Google+

Les races humaines

147

septembre 19, 2012 par Sororité Aryenne


par Brigid Trismegiste

              et Yoo Mee Shin

Parmi les nombreuses billevesées écrites à ce sujet, la plus courante est : les races n’existent pas

 

Tiens donc! Elles existeraient chez les chats, les chiens, les chevaux, mais pas chez les hommes? Alors sur quoi se base le gouvernement américain pour les fameux quotas, on se le demande!

 

Ensuite vient : les races pures n’existent plus car il y a eu trop de brassages

 

Là nous avons une double confusion: d’une part ces détracteurs veulent parler de races originelles, et là encore ils sont dans l’erreur: la majorité des espèces féline et canine est composée de “chats de gouttière” et de “bâtards”, ce qui n’empêche que des races bien précises, et nombreuses, existent en parallèle. Quant à la notion de race pure, elle désigne une race stabilisée qui peut avoir été composée par métissage de deux ou plusieurs races déjà existantes, puis sélection des descendants; chaque année les éleveurs créent de nouvelles races de cette façon.

 

Et pour finir, le plus stupide : Il n’y a qu’une seule race, la race humaine . Les abrutis qui se gargarisent de cette formule devraient revoir leur biologie: le terme de race est une notion taxinomique, il s’agit de la subdivision d’une espèce vivante. Une espèce rassemble des individus interféconds et qui ont une descendance pouvant elle aussi donner une descendance. Donc je le répète , parler de “race humaine” equivaudrait à prétendre qu’il existe une ou plusieurs autres races non-humaines avec lesquelles nous sommes susceptibles de nous reproduire!!!

 

Les analyses ADN montrent ainsi que l’espèce humaine partage le même patrimoine génétique à 99,8 % . Mais elle possède déjà un peu plus de 98,6 % de son génome en commun avec les chimpanzés ! Pourtant nous en sommes bien différents, non?

 

Le terme de race est une notion taxinomique, il s’agit de la subdivision de l’espèce vivante, laquelle est elle-même ramification du genre.

 

Exemple : le genre Canis ( les canidés) comprend quatre espèces : le chien ( canis familiaris ) , le loup ( canis lupus) , le renard ( canis vulpes ) et le chacal ( canis aureus ). Le genre Felis ( les félidés ) comprends cinq espèces, le chat ( félis catus ) , le lion ( félis leo) , le tigre ( félis tigris ) , le jaguar ( félis ornas ) et le léopard ( félis pardus) . Certaines de ces espèces sont à leur tour subdivisées en races . Les races sont interfécondes , les espèces non . Et ainsi de suite, y compris bien entendu pour l’homme !

 

Son représentant actuel — c’est-à-dire nous tous — est le seul constituant actuel du genre Homo, les autres espèces, une quinzaine en l’état actuel des connaissances paléoanthropologiques, sont éteintes. Homo sapiens est une espèce et non une race . Le terme de “race humaine” est donc un contre-sens nomenclatural, il est aussi absurde que de parler de “race féline” ou de “race canine” .

 

Des individus d’une espèce différente ne sont pas hybridables ( hormis de rares cas comme le loup avec certains chiens ) , ou donnent des hybrides stériles ( exemple : le mulet ) .Une espèce rassemblant des individus interféconds** et qui ont une descendance pouvant elle aussi donner une descendance , le terme “race humaine” équivaudrait à prétendre qu’il existe une ou plusieurs autres races non-humaines avec lesquelles nous sommes susceptibles de nous reproduire!!!

 

Comme toute espèce, Homo sapiens est divisé en races. Trois grand’races², elles-mêmes ramifiées en races-types.

 

Différences morphologiques:
Race blanche : leucodermes
Race jaune : xanthodermes
Race noire : mélanodermes

Les cheveux constituent aussi un caractère important: souples chez les Blancs, raides chez les Jaunes et crépus chez les Noirs , leur section est également plus ou moins ovalaire: le quotient de plus petit diamètre et du plus grand donne 40 à 60 chez les Noirs, 60 à 80 chez les Blancs et 80 à 100 chez les Jaunes.
Différences physiologiques:

 

Le muscle petit palmaire ( muscle fléchisseur de la main et du poignet) fait défaut à 19% des Blancs mais seulement 5% des Noirs, qui présentent également une longueur importante de l’appendice iléo-caecal ( appendice du gros intestin ) ainsi qu’un nombre beaucoup plus grand de glandes sudoripares. La pression artérielle est plus basse chez les Jaunes que chez les Blancs. La rate est plus petite chez les Noirs ( 86-115g ) que chez les Blancs ( 130-140g ) . La sensibilité olfactive des Indonésiens est de 2 à 3 fis plus vive que chez les Blancs, mais ces derniers ont le sens gustatif plus développé. L’urine des Jaunes a une composition différente de celles des Blancs, elle comporte une quantité d’azote plus faible ( 6 à 12g/jour contre 15 à 18g ).

 

le temps de gestation des femmes mélanodermes et inférieur à celui des femmes leucodermes ( http://dumas.ccsd.cnrs.fr/docs/00/62/39/29/PDF/memoire_esfbaudelocque_sackett.pdf ). La croissance n’est pas semblable d’une race à l’autre: chez les Blancs, elle est surtout rapide de 7 à 12 ans, chez les Jaunes, de la naissance à 7 ans, puis à nouveau entre 12 et 15. Les modalités de la croissance partielle varient également, durant la première enfance ce sont surtout les membres inférieurs qui croissent chez les Noirs, et le tronc chez les Blancs. Les nouveaux-nés Blancs sont plus lourds que les Noirs et les Jaunes. Les prémolaires apparaissent plus précocement chez les Blancs que chez les Noirs, alors que c’est l’inverse pour les incisives et les canines.

Exemples de répartition par type de population

Les proportions des groupes sanguins ne sont pas non plus identiques d’une race à l’autre: les Indiens d’Amérique, les Philippins, les Esquimaux appartiennent en grande majorité au groupe O, et très peu aux trois autres. Les Européens occidentaux, par contre, comptent une grande proportion d’individus A, mais en ont peu de B. Le type le plus riche en individus B englobe, les Hindous, les Chinois du nord, les Mandchous et les Tziganes. En Europe, le rhésus négatif est possédé par à peu près 85% de la population blanche , mais seulement 5 à 10% en Afrique du nord et au Moyen-Orient , moins de 1% chez les Noirs d’Afrique , et n’existe pas chez les Jaunes.

 

Différences psychiques:

 

Le métabolisme de base (MB) correspond aux besoins énergétiques “incompressibles” de l’organisme, c’est-à-dire la dépense d’énergie minimum permettant à l’organisme de survivre ; au repos, l’organisme consomme de l’énergie pour maintenir en activité ses fonctions (cœur, cerveau, respiration, digestion, maintien de la température du corps), avec des réactions biochimiques . Il dépend de la taille, du poids, de l’âge, du sexe et de l’activité thyroïdienne et est , pour des sujets de taille, âge et poids identique, différent selon les races*. Ces différences doivent êtres mises en rapport avec l’insuffisance thyroïdienne des Mongols, qui fait baisser le métabolisme basal ou au contraire l’hyperthyroïdisme des Mayas, qui le fait croître. La thyroïde ou glande thyroïde est la plus volumineuse des glandes endocrines (sécrétant des hormones) chez l’être humain, or les glandes endocrines, selon le taux de leurs sécrétions, entraînent des modifications de l’équilibre psychologique.

 

Les glandes endocrines présentent donc d’importantes variations raciales, mais pas seulement elles : le niveau d’activité des glandes surrénales est plus faible chez les Noirs que chez les Blancs, ce qui se traduit par une  augmentation de la teneur du plasma sanguin en  potassium, mais par une diminution en chlore et en sodium. Or ces glandes surrénales favorisent le dynamisme général et augmentent la résistance aux agents perturbateurs extérieurs: il est donc naturel que les races en possédant le niveau d’activité le plus élévé aient une concentration supérieure sur leurs projets, et donc évoluent mieux que les autres. Une supériorité glandulaire héréditaire donne à la race qui la possède une supériorité évolutive sur les autres races.Ces quelques notions relèvent de la biotypologie , une science cherchant à définir la personnalité humaine par l’ensemble de ses aspects: morphologique, physiologique et psychique. Il n’est ici pas plus question de hiérarchiser les races humaines que celles de chats, ou de chevaux,  mais de définir le style d’expression des potentialités de chacune, leur diversité étant un don de la Nature que nous devons préserver à tous prix car reconnaître les différences entre races est une simple question de respect du psychisme de chacune : on ne fait pas courir le tiercé aux percherons pas plus qu’on n’attelle les pur-sang à une charrue, et tout le monde s’accorde à reconnaître que le chat siamois a plus de caractère que le chat persan.

 

* celui des Mayas du Yucatan est de 5 à 8% plus élevé que celui des Blancs, et chez les Négrilles cette supériorié est de 50%; le métabolisme basal des Blancs est supérieur à celui des Australiens (20%), des Chinois et des Philippins.

 

** sauf impossibilité morphologique : ainsi, un chien Saint-Bernard ne pourra saillir une chienne Chihuahua, et si on recourt à l’insémination artificielle, on encourt le risque que la gestation distende la femelle jusqu’à éventration.

 

                Le processus de formation des races humaines

 

Lors de la dernière grande glaciation de l’ère quaternaire, de -120 000 à -10 000, les glaciers rendirent impraticables les chaînes de montagnes qu’ils recouvraient en formant de gigantesques barrières qui divisèrent le monde en trois zones distinctes: les masses glaciaires de l’Himalaya, continuées à l’Ouest par celles du Caucase et de l’Iran, isolèrent le Sud. Se greffant sur elles au Pamir, les glaciers de l’Altaï, prolongés par ceux dominant le lac Baïkal, coupèrent la région Nord en une partie orientale (correspondant aux actuelles Chine et Mandchourie) et une occidentale correspondant à la Sibérie d’aujourd’hui. En Europe, tout le Nord du continent était recouvert d’une calotte de glace de la Scandinavie à l’Allemagne, les glaciers des Alpes s’étendant jusqu’au Sud de la Bavière et à la région lyonnaise, etc…

 

L’isolement de ces trois zones et de leurs populations d’hominiens permit la formation des trois grand’races:

 

– au Sud de la barrière irano-himalayenne des êtres à cheveux laineux ou crêpus, peau foncée et nez large, ancêtres des races noires: les Sud-Hominiens.

 

– au Nord de cette même barrière et à l’Est de celle de l’Altaï, des individus à cheveux raides et épidermes jaunâtres, ancêtres des races mongoles et assimilées: les Est-Hominiens

 

– au Nord de la barrière mais cette fois à l’Ouest de l’Altaï, des hommes aux cheveux ondulés, à la peau claire et au nez étroit, les précurseurs des races blanches: les Ouest-Hominiens.

 

C’est l’essaimage de tous ces groupes dans les seules directions alors disponibles qui ont donné les races humaines que nous connaissons actuellement. Or, si les premières manifestations de l’art préhistorique datent de la fin du Paléolithique moyen, celui-ci ne prit une réelle ampleur qu’au début du Paléolithique supérieur (-30 000 à -12 000, date à laquelle les races étaient strictement dissociées: chacune a donc créé sa propre culture et évolué indépendamment des autres, fixant ainsi des différences non seulement physiologiques, mais aussi psychiques et culturelles. Cette séparation multimillénaire infirme totalement la thèse monogéniste (s’accordant avec le récit biblique de la Création) selon laquelle tous les types humains ont la même origine, et confirme au contraire que les races humaines actuelles descendent de plusieurs couples. Seul le polygénisme, système anthropologique soutenant que les différents types humains ont des origines différentes, est donc historiquement recevable.

Réfutation d’un important argument antiraciste

Les antiracistes prennent acte de la découverte scientifique des haplogroupes pour prétendre que les races humaines inexistent : des recherches effectuées sur les ADN mitochondriaux et sur l’évolution du chromosome Y ayant permis de retracer l’arbre généalogique de l’humanité en suivant tant le lignage maternel que paternel, il en résulta que la population masculine mondiale se divisait en 26 lignées (haplogroupes) héritières d’un ancêtre commun et la population féminine en 33, également héritières d’une ancêtre commune. Et dans ces haplogroupes respectifs on trouve, en effet, des personnes de toutes couleurs, taille et physionomie. « Voila donc la preuve » braient alors les antiracistes dans leur arrogante fatuité « que les races humaines n’existent pas« … or le classement par haplogroupes est d’une grande absurdité, et ce pour plusieurs raisons:

– le dauphin est un mammifère, biologiquement plus proche de nous que des poissons avec qui il partage pourtant son habitat et son allure générale. Une étude de son ADN montrerait donc qu’il partage avec nous un fort lointain ancêtre commun, et pourtant il ressemble plus à un piscidé, avec lequel il n’en a point,  qu’à un hominidé – tout comme deux humains d’un même haplogroupe peuvent paraître fort dissemblables, et deux personnes d’aspect très similaires appartenir à des haplogroupes bien distincts.  Mais en quoi cela infirme t-il le fait qu’il y a plusieurs races de dauphins, dont les caractéristiques se transmettent des ascendants aux descendants? En rien.

– il y a de par le monde des gauchers, des diabétiques, des hypocondriaques, etc… de toutes tailles, corpulences et couleurs. Certaines affections, mentales ou physiologiques, sont même héréditaires, et les mêmes traitements médicaux s’avèrent efficaces sur chaque patient sans distinction de race ou d’ethnie. A t-on jamais pour cela classé l’humanité par gauchers, dépressifs ou hyperactifs? Non. Et pourquoi? Parce que les civilisations ont été crée par des races biologiques ou historiques,  et non par des collectivités de daltoniens, d’atrabilaires, de sourds-muets ou… de gens partageant le même haplogroupe! – et enfin, si vraiment il n’y avait pas de races, statistiquement un couple de personne de même race ne devrait mettre au monde un bébé de la sienne qu’une fois sur trois environ… or depuis que l’humanité existe, à une écrasante majorité des Noirs font de petits Noirs, les Asiatiques de petits Asiatiques et les Blancs de petits Blancs!

Répartition des races-types de par le vaste monde
La biotypologie est une science cherchant à définir la personnalité humaine par l’ensemble de ses aspects: morphologique, physiologique et psychique. L’indice céphalique est le rapport entre la largeur maximale et la longueur maximale du crâne humain mesurées dans le plan horizontal: largeurx100 / longueur.
* IC < 75 : dolichocéphale
* 75 < IC < 80 : mésocéphale ou mésaticéphale
* IC > 80 : brachycéphale
Races-types de la grand’race jaune
La grand’race “jaune” occupe l’Asie Orientale et toute l’Amérique ainsi que de nombreux archipels du Pacifique. Elle se subdivise en huit races-types:
– la race nord-mongole : Bouriates, Yakoutes, Toungouses, Samoyèdes, Kalmouks – taille assez petite, crâne brachycéphale ( indice céphalique 85/87 )
– la race centro-mongole : Coréens, Tibétains, Birmans et une grande partie des Chinois – un peu plus grande que la précédente, avec crâne mésocéphale ( indice céphalique 78 )
– la race sud-mongole : Chine méridionale, Japon, Tibet et Indochine – indice céphalique 80/84
– la race paléosibérienne ou ouralienne : Europe Orientale aux Sibéries Orientales et Occidentales – petite, crâne mésocéphale, caractères xanthodermes moins marqués que les trois précédentes.
– la race eskimo : Amérique Arctique , Alaska ,Groenland – crâne dolicho- ou mésocéphale , mâchoires fortes, très petites extrémités , taille faible.
– la race amérindienne : Indiens d’Amérique de la Terre de Feu au Canada – pilosité réduite, cheveux épais, divisée en six sous-races :
 * nord-atlantique ( indice céphalique 78/80 ) Sioux Iroquois, Mohicans, Natchez
 * nord-pacifique ( indice céphalique 84/87 ) Tlinkit, Shus-wap, Chinook des Montagnes Rocheuses
 * sud-atlantique ( indice céphalique 80/82 ) Indiens d’Amazonie
 * sud-pacifique ( indice céphalique 82/88 ) du Mexique à la Patagonie, descendants des Aztèques, des Mayas et des Quichuas
  * pampéenne ( indice céphalique 85 ) Patagons
 * fuégienne ou paléo-amérindienne ( indice céphalique 76/77 ) front bas et léger prognathisme.
– la race indonésienne : Indochine et Indonésie – petite taille, mésocéphale, cheveux ondulés, yeux peu bridés et nez aplati
– la race polynésienne : Îles du Pacifique, de Hawaï à la Nouvelle-Zélande et l’Île de Pâques en passant par Tahiti – grande taille, peau brunâtre, visage ovale, crâne brachycéphale ( indice céphalique 83/84 sauf à l’Île de Pâques où il est de 74 )
Races-types de la grand’race noire
La grand’race noire est principalement divisée en sept races-types, dont quatre en Afrique:
– la mélano-africaine ( Afrique tropicale) grande, épaules larges, bassin étroit, nez épaté : Bantous, Cafres, Zoulous
– l’éthiopienne ( race stabilisée après un très ancien métissage entre Noirs et Méditérrannéens ) absence de prognathisme, nez droit, cheveux frisés ou ondulés, peau brune : Abyssins, Somalis, Masaïs, Peuls.
– la négrille ( pygmées) membres inférieurs courts, pilosité assez forte, mésocéphale ( indice céphalique 78/79 ) Cameroun, Gabon, Congo
– la khoisan ( Afrique méridionale ) Boschimans, Hottentots : faible taille, crâne petit, femmes stéatopyges ( = gros cul proéminent )
– la mélano-indoue ( Inde méridionale, Ceylan ) cheveux bouclés, prognathisme très réduit, taille faible
– la négrito : Pygmées asiatiques Philippines , Malaisie, Îles Andaman , brachycéphale ( IC 79-83 ) , le membre inférieur n’est pas court comme celui des négrilles, le pied est tourné vers l’intérieur
– la mélanésienne : Noirs d’Océanie, comprenant les Canaques de Nouvelle-Calédonie, les Papous de Nouvelle-Guinée, les habitants des îles Fidji : cheveux très abondants, arcades souriclières très proéminentes, crâne très allongé, front fuyant.
Races-types de la grand’race blanche :
Aïnou: îles Hokkaidô ( nord du Japon) et Sakkaline (au-dessus, russe) petite taille, trapue, mésocéphale, descendants d’une population blanche ayant jadis peuplée la Sibérie.
Alpine : Corps trapu , cheveux brun, nez court, brachycéphale – Irlande -> Bretagne -> Massif Central français -> Ukraine
Anatolienne : Turquie, Arménie, Kurdistan, Liban, Syrie – brachycéphale , nez très long à racine remontant jusqu’au front, grandes oreilles – Kurdes et Juifs “askenaze”
Dinarique : Brachycéphale, occiput plat , forte pilosité – de la Savoie et du Tyrol à l’Albanie et jusqu’en Arménie.
Est-baltique : Brachycépahle, peau très claire, pommettes proéminentes – Russie d’Europe, Pologne, Lituanie, Lettonie, Estonie, Finlande,
Indo-afghane : de l’Iran au Pendjab, peau plutôt claire, taille haute, cheveux ondulés ( Afghanistan, Pakistan ) les Tziganes en sont une descendance émigrée en Europe
Lapone : Corps trapu , cheveux lisses, face plate, brachycéphale – nord de la Scandinavie
Nordique : Grande taille, cheveux clairs, yeux bleus ou gris, dolicocéphale – nord de l’Europe, de la Flandre à la Scandinavie, Grande-Bretagne.
Méditerranéenne : peau assez pigmentée, cheveux noirs et ondulés, nez droit saillant, dolichocéphale
Sud-orientale : peau mate, Sémites = Arabes du Proche-Orient et Juifs “sépharades”
Touranienne : réparti de la mer Caspienne à l’ Altaï ( Turkmènes, Kirghiz, Usbek et Tadjik) Kazakhstan, Turkménistan, Ouzbékistan
Conclusion
 De par sa localisation, la race méditerranéenne a été amenée à souvent se métisser, qui avec les populations noires d’Afrique, qui avec l’envahisseur oriental … souci que n’a pas eu la race nordique, isolée pendant les millénaires de sa formation ! Pour comprendre pourquoi, un peu d’histoire … ou, plutôt , de préhistoire : il y a 40.000 ans, deux races d’Homo sapiens peuplaient l’Europe habitable et l’Afrique du Nord : l’homme de Laugerie-Chancelade et l’homme de Cro-Magnon _ respectivement Homo priscus et Homo spelaeus d’après Vacher de Lapouge (http://www.contreculture.org/AT_VacherdeLapouge.html)  . Ils étaient tous deux dolicocéphales , clairs de peau avec les yeux et le poil noir, mais Cro-Magnon est plus grand et élancé, moins massif que Laugerie-Chancelade . Etroitement apparentées, ces deux races vont être séparées après -18.000 , lorsque s’ouvre, en Amérique , le détroit de Floride : le Gulf Stream, qui allait buter sur les côtes de l’actuel Sahara et dont les vapeurs tièdes s’y déversaient pour y entretenir une luxuriante végétation et des fleuves abondants , s’en va désormais vers le nord de l’Europe. Un dégel s’ensuit, une partie de la faune d’alors — mammouths , rhinocéros laineux, félins à dents de sabre — s’éteint, mais les rennes, gibier principal de ces hommes , remontent vers le nord .
Homo priscus va rester sur place, en Europe comme en Afrique du Nord, et pour s’adapter à ces nouvelles conditions de vie va devenir petit à petit l’Homo méditerranensis , le petit dolicocéphale gracile et brun qui peuplera la péninsule ibérique, les Baléares , la moitié sud de l’Italie , la Sardaigne, la Corse … la race méditerranéenne .
Mais Homo spelaeus va suivre les rennes et remonter vers le septentrion ; or en ce temps-là les côtes y sont bien différentes de maintenant : l’énorme calotte polaire qui avance sur l’Amérique et la Sibérie a soustrait une telle masse d’eau aux océans que le niveau d’eau planétaire a baissé de plusieurs dizaines de mètres . Il s’en ensuit que , là où se trouve actuellement la glaciale mer du Nord, se trouve une immense plaine alluviale marécageuse , directement exposée au Gulf Stream et largement ouverte au vent du nord ; il n’y gèle ni neige donc jamais, mais n’y fait jamais chaud non plus ; le ciel y est perpétuellement couvert , et le sol constamment humide est couvert de vastes prairies où paissent de nombreux herbivores, tandis que le gibier d’eau prolifère dans les marais . L’homme de Cro-magnon va donc s’y installer . Du fait des conditions climatiques, au cours des millénaires sa peau va se dépigmenter , ses yeux claircir, et son caractère adopter la froide énergie qui caractérise la race nordique . Ce n’est que vers -4.500 que, la fonte des glaciers relevant le niveau des eaux, il commencera ses migrations vers la vallée de l’Indus pour y fonder les prestigieuses civilisations que l’on sait .
De tout cela il ressort qu’en dépit de leurs différences phénotypiques actuelles, race nordique et race méditerranéenne sont étroitement apparentées , et qu’un individu de la seconde n’ayant pas été déchu par un métissage inapproprié peut faire un Aryen tout aussi valable qu’un représentant de la première , chose amplement prouvé par le plus célèbre d’entre eux, le docteur Josef Goebbels :
   Ci-dessous, cordiale visite du bon docteur , ministre de la propagande du Reich, à Fernandel, Elvire Popesco et Jules Berry en tournage , à Berlin, pour la coproduction franco-allemande « L’héritier des Mondesir », du réalisateur belge Albert Valentin :
²  Comme toute classification, celle-ci part d’un critère donné – ici, la couleur de peau – puis s’enrichit de toutes les autres différences. On peut préférer d’autres critères, ainsi le bon professeur Henri Victor Vallois (1889-1981), paléontologue français réputé, opta pour une typologie anthropologique historique et compta donc quatre grand’races, la première descendant du pitécanthrope et les trois autres de divers groupes de sinanthropes :Henri Victor Vallois [1889-1981]

147 réflexions sur “Les races humaines

  1. Bezzaouya Amir dit :

    Bonsoir site très intéressant et instructif un petit trésor de savoir =) , mais j’aimerais savoir.. ou puis je me situer moi qui suit métissé de père moitié anglais et moitié pakistanais et de mère moitié française et moitié algérienne? Sachant que j’ai la peau claire mais légèrement mate au sous teint jaunâtre , cheveux et yeux très noire assez peu ondulé et je suis très grand de taille et très mince en même temps.
    Difficile de se situé avec tout sa =/
    merci d’avance ^^

    • Irréfutablement es-tu de ces personnes qui, à force d’appartenir à plusieurs races, n’appartiennent plus à aucune. Tu es un déshérité zoologique, mon pauvre!

      • Bezzaouya Amir dit :

        je ne suis pas le seul, le métissage se propage dans le monde et donc il n’y aura bientôt plus aucune race pure. Celui qui a une descendance est celui qui reste a la fin donc celui qui gagne ;) .. le métisser !
        En ce qui me concerne toute mes origine viennent de la race dit « Blanche » (Anglais, Français, Algérien, Pakistanais) donc en quoi j’appartient a plusieurs races? un déshéritage zoologique alors que j’appartient seulement a une des trois grandes race ?
        A l’avenir j’aimerais la réponse d’une personne ayant beaucoup plus de connaissance sur le sujet que « Sororité Aryenne » svp =)

      • A l’avenir j’aimerais la réponse d’une personne ayant beaucoup plus de connaissance sur le sujet que « Sororité Aryenne » svp =)

        Que viens-tu donc la chercher ici, dans ce cas, hybride absurde?

      • Bezzaouya Amir dit :

        Se que je vient chercher ? La réponse a mes question, celle que j’ai écrit précédemment par exemple =). Ensuite je penser trouver a travers ce blog et cet courageuse personne devant sont écran le respect de toute les races snif.
        La haine vous aveugle pour preuve vous n’avez même pas réussi a débattre contre moi ,je vous est contredit car vous aviez tort dans votre raisonnement et a manque d’argument vous n’avez réussi qu’a me répondre par des insultes.. qui est le plus absurde maintenant ;) ?

      • DaVinci dit :

        Celui qui a une descendance est celui qui reste a la fin donc celui qui gagne ;) .. le métisser !

        L’orthographe aussi est métissée…mais passons !

        « Celui qui gagne », gagne quoi exactement ? La guerre ? Si c’est bien d’une guerre qu’il s’agit, c’est une guerre contre les races européennes. Dans ce cas, quel est le statut des femmes blanches qui trahissent leur race ? Des collabos ? Des victimes de la propagande ou du masochisme ? Ce n’est pas moi qui ai dit « gagner », hein, c’est bien clair – les mots ont un sens, et des conséquences. Les mères des métissés, dans ce cas, sont des vaincues, et les pères des vainqueurs. Qui transmettent leur (insupportable) gloriole à leurs descendants mâles.

      • C’est une victoire à la Pyrrhus, comparable à celle du virus qui finit par faire mourir le corps qui l’abritait.

      • Bezzaouya Amir dit :

        Oulaaa.. Oui j’ai dit gagner et alors?
        Le métissé gagne donc celui qui est « mélanger » non? De plusieurs races bien évidement , le métissage fait parti de notre évolution pour moi c’est une TRES bonne chose car bien que cela peut en deplaire a certain TOUTE les races se valent et mérite le respect ! Et surtout elles se complète , il y en a qui sont fait pour vivre dans les pays chaud d’autre le froid bref je ne vais pas vous expliquer pourquoi vous devait déja être au courant n’est-ce pas? Celui qui est métissé de parent génétiquement programmé pour un certain climat (comme tout le monde) pourras se permettre de « s’acclimaté » beaucoup plus que certain. C’est a dire qu’il peut bronzer pour se protéger des rayons solaires et aussi de « blanchir » en hiver par exemple, pour affaiblir sa barrière pigmentaire se qui lui permettra d’absorber le nécessaire en vitamine D (vit essentiel pour nous humain) que procure les rayons solaires. Ce n’est q’un exemples parmi tant d’autre qui prouve qu’on se complète !
        gagner la guerre?! Ai-je parler de guerre ou de quoi que se soit que vous venez de citer? Non ! Gagner c’est obtenir le droit de transmettre ces gênes point. Voila se que « gagner » veut dire dans la nature, pour un être vivant (un animale par ex) « gagner » c’est pas de tuer des proies , se battre ect c’est transmettre ses bagages génétiques (pour que sont espèce puissent survivre) si il peut le faire avec ou sans se battre (vs rivale) il gagne même si il n’a pas du se battre ou du tuer car cela n ‘est PAS le but a atteindre pour lui sa mission est fécond point.
        Bien sûr de nos jour la lois « du plus fort » ne s’applique plus de la même manière que autrefois car maintenant il y a de nouveau élément a prendre en compte pour choisir sont ou sa partenaire c’est l’argent et bien d’autre encore ,se qui bien sur avant n’exister même pas. L’univers et si complexe et bien « fait » que tout le monde a sa place ! Car si tu es en vie en se moment même c’est que tu a se qu’il faut pour survivre dans notre monde et a notre époque fin.

      • DaVinci dit :

        Bon, je vais faire vite.
        D’abord j’ai souligné « gagner » pour m’amuser – parce que c’est évidemment une contradiction chez toi, parce que ça se réfère à la théorie de l’évolution, dont tout le monde a adopté les principes sans la connaitre, et je vais être très précis là-dessus tout comme Darwin l’était.

        D’abord l’idée selon laquelle avoir des gênes « mélangés » donne une meilleure adaptabilité est totalement fausse, et bien caractéristique de la bouillie mentale servie par la propagande; Une caractéristique dépend d’un gène (en gros) et on ne peut en avoir deux à la fois. Si on a la peau blanche on est adapté aux pays froids, et pas aux chauds, métissé ou pas. Fromage et dessert, ça n’existe que dans la pub.

        Ensuite la question de la séparation et de la concurrence des races est centrale dans la théorie de l’évolution. Il n’y a d’évolution que parce des races se séparent, se différencient, et certaines évoluent plus vite que d’autres qui stagnent, c’est ce qu’on appelle la théorie de l’évolution, point. Le titre de l’oeuvre phare, et incontestable, de Darwin, est : L’origine des espèces : Au moyen de la sélection naturelle ou la préservation des races favorisées dans la lutte pour la vie. C’est on ne peut plus clair. Ce système évolutif fonctionne depuis des centaines de millions d’années, et ce ne sont pas les idées idiotes de certains humains qui vont le changer, pas plus que les citrouilles se transforment en carosses. Le métissage est dysgénique, ou contre-évolutif, un facteur de stagnation ou d’entropie, comme toute réduction de différences. Si vous voulez une autre interprétation du monde, référez vous à la Bible, au Coran, à diverses idéologies égalitaristes et droitdel’hommistes, mais n’utilisez pas le vocabulaire de Darwin – le métissage ne « gagne » rien, en aucun cas, c’est une perte du point de vue de l’évolution de notre espèce. Ca devient de toutes façons évident dans les pays soumis au métissage qui voient leurs performances s’effondrer. L’effet de leadership des races les plus évoluées s’effondre lui aussi (sauf chez les asiatiques qui refusent de se métisser) et toute l’espèce y perd.

    • TOURNAIRE dit :

      Une femme, Bezzaouya Amir, ne transmet son patrimoine génétique qu’à sa fille, et un homme qu’à son fils, donc pour savoir ou vous situer sur l’arbre du génome humain, c’est par votre mère, et la mère de votre mère, etc…. Pour plus de détails vous pouvez en apprendre un peu plus sur Eupédia haplogroups et http://www.eupedia.com/forum/forums/216-DNA-testing-companies, pour des prélèvements payants pour savoir au sujet de ses ancêtres.

      Bonne aventure.

      • Bezzaouya Amir dit :

        Tournaire je vous remercie =)

      • DaVinci dit :

        Je me demande où vous êtes allé chercher des idioties pareilles !

      • TOURNAIRE dit :

        Quelles idioties ? Que de toutes les manières vous êtes une continuité…


      • Où, pourtant, personne ne l’avait forcé à venir!

      • DaVinci dit :

        Comme j’étais étonné par vos propos j’ai regardé le site Family Tree DNA. Ils font effectivement des recherches de lignage à partir de l’ADN mitochondrial maternel (qui n’est pas à proprement parler de l’ADN humain, qui n’intervient en rien dans le phénotype en tous cas) et à partir du chromosome Y (mâle). Mais dans le cas de l’ADN mitochondrial ça ne dit absolument rien des gènes (des allèles pour êtres + précis), et dans le cas du chromosome Y ça ne porte que sur une toute petite partie; Les apports paternel et maternel sont mélangés moitié moitié dans la fécondation, et si les deux parents sont de races très différentes le résultat est plus proche d’une cacophonie que d’une symphonie (avec un mélange d’adaptations contradictoires).

      • Bezzaouya Amir dit :

        Et, pourtant personne ne vous a forcé à m’insulter sororité aryenne.
        Cela dit il n’y a rien de grave car vos commentaires ainsi que votre « travail » n’est pas à prendre aux sérieux, parce-qu’après vérification il y a pas mal d’erreur additionner d’exemples très mal choisis dans votre article.
        Au plaisir de ne plus vous écrire.

    • Olivier TOURNAIRE dit :

      Pour un exemple concret, dans l’hypothèse que vous ayez un garçon (supposant que vous êtes un homme) et en ayant des photos de votre père vers l’âge de 3 4 ans, vous pourriez voir à quel point vers le même âge votre enfant ressemble à votre père, idem pour une mère avec sa fille et sa mère….
      Eupédia « Mitochondrial DNA (mtDNA) is inherited only through one’s mother. As it does not recombine like chromosomes, it can be used in population genetics to trace back ancestry on the matrilineal side and to divide populations into haplogroups. The same can be done on the patrilineal side using the Y-chromosome (Y-DNA), which is inherited exclusively from father to son and does not recombine with the X chromosome. Only a few mutations distinguish the Y chromosome of a man and his father. These mutations are cumulative from generation to generation, so it is easy to trace the family tree of humanity by analyzing these mutations (SNPs) on the Y chromosome and mtDNA. « 

      • DaVinci dit :

        Décidément… la science mal comprise et mal digérée est bien pire que le simple bon sens. Pour éviter de vous ridiculiser si vous vous adressez à des généticiens, vous devez comprendre ce qu’est un marqueur. Un marqueur est en gros l’équivalent d’un mouchard qu’on va installer par exemple sur une voiture. Le marqueur va tracer tous les déplacements de la voiture, il ne dit absolument rien sur ce qu’est la voiture elle-même. L’ADN mitochondrial ou mtDNA maternel est le plus connu des marqueurs, le chromosome Y le second. Ils ne disent rien des caractéristiques des « tracés », qui peuvent éventuellement beaucoup varier d’une génération à la suivante, au gré des accouplements. Pour connaitre les groupes auxquels appartiennent les individus, et donc leurs caractéristiques, on a recours à l’étude de l’ensemble du génome, ou au moins une bonne partie, et on fait un calcul beaucoup plus complexe par « clusters », qui repère les caractères fondamentaux communs des divers groupes; cette analyse n’a que peu de rapports avec le système des marqueurs simples qui ne tracent qu’un parcours. Vous remarquerez que le site Family Tree DNA propose une analyse « familiale » qui, elle, repère dans sa base ceux qui vous sont génétiquement proches et donc vous ressemblent, ce sur quoi l’analyse par marqueurs ne dit rien.

      • DaVinci dit :

        De plus, la base la plus basique de la génétique, depuis Mendel et ses petits pois, c’est que toute conception d’un être sexué, végétal,animal, humain, se fait par recombinaison des apports mâle et femelle à parts égales. On peut donc calculer facilement la part théorique de l’apport de la lignée paternelle en ligne directe (le chromosome Y) et de la lignée maternelle en ligne directe (le DNA mitochondrial). Au bout de 8 générations, il est de 1/256ème, au bout de 16, de 1/64.000 environ, ensuite au-delà on passe aux millions, milliards, etc. Heureusement jusqu’à une époque récente les gens s’accouplaient avec des proches, donc les partenaires avaient toutes les chances de partager en grande partie les mêmes gènes, mais ce n’est pas valable en cas d’accidents, de viols, de migrations, d’envahissements, qui peuvent être relativement nombreux quand on considère l’échelle de temps des rares mutations du chromosome Y ou du mtDNA : des milliers, dizaines de milliers de générations (à vue de nez, on n’a aucun moyen de calcul fiable). Et bien sûr, dans les cas de mélanges et métissages, on peut ne presque rien retrouver chez les rejetons des fameuses lignes directes paternelle et maternelle, diluées dans la masse.

      • Olivier TOURNAIRE dit :

        Je ne sais pourquoi vous ne voulez pas reconnaître le fait de calculer des séquences génétiques avec les moyens d’aujourd’hui. Ce ne sont que des marqueurs de protéines issus des glandes endocrines, et il est même possible de distinguer entre gens d’un même clade, comme par exemple entre un européen E1b1 et un sémite E1b1 du Maghreb, tous deux étant du groupe sémitique (Exemple Hitler Mandela Napoléon Einstein frères Wright) comme il était possible il y a un peu plus de 50 ans de le faire par les protéines pour savoir si vous étiez un « vrai blanc » celte R1b1a2 ou bien un « blanc européen » aryen I….
        Aujourd’hui l’impossibilité numérique est levé en partie….. mais je rappelle que c’est l’arbre du génome humain qui compte et son évolution il n’y a pas de retour en arrière, mais une création de nouveau clade, le dernier étant le T (voir Eupédia )… Quand à aller plus loin dans le temps cela se fait avec les découvertes archéologiques (Time Line sur Eupédia) où la lignée féminine est bien plus ancienne que l’homme moderne (70000 ans). Qu’y avait-il avant ? Que s’est-il passé ? L’on ne peut tout connaître de son ancestralité aujourd’hui par l’analyse adn, mais cela viendra ou pas….

  2. Azwaw dit :

    -La société kabyle representait ’’le socialisme de ses rêves ’’. Karl Marx 1818 /1883

    -La race kabyle que je viens de visiter, plutôt en voyageur qu’en ennemi, est belle. Les hommes sont tous d’un tempérament sec et maigre, d’une taille plus élevée que la moyenne, et généralement bien faits. Leur figure est expressive; leur regard vif et pénétrant […]. Les vieux marabouts ont des figures graves et vénérables; malgré soi, on est porté à les respecter. Les chefs, surtout les jeunes, ont les traits fins et distingués; leur visage est souvent d’une pâleur aristocratique.Général Jean Cler 1940/2008

    -Chez les Berbères, en particulier chez les Kabyles du Rif au Maroc puis dans la Djurdjura, à Enfida, et avant tout parmi les tribus des Chavias dans le massif des Aurès, on constate un apport de la race nordique, ou bien plutôt nordique et falique, que l’on peut attribuer à des invasions préhistoriques. Dans cette région, les blonds représentent, semble-t-il, un cinquième à un tiers de la population. Hans Günther théoricien de l’eugénisme nazi 1891-1968

    -Les Berbères, dont une partie conservent encore la peau claire et souvent même les yeux bleus, ne remontent pas aux raids ultérieurs des Vandales, mais bien à la très ancienne vague atlanto nordique. De nombreux chasseurs Kabyles, par exemple, sont aujourd’hui encore irréfutablement d’origine nordique. Ainsi, dix pour cent de la population dans les environs de Constantine, et encore davantage dans le Djebel Scheschor, sont des Berbères blonds. Alfred Rosenberg

    -Ramsès était leucoderme (à peau blanche), de type méditerranéen proche de celui des Berbères africains. Christiane Desroches Noblecourt

    -L’Europe a toujours énormément emprunté (et prêté) à ses voisins. Pour ce qui concerne l’apport des populations habitant les rives du sud de la Méditerranée, on peut à peine parler d’extériorité. Les terres d’Afrique du Nord font partie de l’Empire romain, et les Berbères qui les habitent fournissent à ce dernier des empereurs comme, plus tard, des Pères de l’Eglise. Dans l’Espagne occupée par les Maures s’épanouit une civilisation musulmane tolérante, par l’intermédiaire de laquelle passe aux autres Européens une bonne partie de l’héritage grec classique.Tzvetan Todorov

    -La génétique montre que l’ancienne Égypte était en partie, et même largement Berbère. Bernard Lugan

    -Annibal dut à ses Numides ses principales victoires. Scipion, ayant conquis l’Espagne et fait alliance avec Masinissa, ôta aux Carthaginois cette supériorité. Ce fut la cavalerie numide qui gagna la bataille de Zama, et finit la guerre. Montesquieu

    -La pénétration de la civilisation romaine dans l’élite de la population africaine a permis à des Africains, Berbères de race, d’accéder aux postes les plus en vue de la société impériale. Il est bien remarquable que dans la littérature latine du second siècle, deux Africains soient au premier rang : Fronton de Cirta et Apulée de Madaure. Eugène Albertini

    -C’est avec les montagnards frustes d’Afrique du Nord, les Berbères, que l’Islam a conquis l’Espagne, puis construit l’Egypte Fatimide. Fernand Braudel

    -Ces hommes { Maures d’Algérie}, que nous méprisons trop, sont les fils de ceux qui couvrirent l’Espagne de monuments qu’elle n’est plus en état d’entretenir, qui allumèrent le flambeau des sciences sur l’Europe barbare, qui nous révélèrent, avant Constantinople et Rome, les écrits des Grecs et des Latins, et nous donnèrent les premières notions de chimie, de médecine et d’astronomie. Jean-Jacques Baude

    -La merveilleuse civilisation maure d’Espagne, au fond plus proche de nous, parlant plus à nos sens et à notre goût que Rome et la Grèce…une civilisation en comparaison de laquelle meme notre XIX siècle semblerait pauvre et retardataire!. Friedrich Nietzsche

    Je Conclurais avec ces mots -L’Afrique française sort de la barbarie […]; nous rendons aux Maures d’Afrique ce qu’ils nous avaient donné : la civilisation. Jacques Boucher de Perthes

    • Lis donc https://aryansisterhood.wordpress.com/2012/12/09/origine-aryenne-des-civilisations-neolithiques/ avant de t’énerver tout seul!

      Les Berbères donnèrent à Rome une dynastie d’empereurs (les Sévères), un pape (Victor Ier) et des théologiens chrétiens (St Augustin, Lactance, Tertullien) mais ne furent jamais qu’un épisode parmi d’autres dans l’histoire de la race blanche.

      • Azwaw dit :

        brève ou pas on s’en fou sans Abbas Ibn Firnas (Armen Firman) vous n’auriez pas d’avion aujourd’hui et en plus y a pas que ça ! j’ai parler d »autre chose !!!!! et Yan c’est le Kabyle qui voulais être analysé par vous et laisse mon deuxiemme commentaire affiche le con qui voulait être reconnue par vous -_- les amazighs blonds n’ont rien a attendre de vous ni reconnaissance ni mérite notre peau ne deviendra jamais brune même si vous le voulez (AAB) Africains Amazighs et Blonds Rien à avoir avec votre europe redescend sur terre babouin il n y pas que les européens qui sont blonds et qui ont marqué l’histoire

      • al-Umawi dit :

        Je suis du type arabid-orientalide http://www.humanphenotypes.com/Arabid.html

        Septime severe était libyco-puique (punique est le mot latin pour dire phénicien) de race orientalid mixé de libyde bien différante du type berberide.

        le type le plus proche de Septim severe http://www.humanphenotypes.com/Libyid.html

        le type orientalide http://www.humanphenotypes.com/basic/Orientalid.html

        le type berberide (cro magnon bien marqué) http://www.humanphenotypes.com/Berberid.html

        Ibn Rushd était andalous ( celte-ibère et goth) type probable http://www.humanphenotypes.com/GracileMediterranid.html

        Ibn Khaldun était arabe de la tribu de Kinda tribu issue du hadramawt installé en espagne le type arabid http://www.humanphenotypes.com/Arabid.html

        Les kutama faisait sa aussi : « Les traditions homosexuelle et de prostitution pédophile des berbères Kutama d’ifriqiya ainsi que le chiffre de cette population au temps du géographe arabo-andalous al-Idrissi (1100-1165) dans la description de l’Afrique et de L’Espagne :

        « Cette tribu est renommée par sa générosité et par l’accueil qu’elle fait aux étrangers. Ce sont certainement les gens du monde les plus hospitaliers car ils n’ont pas honte de prostituer leurs enfants mâles aux hôtes qui viennent les visiter et loin de rougir de cette coutume ils croiraient manquer à leur devoir s’ils négligeaient de s’y conformer, divers princes ont cherché à les y faire renoncer même par des punitions très sévères mais toutes les tentatives qu on a pu faire ont été vaines. A l’époque où nous écrivons il ne reste plus de la tribu de Kitâma jadis très nombreuse qu’environ quatre mille individus. »

        Ce faible chiffres s’explique par le fait que les Kutama ont migrer ver l’Egypte lors de la fondation de l’état ismaélien Fatimide et les autres étant mort de la syphilis et de la peste

      • TOURNAIRE dit :

        Ramsès est génétiquement plus proche des irlandais si ce n’est un « irlandais » lui-même.

      • al-Umawi dit :

        Non Ramses était de ce type: http://www.humanphenotypes.com/Canarid.html

        Le type du phénicien St Augustin http://www.humanphenotypes.com/TransMediterranid.html

        « Widespread Mediterranid subtype with many morphological features intermediate between Eurafricanid and Gracile Mediterranid. Possibly a gracilized Eurafricanid that spread west through ancient migrations that lasted up to antiquity (e.g. Phoenicians). Today common in North Africa from Morocco to Egypt with high concentrations in Tunisia and Algeria. Also in Western Arabia and Southern Iberia, sometimes Sicily, Sardinia, Canary Islands and other parts of Southern Europe. »

        ps; St Augustin était phénicien (punique en latin) il le dit lui meme , « St Augustin écrivait, au Ve siècle ap. J.-C.: « Interrogés, les paysans d’ici répondaient qu’ils étaient phéniciens, originaires du pays de Canaan » (Expositio ad Rom., 13), ce qui signifie qu’à la fin de l’Empire romain, les paysans de la zone d’Hippo Regius (Madina Saybouz des Arabes ou la moderne Annaba) se déclaraient descendants des Cananéens (les Phéniciens) et s’exprimaient encore dans la langue de Carthage.

  3. Azwaw dit :

    Yan des formes de démocratie rurale avaient été mises en relief par Kovaleski de merde D’ailleurs, il publie ensuite Lettres d’Alger et de la Côte d’Azur, texte dans lequel il utilise l’organisation villageoise kabyle pour illustrer le socialisme idéal que ces lâches Cuckold te dise d’où tu viens ces enfants illégitimes !!! les vikings n’acceptaient pas les homosexuels mais aujourd’hui la Hollande est le centre de la gay pride ! les celtes Amazigh Blond Africain ça c’est ton identité Yann on a existé avant ces efféminé et sodomites pro-romano-grec s’entendaient avec les amazighs, mais les français aujourd’hui veulent effacer la vrais histoire des amazighs qui ont beaucoup contribué au monde oui je précise bien ( En 1882, Marx voyage en Kabylie, actuelle Algérie ils ont appris au femmes grecs à s’habillé) et la France s’unis et se bâtardise avec feuj et est aussi le centre de la franc-maçonnerie.
    De tout temps on s’est démarqué par nos hommes alors, on est blond c’est un caractère physique SEPTIEM SEVER//SHESHONQ1//JUGURTHA//AKSEL//AVEROES//IBN KHALDUN//KOUTAMA//ZIDANE on va de l’avant c’est un caractère moral. on a fondé et diversifier des société et influencer les autres.

    • Yoshom dit :

      Septime sévère n’était pas berbere sale complexé, ni averroes, ni ibn khaldoun, et les berberes ne sont pas blond sale complexé



    • al-Taqhafi dit :

      « au femmes grecs » au féminin ont dit « grecques » aussi : « ces efféminé et sodomites pro-romano-grec  » Non mais sérieux de la part d’un des fils de Sodome et gomorrhe c’est fort quant-même !

      L’oasis berbère kutama de Siwa en Egypte est d’un intérêt particulier pour les anthropologues et les sociologues en raison de son acceptation historique de l’homosexualité masculine et même des rituels de mariage homosexuel- des traditions que les autorités égyptiennes ont cherché à réprimer, avec un succès croissant, depuis le début du XXe siècle. La pratique est probablement apparue dès l’Antiquité.

      L’égyptologue allemand Georg Steindorff qui a exploré l’Oasis en 1900 et a indiqué que les relations homosexuelles étaient fréquents et souvent étendu à une forme de mariage: « La fête d’épouser un garçon a été célébrée en grande pompe, et l’argent versé pour un garçon parfois s’élèvent à quinze livres, tandis que l’argent versé pour une femme était un peu plus d’une livre. »

      Mahmoud Abd Allah Mohamrnad, décrit les coutumes des berbères de Siwah pour le « Peabody Museum de Harvard « en 1917, bien que des hommes Siwan peuvent ce prendre jusqu’à quatre épouses comme les autres musulmans, » les traditions des Siwan permettent à un homme, de n’avoir qu’un garçon à qui il est lié par un strict code d’obligations »,(un « véritable mariage » monogame). En 1937, l’anthropologue Walter Cline a écrit la première ethnographie détaillée des Siwans dans lequel il a noté: « » Tous les hommes normaux et garçons siwan pratiquent la sodomie … entre eux les indigènes n’ont pas honte de cette infamie; ils en parlent aussi ouvertement qu’ils parlent de l’amour des femmes, et de beaucoup, sinon la plupart de leurs combats ou bagarres découlent de la concurrence homosexuels …. les hommes éminents prêtent leurs fils à l’autre. Tous Siwans connaissent les accouplements qui ont eu lieu parmi leurs cheikhs et les fils de leurs cheikhs …. La plupart des garçons sont utilisés pour la sodomie entre douze et dix-huit ans « .

      Après une expédition à Siwah, le comte archéologue Byron de Prorok a rapporté en 1937 « un enthousiasme [qui] pourrait ne pas avoir été approché même dans la célèbre Sodome … L’homosexualité n’était pas seulement endémique, il faisait rage … Chaque danseur a eu son petit ami … [et] de chefs avaient harems à garçons. À la fin des années 1940 un marchand Siwan a déclaré à la visite du romancier britannique Robin Maugham que les femmes de Siwan sont négligés », mais que les hommes Siwan « sont près à tuer un ‘garçon mais jamais pour une femme », bien que, comme Maugham a noté, le mariage à un garçon était devenu illégal entre temps.

      L’archéologue égyptien Ahmed Fakhry, qui a étudié Siwa depuis trois décennies, à observé en 1973 que « Bien que les Siwans vivaient encore dans leur ville fortifiée, aucun de ces célibataires a été admis de passer la nuit dans la ville et ont dû dormir en-dehors des portes … Dans de telles circonstances, il n’est pas surprenant que l’homosexualité était commun entre eux …. Jusqu’à l’année 1928, il n’était pas rare que certains types d’accord écrit , qui parfois appelé « contrat de mariage », été fait entre deux hommes; mais depuis la visite du roi Fouad dans cette oasis il a été complètement interdit … Toutefois, de tels accords ont continué, mais dans le secret, et sans écriture proprement dite, jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Maintenant, la pratique n’est pas suivie comme avant. »

      Malgré la multiplicité des sources de ces pratiques, les autorités égyptiennes et même les anciens des tribus Siwan ont tenté de réprimer se triste record historique et anthropologique. Lorsque le Siwih anthropologue Fathi Malim qui inclus une référence à ces déprédation de Siwah (en particulier un poème d’amour d’un homme à un jeune) dans son livre Oasis de Siwa (2001), le conseil tribal a exigé qu’il censure l’édition du livre et de retirer ceux qui fuebnt vendu avant censure, au risque d’être expulsé de la communauté. Fathi Malim a accepté à contrecoeur et physiquement supprimé les passages de la première édition de son livre, et les a exclues de la seconde. [8] Un livre récent Siwa Past and Present (2005) par A. Dumairy, le Directeur des Antiquité s de Siwa, omet discrètement de parler des célèbres pratiques historiques des habitants

      Les berbères kutama d’Algerie faisait sa déjà avant les Siwih « « Cette tribu est renommée par sa générosité et par l’accueil qu’elle fait aux étrangers. Ce sont certainement les gens du monde les plus hospitaliers car ils n’ont pas honte de prostituer leurs enfants mâles aux hôtes qui viennent les visiter et loin de rougir de cette coutume ils croiraient manquer à leur devoir s’ils négligeaient de s’y conformer, divers princes ont cherché à les y faire renoncer même par des punitions très sévères mais toutes les tentatives qu on a pu faire ont été vaines. A l’époque où nous écrivons il ne reste plus de la tribu de Kitâma jadis très nombreuse qu’environ quatre mille individus. »
      Ce faible chiffres s’explique par le fait que les Kutama ont migrer ver l’Egypte lors de la fondation de l’état ismaélien Fatimide et les autres étant mort de la syphilis et de la peste »

      Les berbères sont pas très fier de sa pas plus de cette histoire caché de tous : les païens berbères animaux berghwata du Maghreb al-Aqsa (Maroc) de l’an 744 à 1058 JC :

      La « civilisation » berbère : « « Quant aux coqs, attendu qu’ils indiquaient les heures de prière, il était défendu de les tuer et d’en manger sous peine de rendre la liberté à un esclave ; il leur prescrivait encore de lécher la salive, de leur gouverneur en guise de bénédiction ; et, en effet, lorsqu’il crachait dans la paume de leurs mains, ils léchaient religieusement ces crachats, ou ils les emportaient soigneusement à leurs malades pour assurer la guérison. »

      La « cynophagie »: Les mangeurs de chiens berbères Khawarij Ibadites, « Entre mythes et sacrifices. Le dossier inachevé de la cynophagie dans le monde berbère » :

      Extrait : « Au Maghreb, jusqu’à nos jours, la consommation de la viande de chien est associée à des populations, résiduelles, d’obédience musulmane ibadite (berbère sectaire) sans qu’il y ait association directe entre les deux faits. Il s’agit vraisemblablement de la perpétuation parmi ces populations de rituels pratiqués par les Berbères préislamiques, rituels que l’on retrouve, d’ailleurs en d’autres circonstances, associés par exemple à des rites de fertilité féminine. Le dossier de la cynophagie dans le monde berbère ancien (et actuel) a été ouvert par l’orientaliste polonais Lewicki (1967) qui souligne, par exemple, l’appellation Canarii donnée par les Romains aux populations du Sud du Maroc contemporain. Le dossier sera repris et enrichi de nouvelles observations empruntées à l’histoire du Sahara et l’on tentera d’éclairer la signification rituelle de la cynophagie berbère. À travers le quasi-mythe des mystérieux Bafours, anciens habitants du Sahara, c’est le jeu croisé des identités humaines et animales qui est l’objet de cette réflexion. »

      source http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=16083637

      “Karl Marx n’a jamais été en Kabylie”
      http://www.djazairess.com/fr/liberte/124288

      Yacono Xavier. Marxisme et Algérie. Textes de Marx [et] Engels présentés par René Gallissot avec la collab. de Gilbert Badia. In: Revue française d’histoire d’outre-mer, tome 64, n°237, 4e trimestre 1977. p. 547.

      url :
      /web/revues/home/prescript/article/outre_0300-9513_1977_num_64_237_2068_t1_0547_0000_

  4. TOURNAIRE Olivier dit :

    Bonjour j’ai lu votre article que j’ait trouvé très intéressant, mais un point celui des haplogroupes linéaires selon votre point de vue, ne me semble pas suffisant en explication. Je vous communique une carte restreinte de l’évolution d’un haplogroupe celui du R1

    Bien à vous et merci pour cet article

  5. Amazigh Warrior dit :

    Je suis personnellement méditérrannéen , ma mère est méditerrannéenne/sud-orientale et mon père est alpin. Sinon votre travail est superbe et n’hésitez pas à m’envoyer vos photos sexy par mail. Je vous aime !

  6. Fiston BIONGO dit :

    Je suis extremement console de savoir que je ne suis pas seul, d’autres pensent comme moi.J’ignore votre motivation mais je pense que je peux vous etre utile…il est de notre devoir d’aider l’humanite…

  7. Da Vinci dit :

    Merci pour ce long article bien documenté. On peut ajouter deux arguments décisifs – et courts.

    1 – les jolis tableaux « scientifiques » prétendant prouver la théorie du « Out of Africa » ne valent strictement rien, parce qu’ils sont fondés sur l’étude de l’ADN mitochondrial, càd l’ADN de nos mitochondries, des micro-cellules esclaves de nos cellules qui ont pour seule fonction de leur apporter de l’énergie. Ces mitochondries n’ont pas le moindre rapport avec l’évolution humaine et ses millions de bases d’ADN. La référence dans la génétique des populations est Cavalli-Sforza, L. L., P. Menozzi, A. Piazza. 1994. The History and Geography of Human Genes, gros travail fondé sur la méthode des clusters, qui (sans surprise) établit une première coupure (on pourrait dire un fossé) entre les Africains et les Eurasiens, puis une seconde moins importante entre Européens et Asiatiques, etc etc. On peut trouver une version abrégée de ce gros livre.

    2 – La question de l’évolution. Depuis Darwin, il n’est plus possible de parler de races sans parler d’évolution, l’un des fondements de sa pensée étant que tout le processus de l’évolution se fonde sur la séparation des races, certaines évoluant plus vite que d’autres, et, si elles sont suffisamment séparées, ce qui est évidemment essentiel, peuvent donner lieu à l’apparition au cours du temps d’espèces différentes. C’est ainsi et pas autrement que, partant du même groupe d’origine, certains sont devenus humains, d’autres chimpanzés. L’un des critères connus d’évolution d’un groupe est la durée de gestation. Parce que plus le groupe est évolué, plus le temps d’élaboration du produit, si je peux dire, est long. Son volume cranien augmente, etc. Fait bien connu, et que vous citez, les Africains ont un temps de gestation d’une semaine plus court que les Eurasiens. Vous pouvez vérifier, si vous êtes curieux, le temps de gestation de notre plus proche cousin le Chimpanzé.Toutes ces données sont du domaine public, et se trouvent sur le web.La comparaison des trois chiffres permet d’estimer une échelle d’évolution, assez grossière mais incontestable, à moins d’invoquer des « arguties théologiques ».

    En tous cas, la mixité raciale va gravement entraver le processus naturel de l’évolution, qui se fonde sur la séparation et la différenciation. C’est une certitude, pas une croyance. L’auto-destruction, par une espèce, de ses capacités d’évolution est une catastrophe de première grandeur, jamais vue depuis les milliards d’années que l’évolution existe, et sans doute plus grave à long terme que les autres « catastrophes écologiques » que l’on nous vend.

    La renaissance, c’est d’abord un combat contre l’ignorance et l’endoctrinement !

    • Tippo Tip dit :

      « Si l’on voulait à tout prix établir une limite bien tranchée, c’est entre les hommes les plus distingués et les sauvages les plus grossiers qu ‘il faudrait la tracer, en réunissant aux animaux les divers types humains inférieurs. A mes yeux, le Nègre est une espèce humaine inférieure ; je ne puis me décider à le regarder comme homme et comme frère ; car alors il faudrait aussi admettre le gorille dans la famille humaine » – Ernst Heinrich Philipp August Haeckel

  8. Merci pour cet article clair et remarquablement exposé. On attend toujours qu’Hollande abolisse le mot « race » du dictionnaire ça lui évitera de partir en chasse contre les « racistes ». Il lui restera juste la lie de l’humanité que sont les antisémites et là!…

    • Le fait est qu’en supprimant le mot « race » de l’article premier de la Constitution, la phrase « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion » devient « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine ou de religion » ce qui nous permet désormais de discriminer en toute légalité au nom de l’appartenance raciale, celle-ci n’étant plus mentionnée dans l’article susvisé.

      • Tippo Tip dit :

        « On ne peut se mettre dans l’idée que Dieu, qui est un être sage, ait mis une âme, surtout une âme bonne, dans un corps tout noir. (…) Il est impossible que nous supposions que ces gens-là soient des hommes, on commencerait à croire que nous ne sommes pas nous mêmes chrétiens » Montesquieu (1689-1755, L’esprit des Lois).

  9. Éktōr dit :

    Bonjour,

    J’ai lu votre article avec attention mais j’ai des questions sur ce sujet, je ne rejoins pas vos idées mais je trouve intéressant de débattre, qu’en pensez-vous ?

    Tout d’abord, comme on peut le voir sur ces images,



    l’espèce humaine est sortie d’Afrique il y’a entre 170-130 000 ans puis s’est dispersée à travers la terre du plus proche continent aux plus lointains. Ces résultats génétiques et ainsi l’appartenance aux premiers groupes sorties d’Afrique sont présent chez toutes les populations humaines et correspondent précisement et systématiquement aux années et aux lieux de dispertion par rapport aux genes étudiés contrairement aux autres genes très proches que l’on partage avec nos cousins primates dont le Chimpanzé et le Gorille par exemple. Comme vous le savez, avec 0.01% de gènes différents la peau ou les yeux différent chez les humains alors avec un ratio de 1 % de différence allant jusqu’à 6% avec nos cousins… on imagine bien que cette différence génétique est énorme et est donc incomparable.

    Toutefois, mes questions sont :

    Est-ce que les théoriciens de la race Aryenne réfutent ces données (si oui, malgré les fossiles et la génétique correspondant systématiquement aux lieus de découvertes et de données génétiques) en acceptant une théorie pluricentriste (chacun est né sur son continent est à évolué pour arriver à l’état actuel) ?
    Bien entendu, cette théorie élaborée en 1947 avant la découverte de la structure chimique de l’ADN est en contradiction totale avec les données actuelles que nous disposons et elle ne prennait pas en compte nos 99,9 % de gènes en commun (tous les africains se seraient métissés avec tous les humains déjà présents sur les autres continents sans expection et ils seraient ensuite reparti en Afrique dans le sens inverse pour concorder avec les dates progressistes des fossiles et des gènes, miracle !).

    Ou alors plus rationnellement, comme appertenant à une espece post-Néandertal (je propose cette espèce étant donné les 1 à 4% de genes communs avec Homo Sapiens) ayant subit des metissages aux fils des siècles avec cette espèce venue d’Afrique ?

    Merci !

    Éktōr.

    • je trouve intéressant de débattre, qu’en pensez-vous ?

      Rien n’est plus vrai.

      Il faut, avant tout, s’entendre sur ce que l’on nomme « homme » dans le sens d' »être de culture ». Il convient que l’hominidé ait atteint un certain niveau de conditions cérébrales et neuro-cognitives pour prétendre à ce titre. L’apparition de l’écriture est donc le repère idéal pour dater cette passation. Or l’écriture a été inventée en Europe au deuxième décamillénaire av J-C ( voir https://aryansisterhood.wordpress.com/2012/12/09/origine-aryenne-des-civilisations-neolithiques/ ) donc par une race blanche : de cela il ressort que quoi qui ait pu se mouvoir en Afrique en 80.000 av J-C ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Origine_africaine_de_l%27homme_moderne ) ça ne méritait pas encore l’appellation d' »homme »!

      La théorie « out of Africa » selon laquelle l’homme originel serait venu d’Afrique ne tient pas pour une excellente raison : à cette époque, il n’aurait pas pu passer! Voici un lien qui le prouve http://www.futura-sciences.com/magazines/environnement/infos/dico/d/climatologie-periode-glaciaire-1068/ et tu remarqueras que j’ai pris soin de le choisir sur un site « officel », dont tout acquis à la pensée dominante actuelle, antiraciste etc… puisque tu sembles douter de nos assertions du paragraphe Le processus de formation des races humaines.

      De surcroît, l’homme originel était, comme le chimpanzé : blanc de peau et noir de poil. Il a ensuite muté différemment, et certains sont devenus noirs, la preuve étant que les mélanodermes naissent blancs et conservent paume de main et plantes de pied blancs; si l’homme était apparu noir de peau, comme le gorille, ces deux parties de son épiderme seraient noires elles aussi!

      Les arguments ADN brandis par les antiracistes ne tiennent pas davantage, car impuissants à expliquer pourquoi les caractéristiques raciales persistent à se transmettre : les Noirs font de petits Noirs, les Blancs de petits Blancs, et même là-dedans les Nordiques font de petits Nordiques pâles et distants et les Méditerrannéens de petits Méditerrannéens volubiles et chaleureux, etc etc… en dépit du fait que le bagage génétique d’un Blanc et d’un Noir peuvent être plus proches que ceux de deux Blancs ou de deux Noirs. Il y a là un élément soigneusement négligé ou, plus vraisemblablement, délibérément occulté par l’idéologie antiraciste. La science est sous contrôle, comme tout le reste!

      Cette idéologie universaliste antiraciste porte d’ailleurs aux pires aberrations car en poussant la logique du bagage ADN comme seul critère dans ses ultimes retranchements, on pourrait tout à fait aboutir à ce genre d’extrémité : https://caroleravereaud.wordpress.com/2015/01/15/demain-les-singes/ . Il faudra songer, lorsque les choses seront revenues à la normale, à rehausser le degré d’acception du statut d' »être humain » en augmentant le niveau de conditions cérébrales et neuro-cognitives nécessaire pour acquérir ce statut, et en y adjoignant les qualités morales indispensables à la vie en société. Cela aura pour résultat positif de déshumaniser certains individus, voire certaines ethnies, trop arriérés ou congénitalement malfaisants. Il faudra également prendre en compte les capacités d’évolutivité spontanée et constante de chaque race, et un bref panorama de l’histoire permet de constater que seules certaines races blanches les possèdent.

  10. sitruk dit :

    Si le critère de supériorité était la survie. Le juif est de loin supérieur aux autres. Que ce qui s’est passé dans l’histoire soit vrai ou faux ( je m’en tape!). Aujourd’hui il a tout le monde à sa botte! la finance mondiale et donc la plupart des pays occidentaux. Alors que l’on soit aryen, kanak,maya ou néandertalien. si vous n’avez pas de descendants vous avez perdu!

  11. tita dit :

    Article excessivement intéressant pour l’ ingenieure en biotechnologie et neurosciences que je suis, beaucoup de vrai mais certaines choses me dérangent au point de vue de la méthodologie, et j’aimerais savoir si un de vous pourrait me répondre en message privé pour que j exprime certains questionnements. En ce qui me concerne, j’ai un grand père allemand, une grand mère celte d Espagne, l’autre berbère et l autre grand père du sud de l Espagne. Je me retrouve avec un drôle de mélange: couleur de peau extrêmement blanche du type allemand, grande de taille avec un corps plutôt nordique. Forme du crâne caractéristique nordique également, mais yeux bruns foncés, cheveux ondulés avec de légères boucles bruns avec des mèches naturelles plus rousses !

    • Les caractéristiques slaves et nordiques que sont les décolorations capillaires, dermiques et oculaires ont été provoquées par des circonstances historiques particulières, puisqu’à la base le cro-magnonoïde, s’il est blanc de peau, a les cheveux noirs et le poil marron ou noir (un peu comme le chimpanzé). Ces caractéristiques sont d’ailleurs récessives et tendent à se perdre en cas de croisement avec d’autres races indo-européennes. Mais garde toujours à l’esprit que c’est toujours plus de ta « race de l’intérieur » que tu dois te préoccuper, que de ton apparence!

      ( https://aryansisterhood.wordpress.com/contact/ )

    • Tippo Tip dit :

      « Je suspecte les Nègres et en général les autres espèces humaines d’être naturellement inférieurs à la race blanche. Il n’y a jamais eu de nation civilisée d’une autre couleur que la couleur blanche, ni d’individu illustre par ses actions ou par sa capacité de réflexion… Il n’y a chez eux ni engins manufacturés, ni art, ni science. Sans faire mention de nos colonies, il y a des Nègres esclaves dispersés à travers l’Europe, on n’a jamais découvert chez eux le moindre signe d’intelligence » – David Hume (1711-1776, économiste anglais).

  12. yann dit :

    Voici une photographie de moi-meme très récente , vous pourriez ainsi déterminer mon appartenance à une sous-race de la race leucoderme : file:///J:/DCIM/100LGDSC/CAM00157.jpg . Analysez bien mon visage et vous pourriez essayer de déterminer ma sous-race parmi la race leucoderme .

    • Tes images n’apparaissent pas, mon pauvre Yann! Et puis ne mets pas des photos de toi sur un site pareil, tu veux te retrouver au poste ou tabassé par les antifas? Sois un peu prudent.

    • Tippo Tip dit :

      « Il existe actuellement, dans l’espèce humaine, une sorte d’échelle raciale de l’intelligence, dont le degré le plus inférieur est occupé par les Australiens primitifs de race tasmanoïde; au-dessus d’eux se situent les Négritos, puis les Nègres; le sommet de l’échelle est occupé par les Blancs indo-européens et par certaines ethnies mongoloïdes » – Pr. Jacques Millot, Biologie des races humaines – 1952

  13. yann dit :

    Les Berbères ne sont pas idiots et il y a aussi des imbéciles chez les Aryens

    • Exactement. D’où l’inanité de la question – c’est là que nous voulions t’amener, afin de t’en faire prendre conscience.

      La notion de « race supérieure » ne concerne pas la supériorité absolue d’une race biologique, d’une « race du corps », sur une autre. Car qui dit « supériorité » implique « critère », et selon le critère retenu, on aboutira chaque fois à un résultat différent : par exemple, si l’on décide de classer les races biologiques selon leur résistance à la chaleur, la grand’race noire arrivera en premier et la grand’race blanche en dernier… non, la « race supérieure » est composée par les individus qui, à l’intérieur d’une race donnée, réunissent en eux toutes les caractéristiques physiques, mentales et intellectuelles poussées à leur plus haut degré de cette race – source: http://sororite-aryenne.com/la-question-de-lavortement/

      Ce qui prouve une fois de plus que si tu avais lu tous nos textes tu n’aurais pas eu besoin de poser une question pareille. Et ça vaut pour tous les autres qui débarquent ici avec leurs idées préconçues pour nous les asséner, et n’arrivent au final qu’à se couvrir de ridicule. Toutes les réponses à vos questions sont dans nos textes. Il y a un moteur de recherche. Lavez-vous le cerveau, lisez, réfléchissez, au lieu de nous assommer avec vos idées toutes faites et inculquées par le Juif et le franc-maçon!

      • Tippo Tip dit :

        Bonjour Mesdemoiselles, bon nègre sur Paris cherche une Maîtresse Aryenne à laquelle se soumettre, à condition toutefois qu’elle soit pourvue de gods-ceinture de fort diamètre; merci de votre attention et je vous lèche les pieds.

      • Tu viendrais sur Chaumont? Je suis pâtissière et mettrai bien volontiers mon rouleau dans ton ténébreux rectum!

    • yann dit :

      Tu sais je suis moi-meme de la gauche du travail et de la droite des valeurs , je suis un fidèle d’Alain Soral et j’écoute UNIQUEMENT Radio Courtoisie . Donc je me réinforme jour après jour .

  14. yann dit :

    Je suis d’origine berbère d’Algérie (Kabyle) . A quel race et sous-genre de race j’appartiens ! Merci et Hail ! Bon vent à vous ! :)

    • Il faudrait que nous puissions t’examiner pour le déterminer.

      • yann dit :

        Je voudrais bien etre examiné maintenant si vous le pouvez , merci ! Toute ma sympathie à vous et continuons le combat contre le mondialisme ! HAIL ! :)

      • Pour cela il faudra que nous te déshabillions afin de procéder à une mesure anthropométrique de tes cinq membres; te voila prévenu!

    • yann dit :

      Le métissage , l’immigration , la colonisation , la délinquance et la vulgarité/perte de culture à été apporté par ce maudit mondialisme voulus par les sionistes et franc-maçons juifs ! Combattons-les à mort , les Bernard-Henri Lévy , Jacques Attali , George Soros , Rothschild Obama , CIA …

    • yann dit :

      On peut se donner rendez-vous Samedi , je suis libre ! Vous habitez ou ?

      • A Chaumont, super ça va être ma première vivisection!

      • yann dit :

        Tu dis ça de façon ironique j’espère , Carole ? Et puis Chaumont , c’est trop loin de chez moi . Et je rappelle que je suis issu de la race méditérranéenne car je suis Kabyle donc je suis de race blanche

      • Malheureusement pour toi je crois que c’est la plus près! Après c’est Angers, La Rochelle, Poitiers, Barcelone, Göteborg…

      • yann dit :

        En fait je viens pas ! Et j’ajouterais que les Juifs Ashkénazes est le peuple le plus intelligent au monde d’après une étude . Mais il y a de l’intelligence chez chaque peuple . Sinon , je suis contre l’immigration massive qui surpeuple et appauvri l’Occident avec la baisse des salaires par le dumping social .

      • « Intelligent » mais comment? Il y a plusieurs sortes d’intelligences, l’intelligence analytique et l’intelligence synthétique, l’intelligence opérative et l’intelligence spéculative, etc… or, puisque nous raisonnons à l’échelon d’un peuple, d’une race, et non pas au niveau de l’individu, contrairement aux races aryennes qui de par la multiplicité de leurs races-types, couvrent tout l’éventail socio-professionnel dont a besoin une nation pour vivre et fonctionner de façon autonome, le peuple juif est organiquement incomplet. Il est composé essentiellement d’artisans et d’intellectuels à intelligence spéculative. Le Juif était autrefois tailleur ou fourreur, aujourd’hui fripier de luxe ou producteur de cinéma, commerçant, magistrat ou médecin (les médecins étant, en quelque sorte, moitié intellectuels et moitié artisans) mais très rarement ingénieur, car cela nécessite une intelligence opérative. Peu d’artistes véritables, ainsi que partiellement exposé ici (sauf peut-être en tant qu’acteur, car le Juif est habitué à tromper, donc à feindre). Et surtout, le Juif est fort peu ouvrier et encore moins paysan. D’où une incapacité absolue du peuple juif à fonctionner autarciquement, ce que confirme son histoire qui a principalement consisté à vivre aux crochets d’autres peuples.

        Egalement, nous te suggérons la lecture de http://sororite-aryenne.com/harmonie-int%C3%A9rieure-de-la-race/

      • yann dit :

        C’est vrai en effet ! Tu considères les Berbères (Kabyles) comme moi , comme issus de la race blanche et trouves-tu que la société kabyle à un niveau d’intelligence correct ?

      • La Berbérie, du fait de sa topographie, n’a jamais pu réaliser son unité autour d’une capitale permanente et définitive. Sa culture propre est donc restée faiblement développée. Elle s’est nourrie un peu d’héllénisme lorsque le roi Massinissa, soucieux de convertir ses sujets aux bienfaits de l’agriculture, a amené le culte gréco-romain de Cérès, puis de christianisme, enfin d’islam. Qu’y a t-il d’autre à en dire?

      • yann dit :

        D’ailleurs les Juifs Ashkénazes sont les descendants des Khazars (peuple turc des steppes) ou des Sémites ou alors un mélange de Khazars , Slaves et Sémites ?

      • yann dit :

        Voici une photographie de moi-meme très récente , vous pourriez ainsi déterminer mon appartenance à une sous-race de la race leucoderme : file:///J:/DCIM/100LGDSC/CAM00157.jpg

      • yann dit :

        Voici une autre photographie de moi-meme à l’age de 4 ans en 1998 . Vous pourrez aussi déterminer mon appartenance à une des sous-races de la grande race leucoderme : file:///J:/DCIM/100LGDSC/CAM00164.jpg

      • yann dit :

        Donc les Berbères ont une intelligence faible ?

      • Question particulièrement inane… à nous d’en poser une: que penses-tu, toi le Berbère, d’un peuple qui a donné à l’Eglise un pape pendant 10 ans (Victor 1er) et des théologiens réputés (Lactance, Tertullien, St-Augustin) à l’époque où la Gaule n’en produisit qu’un, St-Irénée?

      • yann dit :

        Donc j’en déduis avec grande fierté que les Berbères est un peuple intelligent et issu de la race leucoderme

      • Ah bon? Tu trouves que devenir chrétien est un signe d’intelligence?

        Ou alors… ce n’est pas le choix doctrinal que tu admires chez ces illustres Berbères, mais leur aptitude à gouverner, à gloser, à manier mots et concepts?

        Alors, qui est le plus « intelligent » selon toi: Marek Halter ou Esteban Morillo? Christiane Taubira ou Anne-Sophie Leclère?

  15. Irena Adler dit :

    Il y a, au surplus, une contradiction essentielle chez les païens racistes: comme peuvent-ils prétendre aimer les animaux tout en n’aimant point les nègres qui en sont aussi?

    Me voila bien contente d’être chrétienne, tiens!

    • Tippo Tip dit :

      « La nature n’a doté le nègre d’Afrique d’aucun sentiment qui ne s’élève au-dessus de la niaiserie (…) Les Noirs (…) sont si bavards qu’il faut les séparer et les disperser à coups de bâton » Emmanuel Kant (1724-1804, Essai sur les maladies de la tête, Observation sur le sentiment du beau et du sublime).

  16. sangaraa dit :

    Bonjour je viens de lire avec attention cet article et je ne peux qu’aller dans le sens de l’analyse des différentes physiologiques et des différentes évolutions humaines. Pour ma part je suis d’origine Camerounaise et Bantou, je suis effectivement grand et large d’épaule. Mais mon peuple n’est pas originaire de cette région d’Afrique, vu que le phénomène de flux migratoire nous a conduit la car « La plus dégradée des races humaines, celle des nègres, dont les formes s’approchent le plus de la brute, et dont l’intelligence ne s’est élevée nulle part au point d’arriver à un gouvernement régulier, ni à la moindre apparence de connaissances suivies, n’a conservé nulle part d’annales ni de tradition »Recherches sur les ossements fossiles de quadrupèdes, Georges Cuvier, 1812
    sans comté que
    « La race nègre est confinée au midi de l’Atlas, son teint est noir, ses cheveux crépus, son crâne comprimé et son nez écrasé ; son museau saillant et ses grosses lèvres la rapprochent manifestement des singes : les peuplades qui la composent sont toujours restées barbares » Le règne animal distribué d’après son organisation (1817), Georges Cuvier

    • Apparemment tu sors d’une lecture du dernier ouvrage de la señorita Rosa Amelia Plumelle-Uribe… en tant que Noir je te suggère donc la lecture de http://sororite-aryenne.com/traites-negrieres-la-verite-sur-lesclavage-des-noirs/ . Tu pourras ensuite venir te féliciter que les Blancs aient été là pour vous pacifier puis vous libérer… douze au moins des tiens l’avaient compris, puisqu’ils furent dans les armées du Reich: http://sororite-aryenne.com/chromatodermes-et-monopalp%C3%A9braux-dans-la-wehrmacht-et-la-waffen-%CF%9F%CF%9F-de-1941-%C3%A0-1945/

      • sangaraa dit :

        12 ? Il y avait plus de monde dans le gouvernement de Vichy… L’esclavage est un système que l’on retrouve en tout temps en tout lieu de cette planète depuis que l’homme est homme, la civilisation occidentale en a fait une industrie et a posé les bases du système économique moderne, voilà ce qui fais échos à mon commentaire. Tu parle du Reich, quel exemple, un système qui a pacifié le monde n’est ce pas? Je vois que tu ne remets pas en question mon commentaire dans sons ensemble, peut être que si tu avais des arguments solide on pourrait discuter…En ce qui concerne tes suggestions de lecture je m’y pencherais car il faut toujours avoir la curiosité des choses…

      • Je te parlais des armées du Reich et non du gouvernement de Vichy; enfin quand tu auras lu mon texte à ce sujet on pourra peut-être en reparler.

    • Puisque nous sommes

      la réelle plaie de cette planète (…) à l’origine des plus grands massacres et autres génocides

      , qu’habites-tu à Levallois, en France, au milieu de cette

      civilisation (…) supérieur dans la cruauté et le cynisme (…) expert dans la perversion

      ? N’y crains-tu pas pour ton âme? Les riantes campagnes du Cameroun, pays libre de l’oppression colonialiste leucoderme depuis plus d’un demi-siècle, ne seraient-elles pas plus appropriées pour ta sérénité et ta joie de vivre?

      • sangaraa dit :

        A Carole Ravereaud, tu parlais de 12  » collaborateurs  » dans l’armée allemande je mettais en avant que il y avait des collabos dans tous les camps, tu n’es pas sans savoir que des juifs ont également servi le 3 Reich… A Sororité Aryenne, libre de  » l’oppression colonialiste », je pense que vous êtes bien naifs si vous affirmais que les pays africains dans leur ensemble sont libre… « Vous êtes expert dans la perversion et la soumission des autres peuples » cette phrase résume à elle seule ce qu’il ce passe quand à l’esclavage, succède le colonialisme puis le néo-colonialisme..Alors oui nous ne sommes plus un département Français, et l’empire français d’Afrique n’existe plus, mais il reste que les richesses de ce continent sont géré à paris via des entreprises bien connu qui ont depuis des décennies placé à la tête de nos pays des pantins à leur solde… des noms: TOTAL, AREVA…il n’y pas de pétrole en picardie, mais au large du cameroun et du nigéria oui… il n’y a pas d’uranium dans le sol de Toulouse mais au nord du niger oui. Pour finir je ne vis pas à Levallois mais dans la région parisienne dans une charmante commune, mais effectivement c’est un paradoxe, toutefois l’histoire de ma famille justifie cet état de fait, si je me permets d’avoir cet analyse acerbe de la civilisation occidentale c’est justement parce que j’ai pu voir depuis mon plus jeune age  » le mal qui vous ronge de l’interieur » un peuple qui a besoin de ce convaincre de sa supériorité est déjà perdu…pour revenir sur votre analyse scientifque,vous êtes d’accords pour identifier une peuplade originel ayant vécu dans la région des Grands Lacs, nommé Homo-sapien aux cheveux crépu et à la peau noir, c’est de cette peuplade qu’est partis l’ensemble de la migration humaine, chaque groupe s’étant adapté physiquement à son nouvelle environnement et a évolué chacun de son côté,mais nous sommes en tant que Bantou les descendants de la peuplade d’origine est de fait quand j’explique que vous êtes une dégénérescence ce n’est pas un avis c’est un fait…

      • Pas le moins du monde, la preuve étant que les bébés Noirs naissent blancs de peau! A l’origine l’homo sapiens a la peau blanche, le poil noir et les yeux foncés; c’est pendant cette séparation due à la glaciation que chaque groupe a muté, une ou plusieurs fois, chacun à sa façon. Vous autres êtes devenus sombres et avez hérité d’un surplus de glandes sébacées et sudoripares pour garantir votre peau de l’infernale chaleur d’Afrique, ainsi que des cheveux très ovales en coupe afin que vos chevelures fassent des boules, façon Hendrix, où l’air peut circuler pour le refroidissement crânien; en revanche les xanthodermes ont les yeux bridés et des cheveux à coupe ronde, donc très raides, qui font un rideau et les protègent des terribles vents de la steppe. Etc… et si tu avais lu mon article tu ne verrais que je ne reproche nullement à ces douze Noirs d’avoir combattu pour le Reich, mais bien au contraire que je les en loue.

      • sangaraa dit :

        Carole Ravereaud, pour ton argumentation tu n’as pas du voir beaucoup d’enfant noir à la naissance… en ce qui concerne les 12 dont tu parles toi tu ne les blâme pas mais moi je me permets de le faire , mais je te rassure je blâme aussi tous mes ancêtres qui se sont battu pour une guerre qui n’étais pas la leur… Guerre qui en passant a montré toutes la grandeur de votre humanité…Pour la compréhension de chacun j’aimerais que tu me traduise une chose, tu me dis que nous sommes noir pour nous adapter au soleil mais en même temps tu me dis que les premiers homo-sapiens étaient blanc, si je ne m’abuse l’origine des homo sapiens est la région des grand lac en afrique sub-saharienne, et même avec les variations climatiques passé le climat à toujours était relativement « désertique ou tropicale  » donc ensoleillé… Tu as ta logique je la respecte mais toutes les études crédibles vont à l’encontre de tes dires…Je ne peux pas t’empêcher d’avoir ton argumentation, je suis sur que tu es prête à me dire que le peuple de l’Egypte Antique était Aryen…

      • Ce que je ne comprends pas dans ta démarche, c’est pourquoi tu feins de vouloir discuter tout en refusant toute lecture qui pourrait enrichir ton point de vue. Parce qu’il est évident que tu n’as toujours pas lu ce texte où je parle de tous les non-Blancs qui ont combattu pour le Reich, sinon tu ne dirais pas qu’ils

        se sont battu pour une guerre qui n’étais pas la leur

        . Et non, l’homme comme toutes les espèces vivantes n’est pas apparu en un seul point du globe d’où il aurait essaimé! Les groupes d’hommes primitifs, comme toutes les espèces vivantes y compris les dinosaures, sont apparus simultanément en maints endroits de la planète, puis ont muté chacun à leur façon. La thèse monogéniste, juive et biblique, est insoutenable.

        Pour l’Egypte je ne sais même pas pourquoi je te réponds, puisque très certainement tu vas faire comme précédemment, ne pas lire ce que je te montre. Mais bon, comme je suis une brave fille: http://sororite-aryenne.com/origine-specifiquement-aryenne-des-civilisations-neolithiques/

      • CALB0 dit :

        si je me permets d’avoir cet analyse acerbe de la civilisation occidentale c’est justement parce que j’ai pu voir depuis mon plus jeune age  » le mal qui vous ronge de l’interieur »

        Donc si je comprends bien tu restes au milieu des Blancs par détestation? Tu es masochiste alors? Tu devrais venir me voir dans ce cas: http://pertusienne.blogspot.com/2013/12/reality-mentality.html

      • Extra terrestre dit :

        Dans « Voyage au Congo (1927) » André Gide avait reconnu une grande qualité de la race noire: « Prodigieusement malléables, les Nègres deviennent le plus souvent ce que l’on croit qu’ils sont, ou ce que l’on souhaite, je ne les crois pourtant capables que d’un très petit développement, à cause de la nature qui les a dotés d’un cerveau gourd et stagnant le plus souvent dans une nuit épaisse »

      • a oui je suis une merde c’est beaucoup plus agréable

        Certes, c’est dans l’air du temps de tirer gloire de sa déchéance, nous savons. Nous vivons une époque d’inversion, non seulement des valeurs, mais des sens et des significations. Dans nos sociétés occidentales, les délinquants sont des victimes et les immigrés des héros, ceux qui s’en défendent des « fachos » ou des malades mentaux; et on nous serine que l’Europe a besoin des immigrés, alors que c’est tout le contraire: si notre continent cessait demain d’accueillir les Africains, en quelques mois il ne leur resterait plus qu’à s’entredévorer pour survivre, tandis que nos transports en commun retrouveraient propreté et sécurité…

        Nous te remercions donc , toi l’enfant spirituel du juif Ginzburg, de cette magnifique démonstration de sophisme génétique qu’est ton exposé. Cette méthode d’analyse qui consiste à critiquer une théorie, non point en analysant son contenu, mais en se fondant sur la personnalité supposée ou les intentions attribuées à leurs auteures, prouve de façon éclatante une carence absolue de contre-argumentation!

        Grâce à toi, voici l’éclatante preuve que ce seul texte jette à bas des décennies de mensonge scientifique sur la similarité ou l’inexistence raciale! Voila réduit à néant les efforts pervers de béhavioristes freudo-marxistes pour faire accroire aux Blancs les bienfaits de l’invasion chromatoderme, du métissage! Merci, mille fois merci!

      • Irena Adler dit :

        Et moi j’ai la chatte comme une bouche de métro et le cul comme le tunnel du Mont-Blanc!

      • Extra terrestre dit :

        A moi maintenant fiou j’ai le traque:

        « Certes, c’est dans l’air du temps de tirer gloire de sa déchéance, nous savons. »
        Sur quoi t’appuies-tu pour dire ça ?
        « Nous vivons une époque d’inversion, non seulement des valeurs, mais des sens et des significations. »
        ha oui pour toi amour =racisme , « car être raciste, c’est respecter toutes les races — et la sienne en priorité, bien sûr, notre Racisme est Amour, amour du Beau et du Sain. L’antiracisme en revanche attise sans cesse les braises de la repentance coloniale, de la “Shoah”, c’est une idéologie revancharde, mortifère, qui sous des dehors “humanistes” ne fait que dresser encore et encore les races les unes contre les autres, ( cf https://aryansisterhood.wordpress.com/2012/09/19/quest-ce-que-le-racisme/) Qui fait se dresser les races les unes contre les autres ?? Je pense que c’est bien ceux et celles qui prétendent être meilleures génétiquement que les autres comme dans ton texte sur les races qui attisent la guerre entre les « races ». J’entends l’échos de Marine c’est magnifique !

        « Dans nos sociétés occidentales, les délinquants sont des victimes et les immigrés des héros, ceux qui s’en défendent des « fachos » ou des malades mentaux; »
        Qui a dit que les immigrés étaient des héros , cite moi un parti politique , un philosophe ou même un canard ou des manuels scolaires qui nomment les immigrés des héros et les délinquants des victimes.
        Ce ne sont pas ceux qui dénoncent la délinquance ou l’immigration qui sont fachos, c’est ceux qui comme toi veulent sans cesse prouver par la génétique , le physique et le profils culturels qu’ils sont les meilleurs et que les autres doivent être anéantis ou réduit en esclavage . Toi / Vous êtes des psychopathes 

        « et on nous serine que l’Europe a besoin des immigrés, »
        Encore une fois c’est le leitmotiv de qui ?? Il y a des campagnes plubicitaires , des lois ,une propagande qui dit les immigrés venez , on a besoin de vous ? Qui le dit à part toi et ton imagination ?
        La seule propagande que je lis est sur le net, c’est celle des psychopathes comme toi qui reportent tous leurs maux sur les chromatodermes. « On sera heureux vous verrez dès que les chromatodermes et assimilés partiront l’aryanité sera souveraine et source de pure bonheur lol » Mais c’était la réponse depuis le début vous devriez vraiment engager des actions plus ouvertes car devant une vérité aussi pure le monde ne pourra que vous suivre 
        Votre autre article (https://aryansisterhood.wordpress.com/2012/09/19/les-dangers-du-metissage/) qui explique que « Le métissage est donc un mauvais mélange de sangs, qui engendre des bâtards, ces êtres dont le corps fait l’impression d’un assemblage de pièces disparates, et dont la constitution spirituelle répond à la corporelle : le croisement de Nordiques, race peu imaginative, à la spiritualité froide et mélancolique et à l’ardeur au travail calme mais inépuisable, avec des Négrilles, race gaie et imaginative, énergique mais versatile et rêveuse, ne peut qu’engendrer des êtres psychiquement déchirés : les populations du Maghreb, cloaca gentium, en sont l’exemple criant. » « Le métissage médiocrise »-
        Est une preuve que vous ne revendiquez pas seulement l’existence des races mais que pour vous il est évident que les chromatodermes pures ou métissés sont de toute façon inférieurs, et psychiquement déséquilibrés ,donc cessez votre hypocrisie en parlant uniquement des africains, non seulement vous rejetez les noirs en générale mais aussi les métisses de toutes sortes, arabes , antillais etc. etc.
        Je vous pose une question alors que faire des immigrés déjà présents depuis plusieurs génération et surtout des métisses des DOM TOM ???

        « alors que c’est tout le contraire: si notre continent cessait demain d’accueillir les Africains, en quelques mois il ne leur resterait plus qu’à s’entredévorer pour survivre, tandis que nos transports en commun retrouveraient propreté et sécurité… »
        Ha bah voilà enfin un petit commentaire, un peu sucré , un peu salé, je l’attendais avec impatience .
        Donc si je comprends bien l’idéologie aryenne :Pour que vous soyez heureux il faut que l’Europe soit débarrassée des africains ,(et des noirs , métisses et chromatodermes en générale, soyez franc arretez votre hypocrisie vos articles vous trahissent) ,car ils polluent vos transports en commun et ils les rendent plus dangereux car de toute façon ce sont des cannibales qui finiront par se dévorer une fois retournés au pays ?
        Ca aussi c’est du niveau du concept le racisme = amour , et je ne vois vraiment pas en quoi le fait de dire qu’il se dévoreront entre eux est pertinent, à moins que vous cherchez à prouver à tout prix que les africains noirs ,parce que je sais que vous pensez à moi là lol, sont des bêtes sauvages assoiffés de sang, anthropophages ,Donc comme ca y va de la sécurité nationale de les renvoyer chez eux ou plutôt les empecher de venir ou plutôt les remettre en esclavages ou plutôt les tuer , c’est normal que vous expliquiez votre supériorité génétique , c’est ça ?
        C’est une menace très importante, on nous a bassiné avec la grippe H1N1 alors qu’il y a des cannibales en liberté qui veulent nous manger chaque jours. Préviens tout le monde , il faut agir, l’humanité en dépend. Le Pape Nicolas V ( entres autres) avait raison depuis le début vous ne faites que continuez ses idées en supprimant les devoirs religieux . c’est parfait et c’est l’œuvre du parfait psychopathe bravo !

        « Nous te remercions donc , toi l’enfant spirituel du juif Ginzburg, de cette magnifique démonstration de sophisme génétique qu’est ton exposé. »
        Encore ce besoin de mettre dans des cases et d’identifier par la race , le physique , le métier , le sexe , je suis noir et pas juif à ma connaissance donc je te laisse pour la suite , collecter tranquilement tout ce que tu pourrais dire de cinglants sur les noirs ,je te mâche le travail. Car de toute façon c’est ça etre aryen , c’est detruire l’autre ( je lis beaucoup tes articles) , donc tu vas passer de magnifiques moments aryens grâce à moi tu peux me remercier.

        « Cette méthode d’analyse qui consiste à critiquer une théorie, non point en analysant son contenu » C’est en analysant le contenu que je vous ai attribué le magnifique adjectif de PSYCHOPATE, j’allais pas faire une thèse non plus voyons.

        , « mais en se fondant sur la personnalité supposée ou les intentions attribuées à leurs auteures, prouve de façon éclatante une carence absolue de contre-argumentation! »

        C’est l’hopital qui se fout de la charité, je vous lis un peu partout Luc P, Julie, leyla , trolls peu importe votre nom, vos interventions relèvent du préjugés et de la caricature pure. D’ailleurs ce n’est pas vous qui faites un exposé pour classer les gens par patrimoine génétique , par culture , par cercle social ,par couleur et crier que c’est ce qui déterminent et figent la personnalité de chacun , donc au vue du patrimoine génétique d’un noire (proche du singe ), de la culture ( ANTHROPOPHAGE selon vous lol), du cercle social ( PAUVRE ) de la couleur ( NOIRE donc mauvais car cela reflèterait la couleur de son âme haha j’adore), Le noir est inférieur , donc peu importe ses actions , il est noir c’est une merde, qu’il reparte chez lui ou qu on le tue mais il n’aurait le droit de vivre qu’en dessous des aryens.
        C’est hilarant que des individus qui jugent le monde de cette façon demande à ce qu’on analyse que le contenu et non pas les intentions ou la personnalité supposés alors que c’est exactement ce qu’ils font. MDR Donc je le répète c’est en analysant le contenu ,(car je ne vous vois pas je ne sais pas si vous êtes vraiment des femmes ou des blancs ), donc c’est en analysant ce que vous prônez sur la race aryenne , que je vous prête volontiers la personnalité de psychopathe qui a pour intention de détruire les autres races ou les parquer ailleurs car vous estimez qu’elles sont inférieures. Je ne vois pas en quoi je me trompe ? Pas besoin de citer Nietzsche

        « Grâce à toi, voici l’éclatante preuve que ce seul texte jette à bas des décennies de mensonge scientifique sur la similarité ou l’inexistence raciale! »

        Grâce à moi ? parce que je n’y adhère pas lol c’est complètement con de dire ça tu te relâches.
        Des decénnies , hahah lol partout en occident on accepte le concept du racisme ( aux Etats Unis surtout) , simplement par le fait de dire racisme en France, il y a à peine un an j ai vu une emission ou un scientifique disait qu’il y avait des races, je ne vois pas qui dit qu’il n’y a pas de race , il est juste interdit d’agir pour « génocider », torturer ou ostraciser des gens d’une race differente. On nous a jamais appris à l’ecole française , ici ou en Afrique qu’il n y avait pas de race, ils ont juste dit les « génocider », torturer ou ostraciser c’est pas bien. Arretes tes délires de psychopathes narcissiques.

        « Voila réduit à néant les efforts pervers de béhavioristes freudo-marxistes pour faire accroire aux Blancs les bienfaits de l’invasion chromatoderme, du métissage! Merci, mille fois merci! »
        En quoi ne pas vouloir ostraciser les autres soit disantes « races » est pervers ou une façon pour moi de faire croire aux blancs qu’il n’y a pas de race ? Tu m’expliques ?
        (Vu tous les articles de votre site)Le fait que vous vouliez en faire un instrument de supériorité pour les blancs oui ça relève de la psychopathie , car pourquoi les blancs aurait tant besoin de prouver génétiquement qu’ils sont supérieurs, vu que c’est eux qui ont tout inventé ( même les pyramides selon vous ), tout conquis, et tout donné aux autres ??? Ha selon vous encore , « bah parce qu’ils viennent trop nous emmerder en Europe ces ingrats de chromatodermes, déjà on les laisse respirer malgré leur médiocrité alors qu’ils ne se montrent pas plus près de chez nous » je pense que je résume encore bien votre pensée ? S’il y a des races pour vous ok mais vu votre œuvre ( Le site la sororité aryenne et toutes vos interventions sur d’autres sites )vous utilisez cet argument pour valider vos intentions de détruire les autres donc VOUS êtes des pervers psychopathes narcissiques.
        Vous ne pouvez pas dire que je ne me suis pas appuyé sur le contenu de votre réponse pour mon analyse. Et votre texte est le texte d’un psychopathe selon moi alors je préfère discuter directement avec l’homme/le troll/ derrière ce texte.

      • Qui fait se dresser les races les unes contre les autres ?? Je pense que c’est bien ceux et celles qui prétendent être meilleures génétiquement que les autres comme dans ton texte sur les races qui attisent la guerre entre les « races »

        Non, ce sont ceux qui veulent à toute force faire des pays blancs – et de ceux-là seulement – des contrées multiraciales, et qui font des procès de racisme à toute personne osant se plaindre de l’immigration. Plus d’immigrés => plus de tension raciale => plus de haine, plus de colère. Et puis francjement on a hâte de voir ce que vous allez pouvoir faire tous seuls dans vos beaux pays ensoleillés sans colons blancs! Vos ancêtres ont viré les nôtres, ils ont bien fait, maintenant à vous de finir le boulot en mettant dehors les multinationales américaines ou européennes par nationalisation de leurs installations comme le fit Nasser en 1956 en Egypte, et chacun chez soi, on s’enverra des bisous par Skype!

        Qui a dit que les immigrés étaient des héros , cite moi un parti politique , un philosophe ou même un canard ou des manuels scolaires qui nomment les immigrés des héros

        Les migrants clandestins sont les héros de notre époque : http://www.slateafrique.com/1709/immigration-grand-mensonge-europeen

        les immigrés clandestins incarnent « à merveille les héros populaires de notre époque » : http://www.educationsansfrontieres.org/article48331.html

        « et on nous serine que l’Europe a besoin des immigrés, »
        Encore une fois c’est le leitmotiv de qui ?? Il y a des campagnes plubicitaires , des lois ,une propagande qui dit les immigrés venez , on a besoin de vous ? Qui le dit à part toi et ton imagination ?

        http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/05/10/l-europe-a-besoin-d-immigres-pour-garantir-son-niveau-de-developpement_1519682_3232.html

        http://leplus.nouvelobs.com/contribution/907010-immigration-en-europe-pourquoi-nous-en-avons-besoin-pour-la-democratie.html

        http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1217242-l-immigration-un-peril-au-contraire-une-chance-incroyable-pour-la-france.html

        http://www.slateafrique.com/84075/faire-l%E2%80%99immigration-est-une-chance-pour-la-france

        http://www.lesoir.be/468587/article/debats/chats/2014-02-15/11h02-50-ans-d-immigration-marocaine-50-ans-d-enrichissement-mutuel

        La seule propagande que je lis est sur le net, c’est celle des psychopathes comme toi qui reportent tous leurs maux sur les chromatodermes

        Eh bien non tu vois, il y a des sites mille fois plus lus que nous qui affirment le contraire, alors qu’il est évident que si un demi-siècle après il y a encore, et de plus en plus, de tensions raciales, c’est bien qu’il est préférable que nous ne soyions plus mélangés.

        ,donc cessez votre hypocrisie en parlant uniquement des africains, non seulement vous rejetez les noirs en générale mais aussi les métisses de toutes sortes, arabes , antillais etc. etc.

        Nous ne nous sommes jamais cachées de celà:

        Je vous pose une question alors que faire des immigrés déjà présents depuis plusieurs génération et surtout des métisses des DOM TOM ???

        Réunies au sein d’une Confédération Impériale, les patries charnelles de l’Europe de demain seront autocéphales mais en pleine communion, en matière doctrinale et raciale, les unes avec les autres. Leur Impératrice veillera à leur cohésion ainsi qu’à une continuité spirituelle dans l’orthodoxie d’un social-racisme scientifique, car le critère racial sera au cœur du projet constitutionnel d’organisation intérieure. L’homogénéité ethnique blanche en étant le fondement, seules auront droit de cité, dans cet Empire s’étendant de Reykjavik à Athènes et de Gibraltar à Mourmansk, les races nordique, alpine, dinarique, est-baltique et méditerranéenne raisonnablement pures.

        Les autres races seront chassées au-delà des frontières. Toutefois, les individus de races chromatodermes ou monopalpébrales qui auront acquis des biens par leur travail en Europe ne sauraient en être arbitrairement spoliés. Ces biens leur seront rachetés et l’argent déposé sur un compte spécial en Europe. Cet argent sera ensuite utilisé pour acquérir du matériel de fabrication européenne qui sera exporté dans le pays de leur choix et vendu par une compagnie locale. L’argent des ventes sera reversé à l’émigrant chromatoderme ou monopalpébral à son arrivée avec un montant correspondant à son dépôt en Europe. Les marchandises européennes se vendront ainsi toujours de par le monde tout en servant simultanément le but de nous libérer des groupes étrangers indésirables.

        Toutefois, dans un souci de pragmatisme, les émigrants expulsés vers des contrées politiquement instables pourront choisir de laisser leurs enfants de moins de douze ans en Europe. Ceux-ci formeront une caste servile soumise à des impératifs anthropotechniques, c’est-à-dire qu’un ensemble des sciences et des techniques sera mis en œuvre dans l’élevage de ces chromatodermes pour l’obtention de produits ou de services à destination de l’homme européen. Ils pourront ainsi être utilisés à titre récréatif, ou comme banques vivantes d’organes à destination chirurgicale.

      • Extra terrestre dit :

        >>>>>>>Ton article ne visait donc que ceux qui veulent avoir des pays pathétique et paradoxale, c’est ce qui attise la haine et pas autre chose ? Ce sont les procès qui te viennent ou qui respirent? Mais tu veux geindre une bonne lois et rabattez les noirs des DOM TOM Non ? car tout chromatoderme est ironique à souhait , si tu sous entend qu’ils ne s’en sortiront pas chez eux ? Et pourquoi ? parce que les migrants clandestins sont les héros de notre époque: http://m0hacs.wordpress.com/2014/02/18/mobilisons-nous-pour-une-noble-cause/

        >>>>Je suppose que pour toi ce n’est pas la définition d’un de tes enfants donc il ne devrait pas avoir de soucis nan ? A moins que ca soit lui qui fait les films, le dictionnaire et autres manuels scolaires qui incarnent les idées du même psychopathe et tu recommences , pas besoin de parler de nouveau fascisme ou de VOTRE Racisme , c’est le même que lui donc on revient à la case départ vous êtes des tarés: http://m0hacs.wordpress.com/2014/04/14/pour-eviter-la-surpopulation-en-afrique/

        >>>> ha oui l’article de celui-ci doit vous demandez un débat national clair pour expliquer votre accord avec vous , il n’y a que ça à faire , limite si les lois disaient autres choses il n’y aurait plus de noirs chez vous, mais le fait que ça vous demande vous êtes specialiste. Si une personne a envie de contrebalancer vos arguments et de démontrer les enrichissements n’est plus disponible bah voilà pour une propagande ils ne tiennent pas longtemps leur propos. En plus le monde est le plus connus c’est vraiment bizarre … ce paragraphe est le plus révélateurs de vos couilles de psychopathe qu’Hitler était juif ???

        >>> Ohlala le vilain menteur arrête de faire ton oie blanche , qui veut juste ne plus être mélangé à tous les autres qui partagent vos points de vue ne parlent pas ouvertement et officiellement de cette supériorité noire: http://kwanzaamuseum.wordpress.com/ Vous mangez à tous les râteliers alors par glaives interposés, parce qu’a ce niveau là de psychopathie , j’ai plus comme vos amis et amants de SITamnesty de mettre une balle dans la tête a m’entrainer au combat car vous êtes menteurs en plus d’être lâche J parce qu’il y a d’autres immigrés portugais , espagnol , italien etc et ceux là ca ne vous gènent pas

      • Voici un homme sur qui tu devrais prendre exemple http://sororite-aryenne.com/thomas-sankara-ultime-dirigeant-fasciste-du-xx-si%C3%A8cle/ au lieu de nous aboyer après le string comme un roquet en rut!

      • Extra terrestre dit :

        « Je n’ai jamais vu nulle part de gens mieux faits pour la domesticité que les nègres de race pure. Ils sont doux, silencieux, actifs, et leur intelligence bornée les garantit de la maladie morale des besoins factices. Pourvu qu’on les laisse vivre à leur manière, ils sont heureux » – Ernest Feydeau

      • Donc je récapitule, de façon claire et synthétique, ce qui semble ressortir de ta logorrhée:

        – nous vous proposons une façon pacifique et indemnisatoire de quitter le territoire européen

        – tu y réponds en nous promettant la guerre raciale, tout en trouvant parfaitement légitime que tes parents aient chassé les nôtres de leurs terres natales

        – mais c’est nous qui faisons de la haine raciale.

        Explication psychologique: comme nombre de tes congénères, tu déguises ta soif d’assistanat en un soi-disant combat mémoriel. Comme les juifs d’Europe qui geignaient indéfiniment en se plaignant d’antisémitisme, mais refusaient d’aller sur les terres que Théodor Herzl et Chaïm Weissmann avaient réussi à obtenir pour eux après la Première Guerre Mondiale, tu vomis sur la civilisation blanche mais n’es pas du tout disposé à te passer des agréments qu’elle t’offre. Ta rage vient de ce que ce monde blanc occidental est toujours considéré comme l’accomplissement d’un idéal humain censé conférer à la population qui l’adopte une perspective résolument optimiste et émancipatrice par rapport à la tutelle de la colonisation; or, là où les peuples d’Extrême-Orient ont réussi au moins à nous copier – certains allant jusqu’à se faire débrider les yeux! – ceux d’Afrique n’y sont même pas parvenus et en conçoivent cette fureur qui par transfert agressif se tourne vers celui qui leur a montré ce si séduisant « autrement ».

        Voilà jusqu’où vont certains Africains et de ce fait, nous tiennent rigueur de leur avoir fait goûter à la civilisation occidentale, puis s’en veulent d’être incapables tant d’y renoncer que de seulement l’entretenir, et reportent sur nous ce ressentiment. Comme le Noir en Europe, le décolonisé africain est déchiré entre le désir de nous ressembler et le besoin de nous détester : ne parvenant ni à l’un ni à l’autre, il reporte son dépit sur celui dont il sait qu’il ne pourra jamais l’égaler. Ton prédécesseur sur cette page, Sangaraa, et toi, êtes des exemples vivants de ce déchirement psychique qui vous enlise en de vaines revendications et gesticulations.

      • ON A TOUCHE LE SUMMUM DE LA PSYCHOPATHIE AVEC CE CLIP DE VOTRE COPINE http://samlasorciere.blogspot.fr/2013/04/lintolerable-souffrance-du-peuple-noir.html CAR EN PLUS DE M HARCELER SEXUELLEMENT Votre gouvernement autorise ma présence dans mon pays natal , la France , appelle ça comme tu veux. Ton gouvernement condamne les gens racistes fascistes comme toi qui pronent un génocide et une traite humaine comme tu l’écris sur ton site point .

      • Votre gouvernement autorise ma présence dans mon pays natal , la France

        C’est bien pour cela que nous voulons en changer!

      • Extra terrestre dit :

        ATTENTION ATTENTION LES WEBMASTERS DE CE SITE ONT ESSAYE DE ME MARABOUTER LA SEXUALITE POUR L’INVERSER PENDANT LA NUIT CAR J AVAIS ECRIT CA :

        Ce qui m’a mis la puce à l’oreil c est que je n ai jamais parlé de suprémacie Noire , j’avais dit que curieux de nature, les peuples noirs semblent également s’effaroucher aussi vite qu’ils s’enthousiasment de toute nouveauté: https://www.facebook.com/photo.php?v=763264717031925 vous êtes des criminels organisé sur internet !

        Voila mon texte original qui reprend paragraphe après paragrqphe mis entre guillemet , ce que les webmaster hitlerien disent et ce que je pense :

        >>>>>>>Ton article ne visait donc que ceux qui veulent avoir des pays qu’avec ce besoin constant d’invoquer la supériorité de notre race est plutôt pathétique et paradoxale, c’est ce qui attise la haine et pas autre chose: http://curieusetvoyageuse.wordpress.com/2014/04/26/lafrique-et-sa-douceur-de-vivre/
        Que tu aies hate de voir ce que les noirs feront une fois de retour en Afrique est que leur continent est piloté par les non africains qui ont a cœur que leurs propres dans ce sens: http://curieusetvoyageuse.wordpress.com/2014/05/03/le-drame-de-la-decolonisation-africaine/

        >>>>> Bah voilà J fais en autant au lieu d’essayer de justifier tes envies meurtrières par tantot la science, tantôt des mots humains comme: http://curieusetvoyageuse.wordpress.com/2014/04/28/repenser-lafrique-entre-tradition-et-modernite/ ha oui l’article de celui-ci doit vous énerver , mais le fait que ça soit plus facile de tuer , torturer insulter une « race inférieure »

        Vos parties politiques devraient clairement dire diffuser l’information, chaque dépliant de chaque partis politiques aryens doit écrire leurs projets ultimes, heureusement tous les Blancs sont pas comme vous: http://curieusetvoyageuse.wordpress.com/2014/05/07/la-protection-des-droits-de-lhomme-en-afrique/

      • Irena Adler dit :

        Et moi j’ai des nichons d’enfer et je suce comme une reine!

      • Irena Adler dit :

        Extraterrestre, mon frère en jésus-Christ, réponds-moi en ton âme et conscience: ceci est-il vrai?

        Et n’oublie pas: Dieu nous regarde, nous observe, et au jour dernier toi aussi te jugera.

      • CALB0 dit :

        Extra terrestre réponds-moi franchement, car c’est en tant que femme que je te le demande:

        De nous deux laquelle préfères-tu?

        Angela: http://fetishswitch.blogspot.com/2013/01/angela-sprang.html

        ou moi: http://pertusienne.blogspot.com/2013/12/reality-mentality.html

        ?

      • Extra terrestre dit :

        « Les nègres d’Afrique n’ont reçu de la nature que le goût des sornettes. Monsieur [David] Hume défie qui que ce soit de lui citer l’exemple d’un nègre qui ait montré des talents et il affirme que parmi les centaines de mille de noirs transportés loin de leur pays et dont un grand nombre cependant ont été mis en liberté, il ne s’en est jamais trouvé un seul pour produire quelque chose de grand dans les arts, dans les sciences ou dans quelque autre noble discipline, tandis qu’il n’est pas rare de voir des blancs issus de la plèbe susciter l’admiration du monde par l’excellence de leurs dons » – Observations sur le sentiment du beau et du sublime (1764), Emmanuel Kant

    • sangaraa dit :

      Bonjour CALBO, Malheureusement c’est ici que l’on peu profiter des richesses spoliers sur nos terres… c’est un juste retour des choses…Je remarque une choses sur toutes les réactions concernant mon poste aucun d’entre vous ne critique ouvertement mon analyse concernant la civilisation occidentale vous rebondissais sur ma position personnel mais en aucun cas sur mes propos, peu être un aveu de réalité…

      • « les richesses spoliées »? Tu veux dire les richesses trouvées et extraites par le génie créatif blanc, qui sans cela seraient encore sous terre! Et puis, tes ancêtres ont bien fait la révolution contre les colons européens, eh bien ils n’ont qu’à en faire une autre contre les multinationales! Qu’attends-tu pour aller prendre les armes là-bas, au lieu de geindre et marmonner ici? Ah! Oui, évidemment, en Afrique il n’y a pas la sécurité sociale etc… , toutes ces inventions de méchants Blancs!

        Sur la civilisation occidentale actuelle nous sommes en revanche en accord avec toi, c’est pourquoi nous nous inscrivons en faux contre elle et la combattons. Là où nous divergeons, c’est quand tu veux voir dans les races blanches des entités malfaisantes par essence, en ne mettant en exergue que certains faits soigneusement sélectionnés et en omettant délibérément l’ensemble des choses, ce qui aboutit à la vision simpliste (et certes rassurante pour toi) que tout est de la faute des Blancs depuis la nuit des temps. Serge Bilé lui-même, qui est Noir comme toi, reconnaît dans un de ses livres que les Africains n’ont pas attendu la colonisation par les Blancs pour être récurremment cyclothymiques et difficilement gouvernables, et que ce sont eux qui ont les premiers proposé le commerce d’esclaves aux navigateurs européens venus au XV° siècle : http://sororite-aryenne.com/observations-sur-le-livre-de-serge-bile-quand-les-noirs-avaient-des-esclaves-blancs/ .

        T’es-tu demandé enfin pourquoi, depuis la décolonisation, les pays asiatiques sont tous repartis plus ou moins vite, alors que les états africains plus nombreux sont toujours agités de soubresauts au-dessus du néant? Devons-nous, comme pour cette pernicité des Blancs que tu dénonces, voir là un fait racial?

    • sangaraa dit :

      Carole Ravereaud alors pour rétablir dans un premier temps une certaine vérité:

      « Deux grandes hypothèses sont généralement citées quand on parle de remonter à nos premiers parents. Celle de l’origine unique qui situe le départ de la civilisation humaine dans un berceau africain. Opposée à celle de l’émergence multiple qui affirme que différentes populations indépendantes ont évolué de l’Homo erectus vers l’Homo sapiens un peu partout sur la surface du globe. Jusqu’ici, il était bien difficile de trancher et de répondre à une question dont la trame s’est déroulée il y a près de 100 000 ans.

      Des paléontologues tenaces après maintes analyses semblent apporter une réponse définitive. Selon eux, L’Homo sapiens est né en Afrique subdésertique. C’est grâce à une vaste étude génétique et archéologique qu’ils ont pu trouver des éléments déterminants. Ils ont ainsi étudié la diversité génétique des populations humaines autour du monde ainsi que plus de 6000 crânes antiques dispersés sur toute la planète.

      Leur analyse montre que plus on s’éloigne du berceau africain supposé et moins la diversité génétique est grande. Ce qui figure bien l’image d’une population migrante partant d’Afrique et qui à travers ses pérégrinations perd une partie de ses individus, c’est-à-dire une part de sa diversité génétique. L’étude des cranes confirment cette hypothèse : le plus haut taux de variations morphologique est retrouvé parmi l’échantillon provenant d’Afrique du sud-est. Et il diminue au même taux que les données génétiques en fonction de l’éloignement d’Afrique.

      C’est donc l’hypothèse de l’origine unique ou « out of africa » qui se trouve ainsi validée. L’Homo sapiens serait donc apparu en Afrique sub-saharienne il y a 150 000 ans environ pour partir à la conquête de l’Asie et de l’Europe. C’est lors de cette troisième grande migration humaine que l’Homme moderne supplante les populations archaïques restantes. »

      En ce qui concerne l’Egypte:

      « Les Égyptologues et les Africanistes, falsificateurs de l’histoire des Noirs, ont toujours voulu imposer des oppositions factices entre les Egyptiens et les autres noirs d’Afrique (Nubiens, Soudanais). Dans leurs publications eurocentristes, les peintures d’Égyptiens sont sciemment mal interprétées, voire modifiées lorsqu’il s’agit de représenter les  » races  » humaines. Le but est d’exclure l’Egypte ancienne du monde négro-africain.
      Les personnages couramment montrés comme des Nubio-Soudanais sont en réalité des Égyptiens car leurs graphies sont celles des Égyptiens. Les falsificateurs tombent ici dans leur propre piège : ils confirment que les Égyptiens sont des Africains semblables aux Nubio-Soudanais. Les Textes canoniques des tombeaux des pharaons et les témoignages unanimes des Auteurs grecs soulignent avec force l’appartenance des Égyptiens anciens et des Nubio-Soudanais à la même  » race « , celle des Nègres. Alors que les Égyptiens anciens et les Nubio-Soudanais sont sous la protection bienveillante du Dieu Horus, le sort réservé aux âmes des Amou (Sémites) et des Temehou (Indo-Européens) est peu enviable. Enfin, le véritable nom de l’Egypte antique était :  » Le Pays des Noirs « . Cette mystification, sur les tombeaux des rois, fait partie de la falsification historique de l’Histoire des Noirs mais aussi d’un plan plus vaste qui est la tentative de l’anéantissement de la conscience noire. Le Nègre, alors zombifié, pourra disparaître. Cette étude égyptologique, menée avec rigueur directement à partir des textes hiéroglyphiques eux-mêmes, rétablit la réalité des faits contribuant ainsi à l’éveil de conscience africaine du continent et de la diaspora. »

      A Chacun sa vérité mais votre logique est vos sources sont largement contestable et en contradiction totale avec la logique et la vérité historique… Pour revenir sur les 12 traitres cela n’apporte rien au débat et ne ferra rien changer de ma position, les fils d’afrique ne devraient jamais verser une goutte de sang pour des pays qui les ont asservi et massacré….

      • Mais bien sûr. Toutes les formes de vie sont apparues, au fil des millions d’années, simultanément en plein d’endroits du globe, SAUF l’homme qui est apparu en un seule endroit… merci Petit Jésus! Avec cette hypothèse tu vas ravir les xénophobes, qui vont te dire que puisque

        « plus on s’éloigne du berceau africain supposé et moins la diversité génétique est grande »

        ça signifie que seul les Blancs et les Jaunes, plus intelligents, sont partis de ce continent torride et inhospitalier, et que les Noirs y sont restés par bêtise… tu y as pensé, à ça, avant de colporter de pareilles élucubrations?

        Je te suggère de nous lire intégralement pour t’enrichir de notre diversité culturelle. Contrairement à toi, qui est haineux et amer, nous sommes pleines d’Amour ainsi que tu pourras t’en persuader en lisant http://sororite-aryenne.com/quest-ce-que-le-racisme/

      • sangaraa dit :

        Carole Ravereaud, définitivement tu ne comprends rien à rien… depuis le début je te dis que les homos sapiens sont orginiaires d’afrique, qu’une partie de cette peuplade est partis la raison je n’en sais rien peu être ont ils été chassé par le groupe un peu à la manière des européens qui ce sont éxilé en amérique du nord à cause des persécussions de l’église… Que ensuite ces exilés ont rencontré d’autres hominidés c’est une évidence, tu peux les appeler homo ce que tu veux, mais au final l’espèce qui vit aujourd’hui sur terre et qui a éradiqué les autres espèce d’hominidé c’est l’homo sapiens qui est originaire d’afrique… Vos ancêtres éxilé ont trouvé refuge la ou ils pouvaient et comme ils ont du s’adapter aux nouvelles conditions climatique leurs corps ce sont modifié au fur et à mesure du temps et vous vous êtes mélangé avec les espèces autochtones , c’est d’une logique implacable… vous êtes les premiers métisse génétique. Petit exemple détaillé:

        « En 2010, une équipe internationale de généticiens et de paléontologues dirigée par le généticien suédois Svante Pääbo de l’Institut Max-Planck d’anthropologie évolutive de Leipzig (MPG) a mis en évidence qu’entre 1 et 4% de notre ADN est identique à celui de l’homme de Néandertal. Cette surprenante conclusion fait suite à la découverte d’os appartenant à trois femmes de Néandertal vieilles d’environ 38000 ans dans la grotte de Vindija, en Croatie vers 1980. En 2006, Svante Pääbo avait annoncé qu’il voulait reconstruire l’ADN de l’homme de Néandertal, ce qui donna naissance au « Neanderthal Genome Project ». L’hybridation du génome. Document Science Photo Library.

        Au cours de leurs analyses, les chercheurs ont comparé l’ADN de cinq individus Européens (Français), Chinois, Papous, d’Afrique de l’Ouest (Yoruba) et d’Afrique du Sud (San) et constaté qu’il est identique à 99.7% à celui de l’homme de Néandertal. Mais sur les 5 ADN étudiés, celui des Africains est légèrement plus éloigné des Néandertaliens que les autres. Autrement dit, les Européens, les Chinois et les Papous se sont génétiquement « rapprochés » des Néandertaliens après avoir quitté l’Afrique. Selon Svante Pääbo, cette proximité génomique n’a qu’une seule explication : c’est la preuve qu’il y eut des croisements entre Néandertal et Homo sapiens.
        Où vécurent ces Néandertaliens ? En 2009, des études de l’ADN mitochondrial conduites par des chercheurs du Laboratoire d’Anthropologie du CNRS de l’Université de Marseille ont permis de confirmer l’existence d’au moins 3 sous-groupes de Néandertaliens et d’un possible 4eme en Asie. Ceux-ci sont distribués entre l’Europe occidentale, le bassin Méditerranéen et le Moyen-Orient.Les contacts et le métissage entre les deux populations d’hominidés ont donc dû se produire hors d’Afrique, juste avant que les différentes populations se séparent et colonisent l’Europe et l’Asie. Ce mélange se serait produit au Proche-Orient il y a 80000 à 60000 ans. On ignore actuellement en quelle proportion et à quelle fréquence les deux populations d’hominidés se sont mélangées.
        En conclusion on estime que 1 à 4% de l’ADN des populations non-africaines actuelles provient des hommes de Néandertal, »

        Pour finir il n’y a pas de haine en moi, juste une analyse objectif des choses, cela ne m’a pas empêché d’avoir des interactions physiques avec des « européenes » …Je constate juste que lorsqu’on argumente à l’inverse de votre position vous avez tendances à rejeter les propose d’un revers de la main….

      • J’ai effectivement évacué d’un geste de la main tes arguments, tant tu t’obstines à me les ressortir alors que je t’ai prouvé plusieurs fois qu’ils étaient irrecevables tant sur le plan biologique qu’historique. Je l’ai donc rangé au rayon des divagations avec la théorie des quatre lunes de Hörbiger, celles des géants de Laurent Glauzy et les délires judéo-bibliques sur l’origine des races humaines.

        Et puis, même si l’homme actuel venait d’Afrique, qu’est-ce qui prouve qu’il était noir à l’origine? Puisque l’information officielle affirme qu’il descend du singe, et que celui dont nous sommes le plus proche est le chimpanzé avec qui nous partageons un peu plus de 98,6 % de notre génome, le chimpanzé ayant la peau blanche il serait logique que le premier homme l’ait aussi. Partant de là, il est aisé d’extrapoler en disant que seuls les plus intelligents et que les plus aventureux de ces hommes préhistoriques sont partis vers des terres moins ingrates, et que les seuls à être resté ont dégénéré en devant noirs et abrutis par le soleil. C’est aussi improbable, mais aussi logique, que ton élucubration comme quoi les Blancs sont un ramerau dégénéré d’une race noire originelle.

        C’est que la raison pour laquelle tu as choisi de croire en cette théorie est idéologique et non pas scientifique.

        La psychologie des descendants de peuples africains colonisés, comme toi, est assez comparable à celle de ces adultes quadra- ou quinquagénaires sans grands caractère ni intelligence et qu’un perfide hasard a fait naître dans des familles riches et entreprenantes. Ils passent leur temps à se plaindre que la main-mise familiale sur leur vie les a empêché de rien réaliser par eux-même, sans pour autant trouver le courage, si ce joug leur était aussi insupportable qu’ils le clament, de tourner le dos à leur parentèle et de se lancer dans la vie par leurs propres moyens. Le font-ils, que promptement ils doivent revenir au bercail pour ne pas tout simplement mourir de faim. Dotés de juste assez d’intelligence pour souffrir de ne pas en avoir davantage, ils transfèrent sur leur ascendance, en leur reprochant une éducation étouffante etc… la colère qu’ils éprouvent contre eux-même du fait de leur incapacité avérée en tout.

        On assiste à des réactions très similaires de la part des populations des anciennes colonies françaises. Soixante ou cinquante ans après leur indépendance, les habitants de ces pays ne sont toujours pas capables de vivre selon les normes occidentales, mais n’ont pas davantage trouvé la force morale de s’en éloigner pour s’en créer d’autres ou pour revenir à leurs modes de vie ancestraux. Ces Noirs affirment que les années de colonisation de leurs pays par la France, ou par quelqu’autre puissance européenne, n’ont été que négatifs : que n’ont-ils alors, le dernier Blanc chassé, dynamité les routes, arraché les rails de chemins de fer et et démoli les hôpitaux construits par le colonisateur honni? Non seulement ils ne l’ont pas fait mais ont été incapables de les entretenir en l’état, si l’on en juge par le nombre de sidaïques africains qui viennent se faire soigner gratuitement en Europe aux frais des travailleurs blancs. Ces Noirs qui comme toi s’indignent des destructions des cultures africaines durant cette colonisation, que ne restent-ils se faire soigner par les sorciers de leus savanes et de leurs jungles, dans le louable souci de renouer avec les traditions, moeurs et philosophie religieuse de l’Afrique d’avant les Blancs?

        En lieu et place vous vous lamentez, tournez toute la journée en rond et, éternels convalescents du rude traitement colonial infligé à leurs ancêtres, prétendez que les descendants des colonisateurs leur doivent réparations financières. Quant à la situation culturelle de l’ensemble des pays africains francophones, elle ne vaut guère mieux, si l’on en juge par ces chiffres migratoires : en 2005, 185 000 titres de séjour ont été délivrés dont 94 500 au titre du regroupement familial, 49 000 aux étudiants et 13 000, soit 7% seulement, au titre de l’immigration économique. Et en 2010 ce fut 189 455 , contre 187 381 en 2009, dont 19 251 pour raison économique (10,2%) , 42 % au titre de l’immigration familiale et 30 % pour les étudiants. Le nombre de titres de séjour délivrés à des étudiants étrangers est passé de 46 778 en 2007 à 53 304 en 2009, ce qui semble prouver que là aussi ce sont bien les immigrés qui ont besoin de la France, et non l’inverse!

        La psychologie des peuples africains décolonisés fait donc ressortir une grande immaturité qu’on ne trouve pas chez les anciens colonisés asiatiques. Et il y a bien là un fait racial, puisque dans ces communautés immigrées en France on retrouve les mêmes travers que chez les peuples dont ils sont issus : absence d’autonomie, difficulté ou incapacité à gérer la satisfaction des besoins, à contrôler ses réactions et ses émotions… on ne peut que constater une anomalie tenant à un arrêt ou à une régression dans le développement normal qui conduit un peuple, turbulent à ses débuts, à l’équilibre et l’harmonie lui permettant de devenir une nation. L’Afrique toute entière est un multi-exemple de cette invalidité raciale.

        Ta colère à notre encontre, et celle de tes congénères, vient principalement de ce que le monde blanc occidental a longtemps été – et est toujours – considéré comme l’accomplissement d’un idéal humain qui conférerait à la population l’adoptant une perspective résolument optimiste et émancipatrice par rapport à la tutelle de la colonisation. Mais là où les peuples d’Extrême-Orient ont réussi à au moins nous copier – certains allant jusqu’à se faire débrider les yeux! – ceux d’Afrique n’y sont même pas parvenus et en conçoivent une rage qui par transfert agressif se tourne vers celui qui leur a montré ce si séduisant « autrement ». En d’autres termes, vous nous tenez rigueur de vous avoir fait goûter à la civilisation occidentale, puis vous en voulez d’être incapables tant d’y renoncer que de seulement l’entretenir, et reportez sur nous ce ressentiment. Comme l’adulte immature donné en exemple en début de texte, et qui est tiraillé entre le désir d’émancipation et le confort du cocon familial, le décolonisé africain est déchiré entre le désir de nous ressembler et le besoin de nous détester : ne parvenant ni à l’un ni à l’autre, il reporte son dépit sur celui dont il sait qu’il ne pourra jamais l’égaler:

    • sangaraa dit :

      Carole Ravereaud, pour répondre dans l’ordre à ton autre message que je n’avais pas vu, le génie des blancs existent c’est une évidence « Votre peuple est votre civilisation est effectivement supérieur dans la cruauté et le cynisme ». Tu compare l’afrique est l’asie mais tu oublis certains éléments dans ton analyse, l’asie n’a pas eu à subir le marché triangulaire qui a vu la saigné d’une partie de sa population;

      « Le commerce des esclaves africains sur la côte Atlantique (commerce triangulaire) et sur la côte australe donnant sur l’océan indien va représenter un drame humain d’une ampleur historique inégalée et un handicap démographique pour l’Afrique dont les effets vont perdurer jusqu’à nos jours. Les estimations varient quant au nombre exact d’Africains arrachés au continent pour être vendus comme esclaves. Selon les travaux récents de l’historien Olivier Pétré-Grenouilleau (Les traites négrières, Essai d’histoire globale, 2004), quelques 11 millions d’Africains auraient été vendus comme esclaves sur la côte Atlantique entre le XV° et le XIX° siècle, auxquels il faut ajouter les 17 millions d’esclaves africains vendus entre le VIII° et le XX° siècle dans le commerce transsaharien et la traite de l’océan indien. Soit au total, pour Pétré-Grenouilleau, 28 millions d’esclaves déportés de l’Afrique.

      Des travaux plus anciens, comme ceux d’Henry Queneuil (De la traite des Noirs et de l’esclavage, 1907) estimaient à environ 80 millions le nombre d’Africains vendus hors du continent comme esclave entre le XV° siècle et le début du XX° siècle. Le différentiel est énorme entre cette estimation et celle de Pétré-Grenouilleau. Cette différence s’explique par l’absence ou le caractère partiel des statistiques disponibles à l’époque. Mais l’impact humain de la traite négrière ne peut se cantonner à répertorier le nombre d’esclaves vendus. Comme le précisait le théoricien américain panafricaniste W.E.B. Dubois, il importe de prendre en considération, au-delà des esclaves vendus et arrivés à destination, toutes les victimes collatérales de ce commerce, ceux qui sont morts plutôt que de se laisser capturer, ceux qui n’ont pas survécu aux conditions de détention et de transport, les enfants qui sont morts parce que leurs parents ont été capturés. Pris dans ce cadre large, W.E.B Dubois estime qu’il faut compter en moyenne 4 victimes collatérales pour 1 esclave vendu, soit près de 100 millions de personnes selon l’estimation intiale de Pétré-Grenouilleau, et plus de double si l’on s’appuie sur les chiffres de Queneuil. 100 millions de personnes, c’est la population totale du continent africain au début du XX° siècle…

      La principale conséquence de ce dépeuplement de masse est la baisse relative de la place de l’Afrique dans le monde : entre 1500 et 1900, les Africains sont passés de 17% à 7% du total de la population mondiale. Dans le même temps, mis à part la population amérindienne décimée, les autres régions du monde ont connu de fortes poussées démographiques : la Chine et l’Europe multiplient leur population par cinq. L’importance du facteur démographique est connue : plus y a de population, plus forte est la division du travail et donc la productivité. Le dépeuplement de l’Afrique a donc été un frein important à son développement. Comme le remarquent Jean-Michel Sévérino et Olivier Ray (Le temps de l’Afrique) : « Ces saignées démographiques successives expliquent la faible densité moyenne de l’Afrique subsaharienne : elle était au milieu du XX° siècle quinze fois moindre que celle de l’Europe ou de l’Inde. L’Afrique a donc longtemps été un continent  » sous-peuplé « , au regard tant des autres continents que de l’extraordinaire richesse de ses ressources naturelles. »

      Tu dis que je sélectionne des événements mais des guerres mondiales et la soumission des peuples ne sont’ils pas des faits majeurs dans l’histoire d’une civilisation? Pour revenir sur mon cas personnel vu que c’est ce qui est pour vous un angle d’attaque, au risque de te décevoir je suis de nationalité française et je paie même mais impôts, donc oui je profite d’un système que je contribue à faire fonctionner au même titre que toi j’imagine, ce qui me permets d’avoir une certaine légitimité quand à le critiquer… ensuite il faut faire des nuances si tu prends chacun de mes écrits je parle d’une civilisation est pas d’un individu l’homme ou la femme que je croise tous les jours dans la rue n’est pas responsable de l’exploitation abusive de mes terres. Comme toi, j’ose imaginer que tu ne vois pas en chaque petit noir que tu croise un être inférieur prêt à te manger « c’est une blague… » . Tu vois j’ai pas de haine…

      • sangaraa dit :

        Comme je l’ai dit l’esclave à toujours existé en tout temps et en tout lieu, votre génie est d’en avoir fait une industrie, pour le malheur de l’humanité….

      • l’asie n’a pas eu à subir le marché triangulaire qui a vu la saigné d’une partie de sa population

        Mais qui a proposé des esclaves à la vente aux arrivant européens? Les Africains! C’est à tes frères de race qu’il faut adresser le reproche, car si aujourd’hui l’esclavage des Noirs a disparu, c’est grâce aux Blancs! Démonstration historique:

        L’esclavage des Noirs fut essentiellement l’oeuvre de l’Empire arabe puis de l’Empire ottoman, formations politiques qui dominaient militairement, culturellement et économiquement la région du monde par lesquelles s’effectuaient la traite négrière (traversée du Sahara, de la Méditerranée, de la mer Noire, de la mer Rouge) et les principaux marchés aux esclaves (grandes villes d’Afrique du nord et de la péninsule arabique, puis de Turquie) . Elle a été la plus longue et la plus régulière des trois traites, ce qui explique qu’elle ait globalement été la plus importante en termes de nombre d’individus asservis : 17 millions de Noirs réduits en esclavage par les musulmans sur une période allant du VIIe siècle à 1920.

        Le point de vue musulman sur les Noirs est sans équivoque et ne varie guère au fil des siècles : le médecin irakien Ibn Butlan (1001-1066) écrit dans son « Guide de l’esclavage » à propos des femmes noires « Elles ont instinctivement le sens du rythme et de la danse, ce qui compense la grossièreté de leur langage. Elles supportent les travaux les plus durs mais on ne peut trouver aucun plaisir avec elles à cause de l’odeur de leurs aisselles et de la rudesse de leur corps »; Iyad al-Sabti (1083-1149) que les Noirs « sont de tous les hommes les plus corrompus et les plus adonnés à la procréation (…) leur vie est comme celle des bêtes. Ils ne prêtent attention à rien des affaires de ce monde, si ce n’est au manger et aux femmes. En dehors de cela, rien ne mérite leur attention » et l’historien et philosophe berbère Ibn Khaldoun (1332-1406) que « les seuls peuples à accepter l’esclavage sont les nègres en raison d’un degré inférieur d’humanité, leur place étant plus proche du stade animal » et que « plus au Sud, il n’y a plus de civilisation digne d’intérêt. On n’y trouve que les hommes les plus proches des bêtes que d’un être intelligent. Ces gens-là vivent dans les lieux sauvages et les grottes; ils mangent de l’herbe, des graines crues. Quelquesfois, ils se mangent entre eux. On ne peut les compter au nombre des humains »; l’écrivain égyptien Al-Abshili (1338-1446) quant à lui demande « Y’a t-il rien de plus vil que les esclaves noirs, de moins bon et de plus mauvais? « 


        Marché aux esclaves musulman – miniature d’al-Wâsiti sur le manuscrit des Maqâmât

        Les mahométans castraient la plupart des jeunes mâles noirs, destinés à la garde de leurs harems, ce qui ne fut pas le cas de la traite atlantique, la seule actuellement médiatisée. Ce commerce d’Africains au profit d’autres Africains d’un côté, et d’Européens (Espagnols, Portugais, puis Anglais, Français, Néerlandais, Danois et ensuite Brésiliens et Cubains) de l’autre, totalisa 11 millions de personnes, dont l’essentiel à partir de la fin du 17ème siècle. La traite intracontinentale des Noirs africains remonte au moins au XIe siècle, et la traite européenne ne fut pas une innovation en Afrique, mais une évolution d’un système préexistant. Les Blancs n’étaient tolérés que sur le littoral pour entrer en contact avec des intermédiaires noirs qui réalisaient ainsi d’énormes bénéfices.Eux-même avaient acheté ces esclaves, sur des marchés se tenant dans les grandes villes africaines, à d’autres Noirs qui les avaient enlevé dans l’arrière-pays. Si malgré la sélection rigoureuse opérée lors de cette première transaction, il se trouvait que certains esclaves ne trouvent pas preneurs auprès de l’acheteur européen, les infortunés étaient alors massacrés par leurs frères de race dès que le vaisseau des acheteurs quittait la côte.

        En échange les Européens introduisirent en Afrique des aliments venus des Amériques tels le maïs, les haricots, le manioc et la patate douce. La traite épongeait donc les excédents d’une population en croissance du fait de cette révolution alimentaire, car jusqu’alors en guise de légumes les Africains ne connaissaient guère que le mil et des cucurbitacées de faible valeur nutritive. Les quatre grands états côtiers que furent l’Oyo, l’Ashanti, le Bénin et le Dahomey durent leur fortune à la traite car leur développement fut corrélé au commerce des esclaves, et son abolition les ruina! Bien avant 1850, le nombre de captifs restant en Afrique occidentale était plus élevé que le nombre de captifs exportés par les traites occidentales : 14 millions de personnes, dont une partie est ensuite revendue par des Noirs eux-même à des Européens ou des Arabes.

        Le commerce des esclaves en Afrique a toujours existé, comme dans toutes les autres parties du monde avant l’avènement du christianisme; il faisait partie des activités commerciales traditionnelles, les personnels et réseaux demeurèrent identiques et la seule nouveauté fut le raccordement avec les circuits déjà existants – ceux instaurés par les Noirs eux-même, pusi ceux rajoutés par les musulmans. Ce n’est qu’avec l’arrivée de missionnaires de la Church Missionary Society, des Pères du Saint-Esprit et des Pères Blancs que le combat contre l’esclavage commença, et encore leurs efforts fussent-ils demeurés vains sans les interventions armées permises par l’implantation coloniale de la France, de la Grande-Bretagne, du Portugal, de l’Allemagne et de la Belgique.

        Les Africains ont donc de tous temps pratiqué l’esclavage et le font encore. L’abolition de la traite négrière , puis celle de l’esclavage, ont été décrétées en Occident, appliquées dans le monde colonial sous domination ou influence blanche avant d’être exportées en Afrique Noire et en Orient. Ainsi le pape Pie VII écrivait-il à Louis XVIII en 1814 : “La religion désapprouve et maudit ce commerce ignoble par lequel les Africains sont exportés et vendus comme s’ils n’étaient pas des hommes mais tout simplement des animaux.” L’abolition de l’esclavage a été proclamée une première fois en France pendant la Révolution, à l’initiative de l’abbé Henri Grégoire le 4 février 1794, le deuxième décret d’abolition de l’esclavage signé le 27 avril 1848 par Lamartine, toujours en France!*

        Il est également à noter que pendant que le catholicisme romain dénonçait et réprouvait l’esclavage, de grands familles juives et protestantes s’enrichissaient en le pratiquant intensément et qu’au même moment, la Méditerranée connaissait l’apogée d’une autre sorte d’esclavage : celle des chrétiens asservis en Afrique du Nord et au Levant. Plus d’un million d’Européens furent asservis en Afrique du Nord entre 1530 et 1780. Vers 1675, les esclaves chrétiens formaient le quart de la population d’Alger ; si une minorité était rachetée par leur famille ou par l’Eglise, une autre partie était vendue comme domestique, et la majorité allait aux galères et au « bagne » : le sort de ces derniers était terrible , soumis à des travaux extrêmement durs (carrières de sel, construction, coupe du bois ) ils ne survivaient que fort misérablement . A quand des monuments commémoratifs comme celui de Nantes² en plein centre d’Alger, Tunis et Tripoli ?

        * Entre 1861 et 1865, 110 070 soldats et officiers Nordistes, essentiellement Blancs , trouvèrent la mort pendant ou après la Guerre de Sécession pour mettre fin à l’esclavage des Noirs

        ² D’un coût de 7.900.000 €uros ( source )

    • Lol…encore quelqu’un qui oublie de se regarder dans la glace avant de parler.

  17. dupont dit :

    Argumenté mais faux, faussement rationnel et surtout puant…
    Allez consulter vous avez de gros problèmes.

    Validé par l’administration pour montrer à nos lecteurs l’élévation d’esprit ainsi que la pertinence argumentaire de l’opposition antiraciste!

    • Nous montrant quelque peuplade de mulâtres et de quarterons, l’antiraciste veut y voir la preuve que les races n’existent pas car on ne saurait dire où y « finit » la blanche ou la noire, ni où y « commence » l’autre.

      Mais c’est aussi absurde que de dire que, aucune frontière politique ne marquant la limite entre l’Europe et l’Asie, ces deux continents n’existent pas!

  18. Nous montrant quelque peuplade de mulâtres et de quarterons, l’antiraciste veut y voir la preuve que les races n’existent pas car on ne saurait dire où y « finit » la blanche ou la noire, ni où y « commence » l’autre. Mais c’est aussi absurde que de dire que, aucune frontière politique ne marquant la limite entre l’Europe et l’Asie, ces deux continents n’existent pas!

  19. Bjord dit :

    Moi j’étais blond au yeux bleus étant petit, puis mes cheveux ont progressivement foncés pour devenir roux puis châtains foncés et mes yeux était bleus puis sont devenus verts. Il y a beaucoup de bretons dans ce cas. J’ai eu aussi des taches de rousseurs. J’ai le visage, le nez et les traits fins, un crane allongé vers l’avant et je suis assez grand. Les deux type nordique et alpin sont présent mais, mais le type nordique est plus présent que beaucoup le pense en Bretagne.

    • Alpin et nordique, comme notre bien-aimé Führer! Jules César, dans sa « Guerre des Gaules », distinguait deux types de Gaulois: les fameux guerriers « blonds aux yeux bleus » grands et dolichocéphales et d’autre, plus trapus et placides, brachycéphales, roux ou châtains aux yeux gris ou marron, auxquels étaient dévolus les travaux des champs, l’élevage etc… des nordiques et des alpins donc. Tu dois, en effet, prendre des deux races. En revanche les yeux verts – comme moi! – c’est 100% celte!

  20. Bjord dit :

    Le breton est de type nordique.
    Renseignez vous donc.
    http://breizatao.com/2011/02/16/race-bretonne-olier-mordrel/

  21. Aminovitch dit :

    Puisque toutes les races humaines sont interfécondes et leurs descendants aussi, elles ont donc toutes un ancêtre commun pas loin dans le passé comparativement à l’histoire de la terre. On dit souvent que les animaux de races différentes ne se mélangent pas ( moineau avec moineau, mésange avec mésange..), mais savez vous pourquoi ? parcequ’ils ne peuvent pas communiquer ( dans le cas des oiseaux par exemple, des changements de couleurs ou des parades amoureuses chez le mâle propre à sa race sont des signes ou messages adressés aux femelles que seules celles de sa race comprennent). Chez l’être humain, deux individus de race différente (culture, langues différentes) pourraient quand même communiquer avec des gestes, des dessins ou autres (sans aborder les moyens technologiques d’aujourd’hui !).

  22. Où est Yoo Mee ? Yoo Mee, ma chérie !

  23. Otero dit :

    Comment considérez vous les Latinos ?

  24. valdorf44 dit :

    Un Européen de 7 000 ans aux yeux clairs et à la peau sombre

    L’analyse du génome d’un squelette vieux de 7 000 ans trouvé en 2006 dans une grotte du nord de l’Espagne a surpris les chercheurs : l’ADN a révélé que cet homme avait la peau sombre et les cheveux noirs ou bruns, et les yeux bleus. La comparaison avec des génomes actuels montre une proximité avec des Suédois et des Finlandais. Dénommé La Brana 1 en référence au site où il a été découvert, c’était un chasseur-cueilleur : les populations ouest-européennes n’avaient pas encore basculé dans l’agriculture. Il était porteur de variants génétiques montrant une intolérance au lactose et compatibles avec une alimentation pauvre en amidon. D’autres analyses d’ADN ancien seront nécessaires pour voir si La Brana 1 est représentatif des populations du mésolithique.

  25. kumara dit :

    Ce site est purement raciste on parle de race mais une fois de plus sur l’image on représente qui ? l’homme blanc en costume mais pas les autres races MORT A VOTRE SCIENCES DE MERDE !

  26. Nanton Pawen dit :

    Article intéressant, discutable sur certains points.
    Lorsque j’en aurais l’occasion, peut être reviendrais – je y opposer quelques arguments.
    Cordialement.

  27. Dominique dit :

    grosse erreur de votre part exemple tres mal choisis , canis lupus est de la meme espece que canis familiaris , puisqu’ils sont interféconds ne produisent pas h’hybrique stériles , le loup est une race de chien pas une espèce différente comme le renard ou le chacal avec lesquels il est impossiblle d’obtenir un acoouplement produisant un « hybride » , vous faites un exemple d’une connerie , je zappe donc votre article et ne lui attribue aucune crédibilté vu l’erreur pourtant si simple à éviter .
    DGQ

  28. A reblogué ceci sur Sororité Aryenne and commented:

  29. Jean Garnier dit :

    Bonjours, je viens de découvrir votre site, j’aimerais savoir dans quelle catégorie vous rangez les roux, auburn et blonds vénitiens compris. Merci.

  30. Apprenti SS dit :

    Ce texte est particulièrement instructif. bien sur les notions d’espèces et de races étaient déjà connu de qui conque ayant déjà fait un peu de svt en lycée, mais il est bon de les rappeler et surtout de les replacer sur l’Homme…
    l’antiracisme et la négation des races sont de l’orgueil à l’état pure : les antiracistes croient que l’Homme n’est pas un animal comme les autres et que nous échappons aux règles qui régissent la nature… quelle folie !

  31. HCD dit :

    Merci de la transmission de ce savoir pour la conscience collective.
    Puissent les peuples et individus en prendre connaissance, et equilibrer leur avenir commun avec leurs differences, en cette annee particuliere.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qui sommes-nous?

La Sororité Aryenne

La Sororité Aryenne

L'élite au service de la race

Vouloir réconcilier la dialectique et l'émotion, la sèche analyse intellectuelle et la frénésie de l'appétit sentimental - Marx avec Maurras, Heinrich Himmler avec Herbert Marcuse - n'est pas mince affaire. Ainsi donc, si nous nous voulons les héritières d'Ernst Röhm comme défenseurs du bien commun à travers les valeurs de l'ordre, de l'épanouissement sexuel et de la sécurité, nous n'omettons pas pour si peu les contraintes temporelles imposées à notre spiritualité par les nombreux changements mondiaux et bouleversements planétaires de ce dernier demi-siècle. C'est dans cette noble perspective qu'homonymisant la S.A. a été fondée la Sororité Aryenne, qui compte bien s'imposer comme instrument d'un renouveau fasciste pour le XXI° siècle, et ce par l'union de l'idée socialiste et de l'idée nationaliste : nationalisme engendre nécessairement socialisme, comme économie libérale engendre cosmopolitisme.

Par l'amélioration matérielle mais aussi morale de la classe la plus nombreuse et plus pauvre sera réalisée la défense de la Nation, dont elle constitue précisément la base : le principal résultat de l'emploi des moyens techniques accumulés par le capitalisme moderne ne doit pas être l'allongement des temps de travail, mais l'effacement de celui-ci au profit d'activités sexuelles et psychiquement libératrices. Curieux? C'est normal! pour en savoir plus lisez http://sororite-aryenne.com/ et n'hésitez pas à faire connaître autour de vous!

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 38 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :