance zéro » à l’ oeuvre, la verticale synthèse du  » renouvellement  » Microbique, un « sans faute » dans l’ ordre de la bouffonnerie sanieuse, c’ est le culte de Jupiter en marche dans le purin…

  25. Feu Druidique dit :

    Regardez le film Rush de 2013 si vous ne l’avez pas ecnore vu, ça vous plaira, j’en suis sûr.
    C’est bien fait, c’est excitant et ça en dit long sur la mentalité des différents peuples européens. Cerise sur le gateau : il n’a pas été produit par des juifs, enfin, je n’ai pas vérifié, mais dans mon souvenir il n’y a pas d’acteurs mélanodermes ou rien de choquant, donc..

  26. valdorf44 dit :

    Et il y eut ce raid sur Whirlpool, à l’ instinct, en animal politique doté d’une ascendance illustre, juste le temps de sauter dans une voiture, comme son parachutiste de père d’ un avion, cap drop-zone, un parking de province.

    Pendant ce temps, l’ autre gomme des corbeilles, le génie des bourses en hausse, bardé de son host médiatique et de veules accointances syndicales, prenait la posture sous les néons du néant, comme dimanche soir à la Rotonde, le boui-boui upper-class, des « hubber- patriotes » banquiers.

    S’ abattit sur alors sur ses arrières, la fulgurance d’ une offensive de bonté, d’ un choc de compassion, d’ un assaut d’ empathie, avant que ne s’ élève au cieux l’humble prière en souffrance, de la Sous-France maîtresse du terrain :

    « Ô Sainte Marine, mère de la Nation, patronne des Délocalisées, sauvez-nous, faites que nos vies de gens simples, de travailleurs honnêtes, ne soient pas saccagées, souillées par les veaux d’ or de nos propres élites, ayez pitié de nous Sainte Marine, sainte patronne de la « France d’ en-bas », faites que l’ état, la république, la France, le peuple, protègent à nouveau tous les siens, car la liberté ne possède aucun sens dans l’ insécurité, la précarité, l’ assistanat, le déclassement, les stages à la petite semaine ! ».

    L’ effet de blast métapolique fut dévastateur sur l’ écono-mystique de Monsieur Brigitte, qui après avoir pris son temps, comme le lièvre, en perdit beaucoup, par circonvolutions lexicales, comme le corbeau.

    Désormais, « Madame Pallissade » s’ incarnera en Madonne des membranes protectrices, en Marianne des parois tutélaires.
    Contre les agressions, vénales, des flux sans frein, létales, des flots sans digue, elle offre une épaule d’ humus et de terroir, un rempart de racines profondes et de paysages aux « long manteaux d’ églises », non, des miradors hérissés de baïonnettes sanguinolentes, mais un havre de paix et de respect, non, un hourvari de béance béate à capital apatride, où l’ entropie se nourrit du sacrifice des plus faibles, mais un espace de civilisation et de concorde, d’ homogénéité ethnique et de permanences.

  27. valdorf44 dit :

    « Pour Mélenchon, Marine Le Pen n’est pas un adversaire mais un rival »
    ———————————

    Rival régulièrement écrasé, scrutin après scrutin, par la candidate du vrai peuple et non de l’ humanité, rival qui ne se remet pas de l’ absence sur son score des voix de Poutou et d’ Arthaud, dont l’ addition eut pu lui permettre de dépasser M.L.P de quelques 8.800 voix, pour la première, la seule et la dernière fois dans sa misérable vie d’ insoumis…

  28. valdorf44 dit :

    Whrilpool : François Ruffin Vs Emmanuel Macron
    ————————————-

    Brigitte l’ a dépucelé mais Marine l’ aura déniaisé le niais.

    L’ éphèbe haussier est à la baisse, courir après la gueuse patriote l’ aura lessivé.
    Ces images proviennent de son Faissebouc-live, controlé uniquement par ses équipes, à l’ exclusion de toute autre médias et sources.
    L’ idolatre libre-échangiste leur explique, à ces « vaincus de la mondialisation, à ces »gueux de la France d’ en-bas », que se faire broyer par l’ ouverture des frontières, la libre circulation des flux humains comme des flux financiers pour la plus grande gloire du CAC 40, est le destin inaliénable de leur nouvelle condition de serf- œconomicus, logorrhée enrobée d’ un ton badin le bellâtre tout faraud se panade en plan final, sous les applaudissements des résignés, heureux d’ être sacrifiés.
    C’est pur, c’est grand, c’est beau comme l’antique !
    Un peu trop…
    Autre Ruffininade : « ici c’ est la France des vaincus, pas la France des vainqueurs comme vous, et votre ami Bernard Arnault, l’ homme le plus riche de France qui vient de déclarer sa flamme à votre candidature « , sans oublier en exergue, la plus belle : « ça ne veut pas dire que l’ on a que le choix entre autarcie et, euh,… et… et …le libre-échange… »

    Ce n’ est pas Ruffin Vs Macron mais Ruffin pour Macron, dans la bataille pour les frontières, contre les flux financiers, contre les flots immigrés, la frontière est une paroi protectrice. » Elle laisse passer ce qui est bon pour un pays et le peuple de ce pays, mais maintient à l’ extérieur ce qui ne l’ est pas. Elle est une écluse, pas un barrage. Une fenêtre et non un mur. Plus épiderme que clôture ». Les classes dominantes mondialisées qui ont abandonné leur peuple, comme Microbique les Whirlpool, tout en prônant l’ édification d’ un monde sans dehors ni dedans, sont dans l’ imposture historique et la trahison.

    Puisque les sondeurs se congratulent et qu’ on se la pète à la Rotonde en compagnie de l’ anecdote Attali, de Line et surtout de Brigitte Trogneux, puisque pas même les vers de terre ou le plus petit grain d’ herbe ne manqueront pour soutenir, rejoindre, embrasser le gonfalon du zébulon Hollandais, j’ ose croire encore à une divine surprise dans l’ ordonnancement du monde à venir , j’ ose croire à un miracle électoral, à un grand renversement de paradigme, à une victoire de la candidate des frontières et des protections, à la candidate du peuple.

  29. valdorf44 dit :

    Jean-Luc Mélenchon a refusé d’indiquer la moindre préférence entre Emmanuel Macron, le centriste europhile et Marine Le Pen, la populiste xénophobe. ( L’Obs)——————————————————————————————————

    Les « grands patrons » apatrides et immigrationnistes qui délocalisent et font envoyer nos moyens de production à l’étranger sont aussi nuisibles que la maronnasse coranique. Dans les deux cas la victime est la même : le peuple français, c’est-à-dire nous. En s’opposant, nos camps se neutralisent alors que le combat devrait être conjoint.
    Doctrinairement, on peut fort bien faire cohabiter Sorel et Maurras.
    Mais n’ est pas Doriot qui veut.
    Passé du communisme au socialisme national, ce qui ne fut finalement pas si rare dans l’avant-guerre, Doriot l’ancien métallo était « une prodigieuse force brute, excessive en tout un miracle de la puissance physique au service de la parole ».
    Le Chavez des péniches, le gringo Robespierriste, le gouailleur fraternel-maçon, n’ est pas de cette trempe.
    Plus proche de nous que du Brigittôlatre frémissant, (Microbique-Bankster), à l’ instar des autres droitelets des droite veules, sa soumission est certaine, à lui l’ insoumis des insoumis, sa reptation obscène au pied du couple hideux, simple formalité protocolaire, est imminente, sa France insoumise s’ ordonne pour la soumission des soumissions, se pare pour le dernier outrage, après quelques coups de menton, la voix grave et la hure en biais, l’ anus parfumé de leur leader -minimo va s’ ouvrir à la mondialisation barbare, aux défécations des frontières, aux bourses pleines de hausses géo-délocalisables, tous poils luisant de profits.

    «Fidel! Fidel! Mais qu’est-ce qui s’est passé avec Fidel? Demain était une promesse. Fidel! Fidel! L’épée de Bolivar marche dans le ciel.»

    Non l’ épée de Bolivar du l’ as dans l’ oigne bouffon !…

  30. Les résultats de ce premier tour permettent de prévoir sans l’ombre d’un doute ceux du second : Macron sera le prochain président de la France. Cette créature du juif Rotschild va gouverner à la façon de Tony Blair au siècle dernier, c’est-à-dire comme la droite libérale mais encore plus violemment car les syndicats s’en prendront moins à cet « homme de gauche! » C’est donc fort logiquement qu’il va être élu avec les voix de la « droite » française qui, de Fillon à Raffarin, de Juppé à Estrosi, appelle déjà à voter pour lui…

    La seule chose intéressante de ce cirque est la déconfiture des gros partis « officiels »; mais qu’on ne s’y leurre pas : tout comme dans les années 1960 la SFIO avait dégouliné en PS, les caciques de ce dernier vont resurgir chez En Marche. Et dans un an ou deux, tout comme Hollande avait fait regretter Sarkozy aux Français, Macron leur fera regretter son inconsistant prédécesseur!

    • valdorf44 dit :

      « Le véritable exil n’est pas d’être arraché à son pays ; c’est d’y vivre et de n’y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer »

      E. Quinet


  31. Pâques, cette fête païenne célébrant le printemps et le renouveau coïncidant avec la première pleine Lune après l’équinoxe!

  32. Dans la préface de Mario Meunier à ce livre paru en 1964:

    Ca fait quand-même plaisir à lire!

  33. valdorf44 dit :

    Jean-Luc Mélenchon est le meilleur orateur pour les Français
    ————————————————————-

    Quelle bouffonnerie que de décerner à cette outre verbeuse, à ce cuistre phraseur, à ce sermonnaire de Komsomol, une quelconque qualité d’ orateur, le « meilleur » de surcroît, lui, dont l’ ethos et le pathos se résume à l’ admiration qu’ il voue à son auguste personne, vaporisée dans de fulminantes projections salivaires, lui, qui tournicote sur lui-même comme un astre lugubre en proie à son propre néant, lui, qui tance son public et le morigène à la moindre réaction, tant il craint de se perdre dans son farfouilli de fiches, avant que de l’ envoyer en cas de récidive se régénérer dans un laogaî, au fin fond de l’ Asie…

    • valdorf44 dit :

      La Bruyère :

      « C’est abréger et s’épargner mille discussions, que de penser de certaines gens qu’ils sont incapables de parler juste, et de condamner ce qu’ils disent, ce qu’ils ont dit, et ce qu’ils diront. » (Les Caractères, « Jugements », § 70) .

  34. valdorf44 dit :

    Macron à Marseille : « Les Algériens, Marocains, Tunisiens, Maliens,… je vois des Français »
    ———————————————-

    Je ne distingue pour ma part que l’ éloge méphitique d’ une mosaïque de bougnoulies maronnasses, improprement incluses au sein d’ un ensemble au deux milles ans de civilisation, que l’ ébriété histrionique d’ un ex-bankster avide de pouvoir et de chasses présidentielles, que la bave postillonnante et les mouvements de bras agénésiques d’ un idolâtre de l’ Autre, que le « décentrement identitaire » cher à Terra Nova dont l’ autochtone serait le laissé pour compte dans la future et fantasmée non-identité française, pauvre petite crotte de banque, au soir du 23 avril tu n’ auras plus que l’ aridité vaginale abrasive de ta ménopausée pour te faire reluire…

    • valdorf44 dit :

      Je regarde monsieur Macron et je ne peux m’empêcher de penser à la phrase de Churchill sur
      Attlee :

      ’’ Une voiture vide s’est arrêtée devant le 10 Downing Street et monsieur Attlee en est sorti ».

  35. valdorf44 dit :

    « A force de tout voir on finit par tout supporter… A force de tout supporter on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer on finit par tout accepter… A force de tout accepter on finit par tout approuver ! »

    Saint Augustin

  36. valdorf44 dit :

    « Son père est un grand homme, un vrai patriote. Il a élevé une femme intelligente et forte qui sait comment faire de la politique au XXIe siècle », a écrit hier sur Twitter David Duke,

  37. valdorf44 dit :

    Taubira et l’affaire Mehdi Meklat ou la Taub s’ éclate…

    J’ ignore à quelles exubérances sémantiques indécentes l’ égérie d’ elle même et de la négritude opprimée toute langue bifide hors sa lippe violacée va se contorsionner, pour se soustraire à sa responsabilité d’ ex ministre de l’ Injustice hollandaise en charge de poursuivre quiconque l’ enfreindrait, mais seul un exil volontaire au plus profond de sa sylve Guyanaise d’ origine au plus intime de sa moiteur hostile, de sa sombre luxuriance, de son biotope létal, lui permettra de racheter, si tant est qu’ elle ne trépasse point avant, la hideur infamante de sa compromission ministérielle, de son accointance révulsive, de son crime…

    http://www.lesinrocks.com/2017/02/20/actualite/ledito-de-pierre-siankowsi-mehdi_meklat-11915303/

  38. valdorf44 dit :

    Sevran (93) : les femmes sont-elles vraiment indésirables dans les cafés ?
    —————–

    Les populations se séparent en fonction de critères ethniques religieux et désormais raciaux. Si la banlieue et le périurbain, ou les femmes et les hommes s’éloignent, se séparent, si l’ anthropologique ségrègue et l’ eschatologique exclut, ce n’est nullement parce qu’ils ne voient pas vers quel avenir se diriger, mais parce qu’ils le voient trop bien.
    Figé au temps des Carolingiens le coranisme nous enjoint de nous torcher l’ anus de la main gauche en direction d’ un cube noir, autour duquel il faut tourner une fois dans sa vie en jetant des petites pierres, rite barbare de violence archaïque exogène à notre logos, à inscrire par une soumission obscène au plus profond de soi.
    C’ est un spectacle éprouvant de constater l’ emprise toujours plus grande de ces moeurs répugnants d’ égorgeurs pathologiques, par l’ effet de sidération qu’ un terrorisme aveugle impose et l’ effet de nombre qu’ une immigration ubéreuse alimente.
    En conséquence il importe d’ être sans nuance : la désinfection de l’ aire Européenne de la lie muslime maronnasse est impérative, sous peine de grande occision finale.
    Après Poitiers, Dorylée, la Mansourah, Grenade, Mohacs, le Kahlenberg, Kosovo Polje, Navarin, Lépante, il y aura Sevran, puis de nombreuses autres glorieuses victoires, le ( dâr al-harb), le territoire des Infidèles ne rentrera jamais dans la Maison de l’islam (dâr al-islâm), c’ est ce dernier qui rentrera chez lui, réintègrera les miasmes de son désert originel, ses turpitudes sanglantes, ses crottes de chameaux.

  39. valdorf44 dit :

    Brunhilde Pomsel, la secrétaire du chef de la propagande du régime nazi Joseph Goebbels et sujet d’un récent documentaire biographique, est décédée en Allemagne à l’âge de 106 ans.

  40. valdorf44 dit :

    Les débat sur « l’anti-islamophobie » agitent l’extrème gauche. Certains y voient un nouvelle lutte des classes. D’autres un aveuglement

    ————————————————————

    La sous engeance bolchevik-léniniste, apatride compulsive, internationaliste rabique, partouze avec la maronnasse mahométane aussi hybride qu’ infecte, comme son aïeule du Komintern en 1940-41, avec H!tler puis avec Staline, dans l’ illusion d’un grand rut électoral, d’ un méga coït de l’ urne, d’ autant plus illusoire et fatal pour elle , qu’ entre- temps, son grand timonier cycliste Pol-Poste en tête, elle aura disparu du champ politique et sociétal, dissous dans la bouse verdâtre pestilentielle du coranisme dont la barbarie qui lui est inhérente, ensanglanta nos villes récemment de centaines de morts.
    Lorsqu’une nation est aussi férocement et sauvagement agressée, on s’attendrait à sentir le sol et les murs de la maison commune, accessoirement dénommée patrie, trembler sous la violence du rugissement de colère et de rage de son peuple, terrifiant cri de la bête blessée relevant la tête d’ un violent soubresaut d’orgueil et de courage pour mordre sans pitié la main qui l’a frappé.
    Mais non, l’atmosphère n’est saturée que d’un long miaulement femelle, un vaste gémissement aguicheur, expurgé par des êtres vils de traitrise, ivre de soumission…

  41. valdorf44 dit :

    Frst Draft News, plateforme collaborative, dénommée Check, qui vise à vérifier ce que l’on appelle les fake ou les hoax, c’est-à-dire les canulars d’actualité, eut-elle classé en «canulars », l’ actu du docu du dodu pédophile Terra-Noviste, Bejach, à «l’imagination industrielle», inscrit sur le fichier des criminels sexuels pendant dix ans pour la plus grande gloire d’ A.Montebourg, barbaro-métèque, candidat à la platitude et à la suffisance ?!…J’ ai comme un doute…non ?.

    http://www.rfi.fr/emission/chronique-medias

    http://courtnewsuk.co.uk/yes-i-child-grooming-bit/

  42. valdorf44 dit :

    Voeux 2017 de la S.A, canal intra-culturel, section Hommage :

    L’ennemi a atteint 99% de ses objectifs et se sent de ce fait si sûr de lui qu’il ne prend même plus la peine, comme il l’a fait jusqu’ici, de masquer ses véritables intentions. Sans vergogne il se réjouit de ce que dans les villes françaises la population blanche soit désormais sous la barre des 50%;

    Il faut que chacune et chacun se persuade qu’il œuvre pour les générations futures, pour l’avenir de la R!ace, et que de son vivant il ne verra rien d’autre que la lente putréfaction et le répugnant effondrement culturels, biologiques et spirituels de l’Europe.

    Conserver, apprendre et transmettre. Faire comme les moines de l’ère mérovingienne qui à l’abri des murs épais de leurs couvents recopiaient les textes des savants Grecs pour la postérité, sans se soucier du confort de leur existence. Opposer, au tumulte consumériste et au pandémonium, une riche impavidité et une orgueilleuse impassibilité, « créer de nouveaux rapports, de nouvelles distances, de nouvelles valeurs, et permettre de constituer un pôle qui, s’il n’empêche certes pas ce monde d’égarés d’être ce qu’il est, transmettra pourtant à quelques uns la sensation de la vérité, sensation qui sera peut-être aussi le début de quelque crise libératrice .»

  43. valdorf44 dit :

    EthniK !

    Tant que la France profonde était majoritaire, la classe populaire blanche était favorable au vivre-ensemble, car il y avait l’idée d’ un surplomb de son génie sur l’ ensemble des peuples du monde. Mais désormais , elle pense qu’ en bas la maronnasse mahométane lui nique sa race et qu’ en haut la lie apatride, l’y encourage sans vergogne.

  44. valdorf44 dit :

    En France, le divorce entre la gauche et ces « petits Blancs » date des années 1980. « Le petit peuple avait voté pour Mitterrand. Trente ans après, la séparation avec le PS est totale. La gauche s’est choisi un nouveau héros, l’immigré, elle s’est embourgeoisée culturellement et le coup de grâce a été porté en 2011 avec la fameuse note de,estimant que le PS doit se baser sur une « France de demain, plus jeune, plus diverse, plus féminisée » »,( A Patricot). Conséquence : « Les petits Blancs sont trop blancs pour la gauche et trop pauvres pour la droite. » Les « sans-dents » de François Hollande n’ont pas arrangé les choses. « C’est un cliché sur les dents des pauvres Blancs. Il ne se rend même pas compte de son mépris social ».

    Mais le PS n’a pas le monopole des préjugés. P. Buisson vengeur, raconte ainsi comment la première dame Carla Bruni était obsédée par les « ploucs » et « péquenots » : « Il s’agissait d’une appellation générique qui, dans son esprit, recouvrait différentes populations, dont le dénominateur commun était de partager des goûts pathétiques, des mœurs archaïques, ainsi qu’un regrettable attachement à leurs racines. À l’intersection des inquiétants « petits Blancs » et des caricatures sorties de l’imaginaire bienveillant de la gauche, les « ploucs » ne pouvaient cependant être rangés dans la sous-catégorie définie par Philippe Muray sous le terme de « ploucs émissaires ». Car la ploucophobie de Mme Bruni n’était en rien vindicative. N’ayant pas eu à se déprendre du messianisme prolétarien, elle ne partageait pas cette détestation libératrice du peuple-classe comme du peuple-nation, ce racisme anti-pauvres si répandu parmi les élites progressistes. Elle était simplement navrée que tant de Français fussent restés tributaires de l’instinctuel, du pulsionnel, du tribal. Elle ne leur en voulait même pas d’être les surgeons d’une longue histoire un peu trop chrétienne, un peu trop patriotique à son goût. Non, ce qu’elle leur reprochait, c’était d’être laids. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :